Les longs-métrages en compétition

Tous les longs-métrages en compétition sont projetés à l’Espace diversités laïcités du 4 au 6 avril (entrée gratuite, prix libre)
http://www.toulouse.fr/web/social/espace-des-diversites-et-de-la-laicite

Les présidents du Jury FReDD 2017 sont Isabelle Dario et Boris Claret, réalisateurs et membres de La Trame. Les autres membres du Jury sont Mario Branquinho (président du Festival Ciné Eco de Seia, Portugal), Gladys Deprez (réalisatrice), Clément Debeir (directeur d’image de SapienSapienS), Nicolas Guignard (président du Festival du Film Vert de Lausanne, Suisse), Marc Khanne (réalisateur) et Mazdak Mirramesani (co-président de l’Iranian International Green Film Festival de Téhéran, Iran). 

MARDI 4 AVRIL

La Tortuga primordial d’Eduardo Quiroz
Mexique, 2016, 52 min, VOSTFR
Mardi 4 avril, 11h

Après une année de migration, de l’océan jusqu’aux rivages mexicains, les tortues viennent trouver la mort dans les filets des pêcheurs locaux. Mais que représentent les tourments et les larmes des tortues face aux larmes des pêcheurs, pour qui pêcher est la seule manière de nourrir leurs enfants? Là-bas, le filet est meurtrier pour certains, et un gagne-pain pour d’autres. Cependant, une communauté de personnes bienveillantes lutte contre les filets de pêche à travers le monde. 

Eqalusuaq, sur la piste des prédateurs cachés de Kévin Peyrusse et Hugo Braconnier
Alaska-France, 2015, 52 min
Mardi 4 avril, 14h

Juillet en Alaska. Des millions de saumons remontent les rivières, attendus de tous: grizzlis, lions de mers, orques, aigles, requins… ou jeunes apnéistes photographes! Paul et Thomas, biologistes marins, sont venus vivre leur passion des grands espaces et des rencontres simples, sans artifices, avec ces animaux aussi impressionnants que surprenants. Parmi tous ces grands prédateurs, il y en a un qu’ils visent particulièrement: le requin-saumon! Retenez votre souffle et plongez avec eux dans cet univers sauvage. 

Le chant des balanes de Félix Urvois
France, 2016, 30 min
Mardi 4 avril, 15H15

Que fait une crevette quand on ne la pêche pas? Le temps d’une marée, plongez au raz du rocher pour mieux découvrir les habitants des montagnes, vallées ou forêts de l’estran.

Océans, le mystère plastique de Vincent Perazio
France, 2016, 52 min
Mardi 4 avril, 16H

Seulement 1% du plastique déversé dans la mer flotterait à sa surface. Où est passé le reste? Des scientifiques se lancent à sa recherche et se focalisent sur les micro-plastiques. De petite taille, pour la plupart invisibles, toxiques, ils constituent un nouvel écosystème: la plastisphère. Leurs effets sont méconnus mais menacent environnement et santé. Mais où sont-ils? Ingérés par les organismes? Au fond des océans? Dégradés par les bactéries? 

MERCREDI 5 AVRIL 

Un Lagon en commun de Gwenaëlle Bron
France, 2014, 52 min
Mercredi 5 avril, 11h

Le lagon de Nouvelle-Calédonie, l’un des joyaux de la planète, est aujourd’hui inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Cette prestigieuse distinction oblige les habitants à se mettre d’accord pour gérer ce précieux bien. Au-delà de la préservation d’un environnement fragile, l’auteur, à travers sa découverte du pays, s’interroge sur la question du « vivre ensemble » dans cette société multiculturelle.

Les Migrants ne savent pas nager de Jean-Paul Mari et Franck Dhelens
France, 2016, 55 min
Mercredi 5 avril, 14h

Deux journalistes sont montés à bord de l’Aquarius, navire affrété par l’organisation « SOS Méditerranée », pour témoigner du sauvetage des migrants naufragés au large des côtes libyennes. Ce film raconte l’engagement des uns face à la détresse des autres.

