Notre prochaine sortie gratuite pour les adhérents de l’asso’

C’est samedi 16 décembre

Aux grottes de La Vache et Bédeilhac
Pour des visites guidées privées !

Inscription par mail à contact.aparea@gmail.com

 

 

 

 

Bonjour à tous,

La reprise de l’atelier de taille de silex,
c’est mercredi 13 décembre
entre 12h40 et 13h50
à la Maison des Initiatives Étudiantes (voir plan ci-dessous) !

Vous y êtes le bienvenu quelque soit votre niveau.

N’hésitez pas à apporter un pique-nique !

Plus »

Qu’est-ce que Scientilivre ?

Organisé par l’association Délires d’Encre pour sa 17e édition, le festival Scientilivre a eu lieu les 21 et 22 octobre à l’espace Diagora de Labège. Leur objectif ? Promouvoir la culture scientifique et la lecture auprès d’un large public. Accessible et divertissant pour les enfants de 4 à 74 ans, Scientilivre propose une vaste librairie, des rencontres avec des scientifiques, auteurs, et associations, des ateliers interactifs, cafés débats, conférences et autres jeux en tous genres…! Le thème de cette édition ? « La machine à explorer le temps »

…et c’est là que nous entrons en scène ! Accompagné.es de la super équipe de Grottes&Archéologie, nous avons établi un petit atelier de tri de matériel archéologique le temps d’un week-end.

Plus »

Aparéens, aparéennes, salut !

Voici quelques informations à noter en cette fin de mois d’octobre :

  • Les nouveaux membres du bureau 2017-2018 ont été élus ce vendredi 20/10/2017 !
    Rendez-vous sur l’onglet « Le Bureau » en lien ici pour les découvrir.
  • L’APAREA est actuellement présente au Festival Scientilivre ce weekend.
    Suivez-nous en direct sur notre page Facebook en lien ici !
  • L’atelier de taille de silex reprend le mercredi 8 novembre entre 12h30 et 14h00 et aura lieu tous les mercredis à cet horaire-ci !
    Pour plus d’informations, nous contacter par mail via contact.aparea@gmail.com .

 

Bon dimanche à tous !

Salut les followers !

Bientôt la rentrée de l’APAREA !
Et l’une des choses dont nous pouvons déjà vous parler, c’est la

formation en médiation en archéologie


proposée par l’association Grottes & Archéologies
et coorganisée par Grottes & Archéologies et l’APAREA,
en collaboration avec le laboratoire TRACES de la fac.

 

 

Cette formation aura pour thèmes « Sciences/sociétés« , « Médiation/Handicap« , « Numérique/Archéologie » et « Valorisation/Vulgarisation« . Il vous sera aussi possible de partager votre expérience en rapport avec l’un de ces thèmes en la présentant à l’oral.

La formation GRATUITE se déroulera au mois de novembre, pour une durée de deux journées.
Les dates exactes restent à préciser en fonction de la disponibilité des participants, que nous déterminons via doodle.

Si vous êtes intéressé(e)(s) et que vous souhaitez avoir accès au doodle pour indiquer vos disponibilités, merci de nous le faire savoir en nous contactant par mail à contact.aparea@gmail.com ou en envoyant un mail à Grottes&Archéologies à l’adresse grottes.archeologies@gmail.com !

 

 

Que vous passiez au rattrapage ou ayez déjà validé votre année avec joie, que vous ayez présenté votre mémoire/thèse ou que vous passiez à l’oral en septembre,
l’équipe 2016-2017 de l’APAREA vous souhaite à tous de passer un bel été !

On se retrouve à la rentrée (fin septembre/début octobre 2017) !

En attendant, de bonnes fouilles à tous.

Archaeology GIF - Find & Share on GIPHY

 

Et c’est reparti pour les café-archéos de l’APAREA !
Nous reprenons en ce début de printemps avec un thème commun à tous dans le milieu de l’archéologie : « La gestion d’un chantier de fouilles ».

Merci au professeur et désormais directeur du laboratoire TRACES (félicitations !) Nicolas Valdeyron pour sa participation et le partage de son expérience et son savoir,
ainsi qu’au foyer d’Histoire, Arts, Archéologie et Anthropologie « L’Olympe » pour son accueil.

Suivez-nous sur notre page Facebook @APAREA ou demandez à rejoindre la newsletter par mail à contact.aparea@gmail.com pour vous tenir au courant de nos prochains café-archéos et autres événements !

Enregistrer

Dans le cadre de la Semaine de l’Antiquité organisée en partenariat avec l’association antiquisante Périples,
l’APAREA met en place chaque année sur le campus de l’UT2J des activités archéologiques ludiques

Retrouvez les photos du module de fouilles ainsi que de l’atelier de taille de silex de l’édition 2017 sur notre page Facebook !
https://www.facebook.com/pg/APAREA-139608879390377/photos/?tab=album&album_id=1605791246105459

Et nos vidéos aussi !
https://www.facebook.com/139608879390377/videos/1605851829432734/
et
https://www.facebook.com/139608879390377/videos/1609699869047930/

On se retrouve l’année prochaine pour l’édition 2018 😉

Enregistrer

Pour résumer notre dernière sortie à l’amphithéâtre et aux thermes de Purpan-Ancely
qui eut lieu samedi 10 mars après-midi sous un beau ciel bleu toulousain,
faisons un peu plus court que le dernier article car,
comme dirait Conficius,
« une image vaut mille mots ».

Merci à Elise et Océane pour les photos !

