La Danses moderne et contemporaine à Toulouse : 1968 – 1994

Enpina-bausch-toulouse 1995 Annie Bozzini prend la tête du Centre de Développement Chorégraphique Toulouse / Midi Pyrénées (CDC). Aujourd’hui bien implanté il a su combler un vide en proposant une programmation intéressante et actuelle permettant au public toulousain de découvrir les plus grands chorégraphes de notre temps mais aussi en apportant son soutien à la création chorégraphique locale.

Existait-il quelque chose avant ?

Poser la question c’est déjà y répondre. A Toulouse la Danse contemporaine n’apparaît pas avec l’installation du CDC même si ce dernier lui donne une visibilité et une lisibilité qu’elle n’avait pas avant 1995.

Cependant il y avait bien quelque chose, parfois bancal, souvent fulgurant et pour une ou deux saisons seulement sans jamais être anodin pour autant. Si la Danse contemporaine ne se sédentarise jamais à Toulouse avant 1995, elle s’y montre régulièrement et passe rarement inaperçue.

Etudier la Danse Contemporaine à Toulouse, c’est faire l’historique d’une pratique mais également questionner le goût et l’influence du public et des politiques sur la vie artistique locale.

 

Sous la direction de Brigitte Aubry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *