Archives pour la catégorie Posts

Rosalie da P., LEA3, 2014-2015

Il y a un an j'étais au même stade que vous : partir ou ne pas partir à Madrid? Et pour le moins que je puisse dire, c'est que je n'ai aucun regret d'être venue!!!! 
Vous étudierez les mêmes matières qu'au Mirail, et cela vous permettra en plus d'améliorer votre espagnol, d'améliorer n'importe quelle matière appliquée. Sans compter que vous serez en petit groupe, et avec des profs supers, ce qui, croyez-moi, compte beaucoup en L3! 
Cette année à Madrid fut définitivement l'une de mes meilleures années, la ville est magnifique, un temps plus ensoleillé qu'à Toulouse, des rencontres inoubliables, des sorties inoubliables! 
La vie est beaucoup moins chère qu'à Toulouse... Bref, que des points positifs pour ma part!
Conseil : n'oubliez pas de demander la bourse Midi-Pyrénées cela aide beaucoup!
Tentez votre chance! Pourquoi pas vous? ;)

Claire N., LEA3, 2014-2015

Estudiar en el CEUM os aportará varias cosas! 
Es una oportunidad de estudiar en condiciones increíbles con profesores accesibles en un grupo de personas restringido. Es una oportunidad para mejorar tu nivel en español pero también para mejorar en cualquier otra asignatura de LEA. Es un año para madurar su proyecto profesional y sus proyectos personales. Vivir en Madrid es descubrir una cultura particular que os ensenará a aprovechar de la vida como nunca. Descubrir una nueva cultura es abrirse la mente, es hacer frente a la vida de manera diferente, es cambiar. Vivir en Madrid es encontrar a muchas personas, no solo españoles sino también chinos, ingleses, americanos etc. Es hacerse amigos para toda la vida! Vivir en Madrid es vivir en una gran ciudad dinámica donde el verbo aburrirse no existe. Esa experiencia es descubrirse a sí  mismo, no puedo contaros todo, tenéis que verlo y vivirlo!  Ouvrez-vous ces portes, n'hésitez pas, foncez!

Sarah Z., L3, 2014-2015

Découvertes, rencontres, fous-rire, épanouissement intellectuel et beaucoup de progrès quant à l’espagnol ; c’est ce que l’année au CEUM t’offrira à toi aussi, sans aucun doute. Une année qui marquera aussi bien ton projet universitaire (il est essentiel de partir à l’étranger pour qui souhaite étudier et/ou enseigner une langue), que ta mémoire.
Une année où tu découvriras une culture très riche, une ville mondiale qui regorge de musées et de centres culturels (dont tu auras très souvent l’entrée gratuite), de théâtres, d’opéras et… aussi  de plein bars pas chers!
Une année où tu suivras des cours super intéressants, dispensés par des profs qui te passionneront parce que ce sont eux-mêmes de brillants passionnés. Ils seront certes parfois exigeants - il s’agira quand même de valider ta licence ;) - mais toujours à l’écoute au moindre problème, loin des amphis bondés de la fac, ouverts d’esprit, et surtout touchants ; « humains ».
Si je pouvais donner quelques petits conseils, je te dirais qu’en plus du travail à fournir pour valider l’année, c’est vraiment très (très) enrichissant de vivre en colocation avec des hispanophones. Il y a plein de sites très bien faits comme Idealista.com qui t’aideront à trouver la colocation dont tu rêves à des prix plus que raisonnables. En plus de ça, si tu peux, essaye de voyager un petit peu à travers l’Espagne. Le covoiturage y est très populaire et te permettra de te rendre aux quatre coins de ce beau pays et d’apprendre encore plus de choses (ce serait dommage par exemple de passer un an en Espagne sans passer par la belle Andalousie !)
En bref ; saisis sans plus tarder cette occasion d’en prendre plein la vue, d’apprendre un tas de choses, de progresser de façon considérable en espagnol, de valider ta licence dans les meilleures conditions de travail et de faire de superbes rencontres !!

Annabel A., L3, 2013-2014

 Este año fue maravilloso para mí; sobre todo al nivel de los estudios.
 Mi nivel en español ha mejorado mucho. Al ser nueve estudiantes en clase, he podido trabajar en grupo reducido y me ayudó bastante. En el CEUM los profesores son muy cercanos y dispuestos al diálogo siempre y cuando el estudiante sea responsable y esté dispuesto a implicarse en el buen funcionamiento de sus estudios. 
 Por mi parte tengo muy buen recuerdo de esta experiencia, por eso he decidido quedarme dos años más para hacer el máster y seguir aprovechándome de las riquezas que me ofrece esta ciudad para descubrir aún más la cultura y el idioma.
 Por eso, les recomiendo a todos aquellos que desean hacer una experiencia en el extranjero y mejorar su nivel de la Lengua Española no dudar en venir a Madrid y vivir otra experiencia que los enriquezca como personas abiertas a otras culturas y en todos los ámbitos.
 Es verdad que Madrid es una ciudad encantadora y atrayente y su gente acogedora. De hecho les aconsejo vivir y relacionarse con hispanohablantes que resulta ser algo imprescindible para mejorar el nivel de la lengua.