Enregistrer

Enregistrer

Ce week-end nous nous sommes rendus au musée Georges Labit, 17 rue du Japon à Toulouse, pour suivre la fort sympathique guide conférencière Amélie Roptin Neyron tout au long d’une visite commentée autour de la momie d’In Imen.

p1140137

Le groupe de la visite (c’est nous !) attentifs aux explications d’Amélie.

 

Georges Labit (1862-1899) né et mort à Toulouse, était un voyageur passionné d’œuvres d’art, d’histoire des religions et d’ethnologie.
En 1893, il fonde son musée éponyme afin d’abriter ses collections. En 1912 treize ans après sa mort, son père lègue le musée à la ville de Toulouse. D’abord complété par des œuvres d’art d’Asie, les collections de Labit le sont ensuite par la collection égyptienne. Nombreuses œuvres que nous pouvons y observer aujourd’hui proviennent également de collectionneurs, d’acquisitions des conservateurs du musée et de dépôts d’État.

Buste de Georges Labit, conservé au sous-sol du musée.

Buste de Georges Labit, conservé au sous-sol du musée.

Lors de la visite, nous avons appris tout un tas de choses intéressantes concernant l’Égypte ancienne. Par exemples :

  • Chez les égyptiens, le caractère mémoriel des noms des morts est très important. Aussi, il est tout à fait naturel que les morts s’adressent aux vivants.
    Amélie nous a bien fait rire avec l’exemple bien représentatif d’un événement arrivé à un de ses collègues qui, lors du déchiffrement d’un document écrit en hiératique retrouvé près d’une tombe, s’est aperçu qu’il s’agissait d’une lettre d’un veuf adressé à sa femme décédée, lui demandant d’arrêter de « mettre le souk » dans ses affaires commerciales depuis l’au-delà, affaires qui ne marchaient alors pas très fort pour cet homme depuis le décès de sa femme.

    Tablette funéraire, avec indications provenant du mort s'adressant au(x) visiteur(x) de sa tombe.

    Tablette funéraire, avec indications provenant du mort s’adressant au(x) visiteur(x) de sa tombe.

  • Les hommes sont représentés d’une couleur de peau plus matte que les femmes dans l’art égyptien.

    p1140140

    Statue représentant un couple égyptien. L’homme à gauche est vêtu d’un pagne, la femme à droite d’une tunique. Leurs noms figurent en hiéroglyphes sur leurs vêtements. Entre eux sous leurs bras qui se croisent dans le dos est représentée leur fille. Leurs fils figurent sur les côtés de la sculpture.

  • Un(e) pharaon(ne) est reconnaissable grâce à son Pschent,
    double-couronne symbolisant l’union des deux terres d’Égypte (sud/nord = rouge/blanc) sur laquelle est placée un cobra à l’avant symbolisant la déesse Ouadjet protectrice de la Basse-Egypte, ainsi qu’un vautour symbolisant Nekhbet la déesse protectrice de la Haute-Egypte.

    Statue représentant une pharaonne.

    Statue en marbre représentant une pharaonne.

  • 365 statuettes accompagnaient les morts dans les tombes égyptiennes :
    Il y a 365 jours dans une année égyptienne. Et dans la religion égyptienne antique les morts continuaient de travailler après la vie, par cycle d’une année. Chacune des statuettes funéraires disposées dans la tombe pour accompagner le mort dans l’au-delà pouvait ainsi remplacer le mort dans la labeur pour une journée ; de quoi prendre d’éternels congés post-mortems.

    Statuettes funéraires à l'effigie du mort.

    Statuettes funéraires à l’effigie du mort.

  • La scène la plus représentée dans l’iconographie funéraire en Égypte est celle de la psychostasie, soit la pesée du cœur lors du jugement dernier du défunt.

    Représentation sur sarcophage d'une scène de psychostasie du défunt.

    Représentation sur sarcophage d’une scène de psychostasie du défunt.

  • Les amulettes égyptiennes représentent des trucs parfois chelous, comme une sorte de tour qui est en fait le symbole de la colonne vertébrale d’Isis, ou encore un scarabée à tête d’homme, et des grenouilles, plein de petites grenouilles.

    p1140147

    Représentations d’une tablette écrite en hiéroglyphes (à gauche), de la colonne vertébrale d’Isis (au centre), d’un scarabée bleu, symbole solaire (à droite), et d’un scarabée à tête d’homme (en bas).

  • Enfin, le sarcophage datant du 7è ou 8è siècle avant J.-C., reçu à Georges Labit en même temps que la momie phare de l’exposition égyptienne du musée, ne correspond en réalité pas à la momie In-Imen, qui date probablement de la 16è dynastie des pharaons d’Égypte.
    Momie d'In-Imen, noire car badigeonnée d'une résine noire utilisée à l'époque au cours des processus de momification.

    Momie d’In-Imen, noire car badigeonnée d’une résine noire utilisée à l’époque au cours des processus de momification.

    Intérieur du coffre du sarcophage.

    Intérieur du coffre du sarcophage.

    En tout cas, cette visite nous a bien plu. Et nous espérons que cela vous a plu à vous aussi, et que nous vous retrouverons bientôt dans nos prochaines aventures archéologiques !

    N’hésitez pas à nous contacter et/ou à nous laisser des commentaires !
    A très vite.

    L’APAREA (Action de Promotion et d’Aide à la Recherche en Archéologie).
    contact.aparea@gmail.com
    https://www.facebook.com/APAREA-139608879390377/
    11, allée Antonio Machado – 31058 TOULOUSE

Enregistrer

Enregistrer