La publication des résultats officiels des élections par la Présidence de l’Université témoigne du déclin de la participation par rapport au scrutin précédent. Nous ne pouvons faire l’économie d’une réflexion collective sur nos modes d’engagement et de nos contributions respectives au gouvernement de notre Université.

Dans aucun des Conseils, ces élections ne permettent de dégager une majorité consolidée. Non pas que le gouvernement de l’Université ait besoin d’une majorité « écrasante ». Mais il a besoin d’une majorité solide qui tienne dans la durée, à même de faire face aux enjeux soulignés par toutes les forces en présence au cours de la campagne. La campagne a été digne : de cela, nous pouvons être collectivement fiers.

Comment alors, et dans quel cadre, nous doter collectivement d’une majorité solide ?

Première des listes des représentants des personnels en nombre de sièges attribués dans chacun des trois Conseils, la liste Ensemble Autrement est prête à assumer la responsabilité qui lui incombe : celle de promouvoir le dialogue. Nous avons porté tout au long de la campagne des propositions pour un gouvernement collégial, c’est pourquoi nous nous adressons aujourd’hui publiquement à l’ensemble des listes, représentant les personnels et les usagers, pour appeler à ce dialogue et rechercher collectivement les termes d’un accord de gouvernement qui rassemble les forces vives de notre établissement au service de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Rassemblons-nous pour porter ce projet.