Epistémologie de la biologie contemporaine PH40903V

Isaac Hernandez

Ce cours est destiné à explorer les débats épistémologiques de la biologie contemporaine. À travers une analyse critique des théories, nous allons analyser l’architecture conceptuelle des principaux systèmes philosophiques qui se trouvent à l’origine de cette discipline. Nous allons commencer par l’examen critique de la structure de la théorie de l’évolution par sélection naturelle, laissant place aux discussions autour de notions qui ont été traditionnellement associés à la biologie, telles que la notion de loi et la causalité ou encore la téléologie et l’individuation. Nous allons ensuite explorer certaines conséquences épistémiques du darwinisme, telles que la perte d’importance de la notion d’organisme comme notion fondamentale pour penser la vie, et les risques du réductionnisme génétique avec la disparition d’une ontologie proprement biologique. Finalement, nous allons analyser le réveil actuel de la notion d’organisme en biologie, avec l’apparition des théories du vivant qui visent à repositionner une nouvelle ontologie centrée sur l’organisme.

Structure du cours

1 – Le statut de la théorie de l’évolution

  • Qu’est-ce que l’évolution
  • La place de la sélection naturelle dans les théories biologiques
  • Existent-ils des lois en biologie ?
  • Diversité, complexité et adaptation
  • Néo-darwinisme et biologie moléculaire : une novelle synthèse autour d’un dogme

2 – Quelques problèmes épistémologiques en biologie

  • La notion d’espèce
  • Les fonctions et la téléologie en biologie
  • L’individu biologique et l’unité de sélection
  • Epigenèse et préformationnisme contemporaine
  • Le réductionnisme génétique

3 – Le retour à l’organisme

  • Physiologie et philosophie
  • Immunologie et philosophie
  • Développement et philosophie
  • Autopoïèse et l’autonomie biologique