Débouchés

Le parcours proposé par le Master Éthique du soin et recherche a pour objectif de former et de développer une compétence transdisciplinaire pour les questions sociales, éthiques et politiques liées au vivant, à la médecine, la philosophie et le droit. Les compétences acquises peuvent être recherchées dans des domaines variés comme par exemple : la santé publique, les hôpitaux et secteurs actifs de soins, l’environnement, le milieu industriel, la médiation, la mise en place de la qualité, l’aide à la décision politique, l’enseignement.

Une des particularités de ce Master est d’accueillir une majorité d’étudiants qui sont déjà insérés, en formation ou en profession, dans les métiers de la santé.

Une autre partie des étudiants est déjà diplômé au niveau Master et choisissent ainsi de compléter leur formation avec un diplôme en éthique.

En effet, la valorisation professionnelle de cette formation passe par la mobilisation de compétences complémentaires dans l’une des trois disciplines (philosophie, santé, droit).

Les étudiants titulaires du Master Éthique du soin et recherche ont la possibilité de poursuivre leur parcours universitaire en s’inscrivant en doctorat d’éthique, de bioéthique, de droit ou de philosophie. Un tel doctorat peut, de plus, être co-dirigé afin de poursuivre la transdisciplinarité propre aux recherches en éthique.

Les concours de la fonction publique en philosophie (notamment l’agrégation et le CAPES) et en droit sont ouverts aux titulaires du Master Éthique du soin et recherche. Cependant ce diplôme n’est pas un parcours dédié à la préparation de ces concours.