Rébalda d’Elena Otrepyeva
Russie, 2015, 33 min, VOSTFR
Mercredi 5 avril, 15h15

Le temps s’est arrêté à Rebalda. Là-bas, des esclaves modernes ramassent les algues, matière première de l’industrie du glamour. Les hommes, les femmes et les enfants travaillent dans des conditions très difficiles, comme les prisonniers des camps de concentration de Solovki, il y a environ un siècle. Les fils barbelés à Rébalda sont devenus le symbole d’un néo-esclavagisme, qui exclut les plus « faibles » de la société moderne.

Bande annonce à voir en cliquant ici

Longyearbyen, a bipolar city de Manuel Deiller
France, 2016, 56 min, VOSTFR 
Mercredi 5 avril, 16H

En Arctique, la ville norvégienne de Longyearbyen située sur l’archipel du Svalbard, exploite depuis 100 ans le charbon comme source d’énergie et d’économie, ce qui entraîne aujourd’hui des paradoxes environnementaux. En 2015, année d’élection municipale, le cours du charbon chute et la question du développement durable commence à émerger dans les esprits. Selon les habitants, les scientifiques et les politiques locaux, une course contre la montre est engagée dans la ville la plus au nord du monde. 

Voir la bande annonce ici

 

JEUDI 6 AVRIL

Polynésie, le corail fait de la résistance de Franck Grangette
France, 2015, 52 min
Jeudi 6 avril, 11h

Les coraux occupent une place essentielle au sein de la culture dans les archipels de la Polynésie. Pourtant, les étoiles de mer mangeuses de corail, les cyclones, l’acidification des océans, les soupes de corail, le développement touristique sont autant de phénomènes qui participent à la mort du corail en Polynésie française. Où en est la recherche sur les coraux en Polynésie? Cette question, qui permet de comprendre les évolutions à venir de la biodiversité marine de cette partie du Pacifique, est le leitmotiv de ce documentaire scientifique. 

Océans sous influences d’Eric Michel
France, 2015, 52 min
Jeudi 6 avril, 14h

La hausse de la température des mers, la modification des courants, la disparition des coraux, la montée des eaux, ou encore l’acidification des océans sont une réalité en zone tropicale et impactent le quotidien des populations. Ce documentaire fait témoigner les plus grands spécialistes et il a pour originalité de nous projeter dans un avenir proche, en 2035, à partir des éléments du passé et du présent. Ce documentaire éclaire le public sur les conséquences du changement climatique dans les mers et océans des outremers français. 

Le Climat, les Hommes et la mer de Christophe Cousin
France, 2015, 52 min
Jeudi 6 avril, 15H15

En regard d’une série de grands tableaux climatiques, quatre témoins qui vivent au contact de l’immensité bleue nous racontent le lien intime entre océans et climat. Nomade de la mer de Sulu, pêcheur de calamars géants du Pérou, vigie de l’Arctique, scientifiques à bord de Tara le long des côtes du Groenland, ils nous dévoilent le rôle des océans dans la machine climatique. Mais un danger menace. La prolifération du dioxyde de carbone engendre des mutations qui semblent irréversibles, pourtant ce monde d’eau qui couvre les deux tiers de la planète réagit. L’océan où est né la vie, pourrait-il nous sauver d’un désastre annoncé? C’est ce que raconte ce film. 

La jeune Fille et les typhons de Christoph Schwaiger
France, 2016, 55 min, VOSTFR
Jeudi 6 avril, 16H15

En 2013, le super-typhon Haiyan frappe les côtes des Philippines, rasant villes et villages. On déplore 6000 décès et des millions de sans-abris. De nombreux experts pensent que le réchauffement climatique risque de provoquer de plus en plus de catastrophes climatiques de cette ampleur. Face à cette menace, Marinel, une jeune Philippine de 16 ans, est bien décidée à sauver son archipel. Elle se rend dans les écoles pour sensibiliser les jeunes aux risques climatiques. Avec elle, nous parcourons les côtes de son île dévastée, à la rencontre de toutes celles et tous ceux qui refusent de baisser les bras et qui oeuvrent pour protéger l’archipel.