Master et doctorat d’économie sociale

17 ème promotion : Promotion Bédigas

Soutenance Master 2 NES:  Jeudi 14 septembre 2017

Le premier nom est le responsable du mémoire, le second le membre du jury.

BEYAERT Alice 9 h

vendredi 15

Prisca Kergoat Jacques Prades
DALY Mélodie 10 h Jacques Prades Mireille Bruyère
DUFFOURC Grégory 11h Jacques Prades Stéphane Hénin
EUCHER Emmanuelle 14h Stéphane Hénin Julien Milanesi
FRENEL Amandine 9 h Julien Milanesi Jacques Prades
GESTIN Amaël 10 h Stéphane Hénin Géraldine Froger
KENNI Youssef 11h Géraldine Froger Prisca Kergoat
LE GUEN Valentin 10h

vendredi 15

Prisca Kergoat Jacques Prades
MANUEL Léonor 15 h Julien Milanesi Mireille Bruyère
MARTINEZ Christophe 16 h Mireille Bruyère Jacques Prades
NAESSENS Eric 15 h Stéphane Hénin Jacques Prades
PERE Aurélien 16 h Stéphane Hénin Julien Milanesi
VINCENT Marie 17 h Stéphane Hénin Julien Milanesi

 

Dossier M1 : se renseigner auprès d’Aurélie Douay (05 61 50 41 79)

Dossier M2 : télécharger directement

L’UFR Sciences Espaces et Sociétés de Toulouse 2 Le Mirail comprend l’une des seules licences bi-disciplinaires économie-sociologie, en France. Cette licence est une préparation idéale au master La Nouvelle Economie Sociale en deux ans. Le master 1 est socio-économique et constitue la suite logique de la filière bi-disciplinaire. Le Master 2 La Nouvelle Economie Sociale a deux débouchés : Premièrement, il forme des cadres et dirigeants d’entreprises de l’économie sociale et solidaire depuis plus de 13 ans et a été l’un des premiers du genre, en France. Deuxièmement, il peut  déboucher sur un doctorat en économie sociale.

Ce Master 2 fonctionne en lien avec le Master 1 Nouvelle Economie Sociale

OBJECTIFS

Parcours professionnel : Former, accompagner, spécialiser les promoteurs, les cadres, les consultants de l’économie sociale et solidaire et permettre aux étudiants de devenir des experts de haut niveau maîtrisant les connaissances les plus récentes dans le domaine de l’économie sociale.

Parcours recherche : Développer une réflexion critique sur le domaine et contribuer à la conceptualisation du champ d’activité.

La formation nécessite des qualités de synthèse et d’analyse, un goût pour la lecture et une capacité à rédiger avérés mais aussi une curiosité de terrain.

LA FORMATION

La formation se compose de trois blocs :

– des enseignements universitaires : histoire de l’économie sociale, anthropologie économique, philosophie politique, économie écologique, économie et sociologie du travail

– des apprentissage techniques : gestion comptable, méthodologie de projets, droit coopératif, informatique de réseaux

– des conférences d’acteurs de terrain : régie de quartiers, entreprises d’insertion, SCOP, SCIC, jardins familiaux, ressourcerie, banques éthiques, etc…

Ces trois blocs sont prolongés par un stage de 500 heures.

Pour le parcours recherche, peu de séminaires sont organisés mais le mémoire doit être plus conséquent.

La formation se clôt par la soutenance d’un mémoire composé d’une partie sur le stage et d’une partie sur le projet personnel, précédées d’une analyse théorique.

Ressources

Outre le réseau des bibliothèques universitaires, les étudiants bénéficient du centre de documentation et de l’activité de Cerises, de production et de diffusion de la connaissance des initiatives solidaires et des entreprises sociales (un peu plus de 900 ouvrages).

 

Avec la participation de :

ATTI AGCE TOULOUSAINE TELESURV

L’UNION DES PEINTRES

IN SITU CONSULTANTS

SARL CISAME SCOP

SCOP ORQUE

ITER

H2 COMMUNICATION SARL

LA MAISON DE L’INITIATIVE

PROM’INNOV

FRANCE TELECOM

PCO TECHNOLOGIE SA

CYPRESS SARL

ENVIE

Dans cette rubrique :