5 juin 2015

Le Palmarès FReDD 2015

4ef58990b85ef-couronne-laurierpngLes prix du festival FReDD- 2015 ont été remis le 4 avril 2015 au cinéma ABC. La cérémonie a été présentée par l’équipe du FReDD, le Président du Jury Jacques Mitsch, cinéaste, et animée par l’artiste Marie Poppet.

Le jury du festival FReDD 2015 :

– David Bourgouin, Arpe Midi-Pyrénées, agence régionale du développement durable

– Sylvie Geissmann, Ademe Midi Pyrénées

– Sophie Metrich, Réalisatrice et enseignante

– Yvan Poirier, Association Séquence Court Métrage

– Gérard Trouilhet, Festival Fifigrot

Nouveauté 2015 : une catégorie sur les courts-métrages a été créée.

Prix du jury FREDD 2015 : le Prix du Colibri 

Presi per il PIL (Menés par le bout du PIB), de Stefano Cavallotto. Italie. Documentaire. 2014. 65 ‘

Synopsis : Des personnes qui ont choisi de vivre sans courir après le mythe de la croissance infinie imposée par le système. Des personnes qui ont fait le choix, chacune dans son environnement et à sa façon, de mettre en pratique la théorie de la décroissance dans leur quotidien. Ce film est un voyage tout au long de l’Italie, à la découverte d’une partie de ces histoires.

Avis du jury du festival FReDD 2015 : « La volonté du jury de primer un film positif, apportant des solutions dans le questionnement énergétique. Un parti pris du réalisateur d’aller à la rencontre d’une émergence solidaire et non marginale, œuvrant dans la reconstruction d’une société qui prend le contre-pied du PIB. Le PIB étant paramétré comme indicateur de croissance, économique donc destructrice. La croissance mène à l’individualisme, la décroissance au partage. »

Le prix Mention spéciale : le Prix du Vautour 

La ruée vers le Carbone, de Amy Miller. Canada. Documentaire. 2012, 84′

Synopsis : La Ruée vers le Carbone nous emmène autour du monde à la rencontre d’hommes et de femmes qui sont les premiers touchés par les effets du marché carbone. Ce sont les voix qui sont étouffées dans la cacophonie entourant l’émergence de la lucrative industrie du carbone, le nouvel « or vert ».

Avis du jury du festival FReDD 2015 : « Difficile de donner LE prix pour un film catastrophe. Le jury veut affirmer avant tout la qualité informative et éducative du sujet. C’est un documentaire coup de point, l’effroi et l’hypocrisie d’un monde qui se transforme en dictature verte, au détriment (toujours et encore) des populations du sud. Même si la forme journalistique peut sembler succincte, le panorama observé est assez large et les interviews avec les locaux sont percutantes. »

Le prix Mention particulière : le ​Prix de l’envol 

Là ou frappe le soleil, de Diego Feduzi. France/Italie. Documentaire. 2014. 52′

la ou frappe le soleil prix

Synopsis : Un portrait de famille entre le petit-fils et son grand-père qui pose la question de l’avenir des terres familiales italiennes et l’installation de panneaux solaires.

Avis du jury du festival FReDD 2015 : « Le film qui a suscité le plus de divergence, mais le jury souhaite faire remarquer ses qualités suivantes : documentaire sous forme de portraits narratif, il pose avant tout le débat de LA transition énergétique dans son ensemble. La société souhaite une transition à production égale que l’énergie fossile produite à ce jour. Le choix du moins pire s’offre t-il sur la volonté d’une transition véritable à grande échelle ou d’une rentabilité économique par rapport à une agriculture devenue obsolète ? Deuxième axe et pas des moindres, la transition apportée par la transmission intergénérationnelle. Par son pays natal, le réalisateur se met en danger et souhaite revenir sur le « savoir faire » et les transmissions oubliées de ses anciens.

Même si la durée peu paraitre longue, les plans lents apportent la respiration nécessaire pour contempler, se questionner sur ce futur changement paysager. Prix de l’envol, pour le 1er film de ce réalisateur qui a pour ambition de faire avancer la réflexion écologiste, ainsi que pour l’association toulousaine « Les Zooms verts » qui accompagne la création de films sur des sujets tels que l’agriculture, les monnaies locales et solidaires, la lutte antinucléaire, les médecines alternatives ».

En savoir + sur les Zooms verts : www.leszoomsverts.fr

Les Prix courts métrages : ​la couvée des courts​

OO – Baby boom Child, de Maja Lindström & Lars Nordén. Suède. Animation. 2014. 25 ‘

BILD svenska 00-Tal Barn

Synopsis : Une mère répond aux questions simples de son fils, bientôt adulte, sur les rêves passés d’une croissance économique éternelle, sur la dépendance au pétrole des pays industrialisés, et sur le fait que, plutôt qu’investis à préserver les générations futures, nous continuons de vivre comme si demain n’existait pas.

Avis du jury du festival FReDD 2015 : « Pour son originalité de scénario. Par son décor lunaire, il nous fait réfléchir sur l’après pénurie de pétrole. Un film sur la confiance de l’avant et le questionnement pour le futur. Une fin positive et alternative. Un visuel simple, techniquement facile mais une esthétique réussie. »

 

 

Your legacy de Cornelia Leichtfried. Suède. Animation. 2014. 2′

Synopsis : Your Legacy (Votre héritage) est un court métrage d’animation qui illustre la quantité de déchets que produit un être humain lambda tout au long de sa vie dans la société occidentale.

Avis du jury du festival FReDD 2015 : « Egalement pour son originalité de scénario. Court et percutant »