Eva L., LEA3, 2013-2014

La 3ème année de L3 au CEUM ? C’est beaucoup de travail, un stage à chercher, et des décisions à prendre concernant votre avenir professionnel. C’est-à-dire quelques nuits blanches à réfléchir, du moins pour ma part.
Mais à côté de ça, une année au CEUM c’est aussi : pas mal de fous rires (notamment avec les enseignants), la découverte d’une capitale magnifique et des soirées mémorables. Tout cela avec une météo beaucoup plus ensoleillée qu’en France. Que demander de plus ?
Si vous aimez le calme soporifique des amphithéâtres cependant, mieux vaut choisir une autre destination car au CEUM vous étudierez en petits groupes avec des enseignants beaucoup plus proches de vous et, depuis peu, un tout nouveau genre de chaises: les chaises « anti-sommeil » !

Trêve de plaisanteries, je vous conseille de :
- trouver un appartement en colocation sur Idealista (principal site de recherche de location ou colocation en Espagne)
- vous ouvrir un compte dans une banque espagnole en arrivant et signaler votre départ à votre banque française sinon ils vont vous couper les vivres. Or, en Espagne tout se paye en espèce ou en carte bleue.
- vous acheter une carte SIM espagnole avec internet (les espagnols communiquent par What’s app)
- faire votre carte de métro type « tisseo » sauf que l’abonnement à Madrid vaut 35 euros/mois.
Voilà, j’espère que ces conseils vous seront utiles et je vous souhaite une bonne année. ¡Suerte !

Brunelle E., L3, 2013-2014

Este año universitario en Madrid fue el mejor de todos. 

Gracias al CEUM, he podido estudiar el mismo programa que Toulouse pero en una clase de solo 9 estudiantes.  Madrid es una gran ciudad y se aprende mucho, no solo de la cultura española sino de todo, puesto que hay muchísimos extranjeros de todos los países que se mezclan allí. LES ACONSEJO VIVAMENTE buscar un piso compartido! No vale la pena vivir solo/a en un país que se quiere conocer ... El tiempo pasa muy rápido, hay que disfrutar, visitar lo máximo que podáis !! A nivel del idioma, ningún problema, seguro y evidente que vais a aprender mucho más este año que durante todos los otros años estudiando español en Francia. No se puede pretender conocer una lengua sin "vivirla" ! Ya lo veréis =) ! Espero que toméis la  decisión correcta ;) ! Y suerte con vuestros estudios !!

Nadège G., L3, 2013-2014

Partir étudier à l’étranger est une expérience enrichissante pour tous, et je pense que c’est même un passage nécessaire pour les étudiants de LLCE. 
L’année que je viens de passer au CEUM a été formidable. D’abord parce qu’on était très peu nombreuses (que des filles cette année!) ; un groupe de 9 ce qui permet de pouvoir étudier dans de très bonnes conditions, d’avoir une relation privilégiée avec les profs, et de créer une dynamique de groupe très sympa!
L’Institut français est très bien situé, en plein centre de Madrid, à côté de la BNE, dans un quartier agréable où l’on peut trouver plein de librairies et … le 100montaditos, un de nos points de ralliement à la sortie des cours, où l’on peut boire et manger pour rien du tout, le plus difficile étant de trouver une place en terrasse.
Je vous recommande d’aller faire un tour à la médiathèque de l’Institut français, on peut y étudier dans de bonnes conditions et, pour les étudiants de Toulouse, l’inscription y est gratuite. 
Et pour le reste, Madrid est une ville qui a une offerte culturelle extrêmement riche et variée, il y en aura vraiment pour tous les goûts : les trois grands musées (Reina Sofia, Prado, Thyssen), des dizaines de petites galeries, la Academia de Bellas Artes de San Fernando, el Círculo de Bellas Artes, les théâtres, l’Opéra, le conservatoire national (avec possibilité d’avoir des places à tout petit prix si on les achète une heure avant), plein de bars « culturels », avec des concerts de « cantautores » ou de groupes, où l’on peut rencontrer des gens super intéressants…
Et puis pour sortir, en fonction des goûts de chacun, Malasaña, La Latina, Lavapiés (nous c’était notre préféré !)
Et je finirai par une recommandation : Ne restez pas qu’entre français ! Sortez, rencontrez du monde. Le but est d’améliorer votre niveau au maximum, et un an ça passe très vite ! Le plus dur est de se lancer ; ici les gens sont très accueillants et viennent vers vous, surtout quand on est jeune et qu’on vient de l’étranger.

Diane L., LEA3, 2013-2014

Étudiante en LEA, j’ai eu l’immense chance de pouvoir finaliser ma licence au CEUM de Madrid. Tout d’abord, l’établissement : il se situe en plein cœur de la capitale espagnole, au contraire de nombreuses facs … l’accès (et le cadre), sont donc géniaux ! Ensuite, le groupe d’étudiants est plus petit. Tout le monde s’entraide et se connaît, les professeurs nous suivent beaucoup mieux qu’au Mirail et la fin des cours en « amphi » simplifie et clarifie énormément les choses !! Je pense que la L3 à Madrid n’est pas plus facile (comme certains le disent), mais le cadre dans lequel on étudie nous motive d’avantage. 
En ce qui concerne le logement, je conseille vivement la colocation. Visitez le site idealista.com (beaucoup d’annonces avec des recherches personnalisées) ! Il vous faudrait aussi installer whatsapp pour contacter les propriétaires, qui ne rappelleront pas forcément un numéro français !! Mais pas de panique, si vous venez une semaine en auberge de jeunesse avant de vous installer début septembre, vous trouverez un logement sans aucun doute !! Et vous aurez le temps de visiter un peu.
Au niveau de la ville : une ambiance géniale du matin au soir. Il y a de tout, pour plaire à tout le monde : le parc du Retiro, pour la tranquillité, les musés, les cinémas (3.5€ le mercredi !), les boites, les boutiques … les bars et les tapas !! Bref, vous trouverez forcément votre bonheur (et sans vous ruiner) ! Je recommande le quartier de la Malasaña, le 100 Montaditos, El Tigre … . Pour vous déplacer – le métro. 35€ en général par mois pour les étudiants (il vous faudra créer votre carte au début en prenant RDV sur le site du Métro).
Si vous voulez voyager et découvrir l’Espagne, il serait aussi bon pour vous de rejoindre B.Madrid (bemadrid.com) – vous pourrez partir en voyage un peu partout en Espagne (voir plus loin !), tout en rencontrant des étudiants étrangers ! 🙂
Enfin, je rappelle que venir étudier au CEUM vous laissera aussi l’opportunité de faire une demande ERASMUS !
Je vous conseille donc de venir étudier à Madrid, pour changer d’air et vous épanouir ! 
C’est une opportunité géniale que vous regretterez de ne pas avoir saisie !

Laure D., LEA3, 2013-2014

La possibilité d'étudier au CEUM pour la troisième année de licence est une réelle opportunité que l'université de Toulouse vous offre. Après une année en Espagne vous pourrez même partir en Erasmus, vous avez donc la possibilité de partir deux années consécutives à l'étranger et donc d'améliorer votre pratique de deux langues étrangères.
 Grâce à l'effectif réduit de la classe du CEUM il est plus facile de travailler, il y a beaucoup plus de motivation et une réelle complicité avec les professeurs qui sont tous géniaux et à l'écoute.
 D'autre part, Madrid est une super ville étudiante, mis à part le coût des transports en commun (35€/mois) la vie n'est pas chère que ce soit pour l'alimentation ou les sorties.
 Le mieux est sûrement d'être en collocation avec des espagnols mais vivre avec d'autres étudiants étrangers qui parlent espagnols est aussi une expérience super enrichissante.
 Si vous pouvez trouver votre stage à Madrid c'est encore mieux, car le monde de l'entreprise espagnol est au top, et avoir fait un stage en Espagne peut faire la différence sur un CV.
 Aussi contradictoire que cela puisse paraître, mon année de L3 à Madrid à était celle où je suis le plus sortie mais aussi celle ou j'ai le plus travaillé.
 Je vous conseille juste une chose c'est de profiter de cette opportunité qui vous apportera énormément que ce soit sur le plan personnel ou professionnel.

Chloé R., L3, 2012-2013

Le seul conseil que je peux donner est de partir. L'année qui vous attend à Madrid sera à coup sûr mieux qu'à Toulouse, et l'une des plus mémorables de votre vie ! Le CEUM offre plusieurs avantages et des conditions favorables, malgré quelques petits points négatifs comme dans tout, mais surtout le cadre de vie est incomparable. Vous étudiez Guernica en cours, vous allez le voir en vrai, vous passez devant l'école des Beaux Arts où a étudié Picasso, vous assistez au défilé de la fête nationale, à des concerts inédits, à des commémorations, à des tournages, vous allez au musée pour vous occuper, vous rencontrez pleins de monde, tous différents, vous progressez inévitablement en espagnol, vous collectionnez les bons plans, vous voyagez, vous vous amusez, et sans voir le temps passer vous êtes au mois de Mai, l'année se termine déjà et vous ne voulez qu'une chose : rester.
 Le plus dur ne sera pas d'y aller, mais de quitter Madrid.
 Vous en sortirez grandis, au mieux diplômés ;)  et avec peut être l'envie de renouveler l'expérience. Profitez vraiment de cette occasion.

Chloé R., L3, 2012-2013