A propos

L’Université Toulouse-Jean Jaurès (UT2J) est une université de premier plan dans les domaines ALL et SHS, sans négliger les spécificités qu’elle développe en droit, économie, gestion ainsi qu’en sciences et technologies. Son dynamisme se révèle par une diversification de ses formations et la qualité de sa recherche dont les effets sont perceptibles dans la hausse retrouvée de ses effectifs étudiants et son attractivité internationale.

L’augmentation significative du nombre d’étudiants, pour la 4e année consécutive (+ 5000 étudiants), est un nouveau défi à relever pour l’université : elle a en effet une incidence forte sur l’offre de formation et sur la politique d’emplois.

Dans ce cadre, l’objectif premier de l’UT2J sera de remplir sa mission de service public d’enseignement supérieur et de recherche qui consiste, avant tout, en la création de savoirs et dans leur transmission auprès des étudiants dans des formations par la recherche et à la recherche ; l’université étant le principal vecteur de l’élévation du « niveau scientifique, culturel et professionnel de la nation et des individus qui la composent », elle se doit de réduire les « inégalités sociales ou culturelles », de « réaliser l’égalité entre les hommes et les femmes en assurant à toutes celles et à tous ceux qui en ont la volonté et la capacité l’accès aux formes les plus élevées de la culture et de la recherche ».
Pour cela, l’UT2J doit continuer à favoriser l’accès démocratique aux études supérieures sur l’ensemble de ses campus, en accentuant ses partenariats avec l’Etat et les collectivités territoriales concernées ; les relations devront être développées plus particulièrement avec la région, notamment en ce qui concerne l’évolution du Schéma Régional de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

Il s’agira, ainsi, de poursuivre l’effort consenti en licence, en L1 en particulier, pour mieux accompagner les étudiants dans leur formation et réduire les taux d’abandon et d’échec aux évaluations. Cela doit passer par la construction progressive du parcours de l’étudiant, du L1 au master, construction que l’élaboration des nouvelles maquettes de licences et de masters intégrera en renforçant notamment progressivement le lien enseignement/recherche. De la même manière, l’évaluation doit être repensée en lien avec la progression pédagogique dans le cadre d’une nouvelle approche des modalités de contrôle des connaissances. L’offre de formation poursuivra sa diversification par la création de parcours de formation en lien avec les enjeux sociétaux et le développement de la formation tout au long de la vie.

Les activités de recherche, à la qualité reconnue, devront disposer d’un soutien interne renforcé. Elles devront aussi être pensées en articulation avec la mise en place d’une nouvelle politique de site, du fait de la création de la UFTMiP, et parce que le site toulousain est lauréat d’une IDEX. En affirmant le potentiel scientifique de l’UT2J, les transversalités devront être développées ; l’évolution du statut de la MSHS-­T doit en être un des éléments facilitateurs.

La relation entre l’UT2J et la UFTMiP sera améliorée dans les secteurs de la recherche et des formations par la mise en place des champs de formation et de recherche, dont les périmètres seront en adéquation avec les pôles de recherche et les pôles de formations de la UFTMiP, ainsi qu’avec ceux des UFR qui devront être reconfigurées. L’ESPE de Toulouse – Midi-­Pyrénées étant rattachée à l’UT2J pour la durée de la période contractuelle 2016-­‐2020, une structure spécifique de coordination sera mise en place, associant les membres de la UFTMiP et le rectorat, pour proposer les grandes orientations en matière de politique de formation aux métiers du professorat et de l’éducation.

Six axes structurant le Projet d’Établissement :

Les axes du Projet d'Établissement

  • Axe 1 Promouvoir une politique de formation ambitieuse
  • Axe 2 Affirmer une politique de recherche forte et structurée
  • Axe 3 Conforter le lien entre formation et recherche
  • Axe 4 Ouvrir et faire rayonner l’université
  • Axe 5 Une nouvelle université pour de nouveaux usages
  • Axe 6 Créer un modèle de gestion en synergie avec le projet