APPEL À COMMUNICATION

JOURNÉE DE DOCTORANTS

IMAGE MISE EN TROPE(S)


UNIVERSITE TOULOUSE II – LE MIRAIL

Mardi 29 mai 2012

9h-18h – salle D31 (MdR)

 

 

L’image mise en trope(s) fera l’objet d’une journée d’études autour de la notion de trope et pourra prendre en compte la dichotomie induite par le jeu de mots entre “mise en trope” et “misanthrope” puisque le détournement existe dès ce titre. L’image telle que nous l’entendons ici est donc celle créée de façon plus ou moins consciente et qui existe sous une forme physique ou mentale. Elle peut être plastique, littéraire, théâtrale ou encore imaginaire comme elle peut être celle d’un inconscient collectif ou au contraire être personnelle voire intime.

 

Le fait est que la question de l’image à travers ses différentes formes de pouvoirs est omniprésente dans notre société et qu’elle submerge l’époque contemporaine. Qu’elle soit visuelle ou mentale, l’image est bien plus que la simple représentation d’une réalité donnée ; la fiction en est l’exemple – une réponse possible à cette affirmation. Les dispositifs plastiques et scéniques peuvent quant à eux être déclencheurs de tropes. La question des dispositifs pourra être entendue comme la théorie émergente et structurante du laboratoire LLA-CRÉATIS en même temps qu’il sera possible de l’aborder sous sa définition la plus courante au travers du simple terme “dispositif”.

 

Habitée par certains, déstructurée tel un objet démembré par d’autres, l’image sera observée sous tous ses angles : information, dé(sin)formation … Ici, rien n’est trop ou trop peu, tout n’est que trope !

 

Cette journée d’études propose ainsi de diffuser les travaux scientifiques des doctorants du laboratoire LLA-CRÉATIS, mais aussi de doctorants appartenant à d’autres équipes qui partagent nos préoccupations de recherche. Elle prolongera les travaux des précédentes journées d’études du laboratoire LLA-CRÉATIS consacrées à la question des Interactions et de L’hybride.

 

Plusieurs pistes, non restrictives, peuvent être envisagées :

 

–      Images mentales et concrétisation imageante,

–      L’image entre art, langage et communication,

–      Image mimétique,

–      Glissement, arrêt, faille ; ruse, stratégie, astuce.

Nous cherchons à travers cette liste, non limitative, à mettre en exergue le caractère englobant de l’image et attacherons une grande importance au caractère transversal que les participants lui attribueront.

 

Les propositions de communication devront comprendre 300 mots environ et décrire le ou les axes qu’elles privilégient. Les doctorants indiqueront en outre les mots-clés de leur communication, le sujet de leur thèse, le nom de leur directeur de thèse et leur laboratoire. Il est possible de proposer des communications à deux voix.

Ces propositions doivent être envoyées avant le 2 Avril 2012 aux adresses suivantes :

 

anneline.bessou@gmail.com et marine.duffau@gmail.com

Les doctorants sélectionnés présenteront leur communication qui n’excédera pas vingt minutes (trente minutes pour les communications à deux voix) et seront invités ensuite à publier leur texte, après acceptation ou demande de réécriture par le comité de lecture, dans la revue en ligne Littera Incognita.

 

Comité organisateur :

 

Julien Aubert, doctorant en Arts du spectacle.

Anne-Line Bessou, doctorante en Arts plastiques.

Marine Duffau, doctorante en Arts du spectacle.

Une manifestation culturelle ou scientifique à venir ? Déposez un commentaire ci-dessous pour en informer les autres lecteurs du blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.