5 novembre 2015

Un Festival international

Un réseau international : le Green Film Network

 

gfn_logo1

  http://greenfilmnet.org

Depuis 2014, le FReDD fait parti du GFN, un réseau international de festivals de films sur l’environnement.

Ce réseau en pleine expansion a pour but de créer une véritable synergie entre des événements présents à travers le monde, d’échanger des idées, de promouvoir les documentaires forts et les productions nationales de chaque festival auprès des autres membres du réseau. En France, le festival FReDD y est inscrit au côté du Deauville Green Awards.

Des relations fortes sont tissées avec plusieurs festivals : le festival Ecozine de Saragosse, le festival Cinemambiente à Turin (Italie), le festival Iran International Green Film Festival à Téhéran (Iran), le festival du film d’Environnement au Mexique, le festival CinEco de Seia (Portual), le Festival du Film Vert (Suisse), le Festival de Deauville Green Awards (France), etc.

Notre page sur http://greenfilmnet.org/festivals/fredd-festival/

Réunion de travail du GFN le 8 avril 2017 à Toulouse à l’occasion du Festival FReDD 2017
De gauche à droite : George Pessi (Deauville Green Awards, France), Bruno Jourdan (Images d’Aix, France), Mazdak Mirramezani (Iran), Eleonora Isunza de Pech (Mexique), Nicolas Guignard (Suisse), Mario Branquinho (Portugal), deuxième ligne : Gaetano Capizzi (Italie, Président du GFN), Antonin Haddad (FReDD, France), Pedro Piñeiro (Espagne)

Table ronde : « Le rôle de l’audiovisuel et des festivals de films sur l’environnement dans la transition écologique »
7 avril, journée #FilmerDemain, salle Osète dans le cadre du projet FEDER #FilmerDemain

The Green Film Network (GFN)

GFN_logo_COMPLETE

The Green Film Network brings together some of the major film festivals that happen annually around the globe with focus on environmental issues. The network objective is to COORDINATE the events of the associated festivals, PROMOTE AND DISTRIBUTE FILMS worldwide and ENCOURAGE INITIATIVES AND PROJECTS that might help people ponder about the environment.

COORDINATE

The network is a meeting point, where all the associate festivals can exchange and share information, cinematographic experiences and services worldwide. The aim is to create an international network that promotes a pro-environment culture through the cinema. These meetings also give the opportunity to improve artistic and professional abilities, and boost the promotion of authors and works they consider worthy of note.

PROMOTE AND DISTRIBUTE FILMS

The GFN gives the best films presented at each of the various festivals the opportunity to be picked by other members and to circulate between different festivals and countries, ensuring they are seen and appreciated by a much wider audience. The network is therefore an additional but important way to widespread distribution of significant works dealing with environmental issues.

ENCOURAGE INITIATIVES AND PROJECTS

But the network is not only cinema. Each festival that joins the network takes an active part in achieving projects, setting up workshops, holding debates and events, completing joint activities, and commits itself to work with the others to lay the foundations for discussions and researches that will reach out to the public and enter the schools. All in the hope of creating a new “culture” that pays greater attention to the relationships between man and his natural, social and cultural environments.

Des invités et des films internationaux

Le Festival FReDD accueille également des films du monde entier ainsi que des invités internationaux, de Tunisie ou des Canaries (Espagne)
De Tunisie, le FReDD a reçu Meryem Bessibes (à droite de la photo ci-dessous) de l’association partenaire OSIRIS et Ons Kamoun (au centre), programmatrice du Focus Tunisie (5 avril) et coordinatrice du Festival des Récits de la Mer en Tunisie où le FReDD avait déjà fait des projections en 2016.


D’Espagne, le FReDD 2017 a reçu Monica Gonzalez et Daniel Rodriguez pour présenter leur film «El mar de la vida» à l’Institut Cervantes le 6 avril.

Provenance des films : 17 pays représentés

Les films reçus : 113 au total
49 de France, 11 d’Espagne, 9 de Croatie, 6 de Polynésie française,
1 d’Algérie, 1 de Bosnie-Serbie, Bénin, 1 du Burkina Faso, 1
du Groenland, 1 du Mexique, 1 d’Ouzbékistan, 1 de Russie, 1 de
Suisse, 1 de Tunisie (+ Hors compétition)
Les films retenus projetés pendant le Festival : 47 au total
En compétition :
13 de France, 3 d’Espagne, 1 du Mexique, 1 d’Ouzbékistan, 1 de
Russie
Hors compétition :
16 de France, 7 de Tunisie, 3 d’Espagne, 1 d’Allemagne-Espagne