2013 Affiche Modèles italiques dans archi

Du Toulousain à la Bourgogne (Bibracte), divers lieux du sud de la Gaule et des régions voisines ont récemment livré des témoignages indiscutables d’architecture de type italique antérieurs au règne d’Auguste, et dans certains cas antérieurs à la guerre des Gaules. Il s’agit aussi bien d’exemples très précoces de l’utilisation de matériaux de construction en terre cuite (dès la fin du IIe siècle avant notre ère), de décors, que de constructions complètes comme le probable forum de Bibracte ou encore les architectures découvertes récemment dans la région toulousaine.

Ces découvertes, issues de contextes archéologiques très divers (oppida, habitats isolés), modifient en profondeur notre vision de ce qu’il est convenu d’appeler le processus de romanisation des provinces occidentales. Elles posent de nombreuses questions : dans quel contexte social et politique s’opère la diffusion de ces nouvelles formes d’architecture et d’habitat ? D’où viennent leurs modèles ? Quels en sont les vecteurs ? Quelles sont les modalités de leur intégration par les cultures concernées ?
Il apparaît donc nécessaire de rassembler l’ensemble de l’information disponible – souvent issue de l’archéologie préventive et en grande partie encore inédite – et de la confronter aux données livrées par les régions voisines, la Gaule Cisalpine et l’Espagne Citérieure. L’opportunité sera ainsi offerte de passer en revue les vestiges de type italique, présumés antérieurs à la grande phase d’urbanisation qui démarre, en Gaule, à la fin du I er siècle avant notre ère, et de réexaminer leur datation au vu des dernières découvertes.

Le programme du colloque est ici: 2013 Programme Modèles italiques dans archi

Pour s’inscrire: 2013 Inscription Modèles italiques dans archi