10. juillet 2015 · Commentaires fermés sur Les auteurs · Catégories: Non classé

     AZOUINE Abdelmajid est Docteur ès Lettres Arts et Sciences humaines et Sociales, enseignant chercheur à la FLSH ,Agdal à Rabat. Quelques interventions dans le cadre de colloques internationaux (Actes en cours de publication) : « Enjeux identitaires, entre le « je » du diariste et le jeu du dramaturge chez Eugène Ionesco », (FLSHR-UM5A), sur le thème : « Migration, identité et interculturalité », mai 2014 ; « le corps et ses images dans le théâtre moderne », Faculté polydisciplinaire de Taza, sur le thème « le spectacle et le sacré », juin 2014 ; « figures de l’Autre dans le théâtre moderne »  FLSH de Meknès, sur le thème « Représentation de l’autre dans les médias et les arts », décembre 2014 ; Monographie (publication prévue en juin 2015) : Théâtre moderne et pratiques picturales, correspondances et confluences, aux éditions L’Harmattan, collection Univers théâtral. majid6023@gmail.com; majid6023@hotmail.com

    BERGÈRE Raphaël est né en 1986, et suit un cursus universitaire en arts plastiques au cours duquel il expérimente la photographie, la vidéo, la création musicale et s’approprie de nombreux outils de traitement numérique lui permettant de manipuler tous types de médias. Après l’obtention en 2011 d’un Master Professionnel en Création Numérique, il rejoint l’association « Patch_work, arts émergents » dans laquelle il s’implique activement, tout en poursuivant une thèse de doctorat au sein du laboratoire LARA de l’université Toulouse 2. À travers ses diverses activités de création et de recherche, Raphaël Bergère explore les relations entre les technologies et l’écologie. Ses installations multimédias, parfois environnementales, in-situ, et souvent interactives, confrontent le spectateur à des expériences inédites dans lesquelles l’art vient questionner la science et les techniques. Par le jeu, la fiction, l’implication sensible et intellectuelle, sa démarche nous interroge sur nos manières d’habiter le monde à l’heure des nouveaux médias et des technologies émergentes. raphael.bergere@hotmail.fr

    CAILLE Antoine Constantin est Visiting Assistant Professor à Georgia Tech et contributeur nouvellement nommé pour la revue YWMLS. Il a obtenu un doctorat en Études francophones à l’Université de Louisiane (Lafayette), une maîtrise en philosophie et une maîtrise en anglais à l’Université de Nice-Sophia Antipolis. Sa thèse porte sur le concept de textualité. Quelques-uns de ses articles sont parus dans des revues scientifiques, notamment dans Etudes Francophones (27), TRANS- (18) et Alkemie (14). Il est intervenu dans des colloques internationaux tels que celui sur l’autotranscendance à Cerisy-la-Salle en juin 2014 et celui de la Society for the Study of French History à Durham en juillet de la même année.

antoineconstantincaille@gmail.comhttps://gatech.academia.edu/AntoineConstantinCaille

     CHIRON Pascale est Maître de conférences en littérature française. Elle s’intéresse particulièrement à la charnière située entre le Moyen Age et la Renaissance. Sa recherche explore l’écriture de l’histoire, le lien entre écrit et oral à travers la mise en voix des textes. pascale.chiron@univ-tlse2.fr

     COIGNARD Anne est Docteure en Philosophie de l’École Polytechnique, Anne Coignard est actuellement ATER au Département de Philosophie de l’Université Toulouse – Jean Jaurès et membre associée de l’équipe ERRaPhiS. Elle travaille, depuis sa thèse de doctorat intitulée « Lecture romanesque et imagination : le flux subjectif de l’expérience et ses marges », sur les modalités et les enjeux de la lecture de roman. Ses travaux se poursuivent notamment dans le cadre du séminaire « Emma, c’est nous », co-organisé avec Létitia Mouze (ERRaPhiS) et consacré à la lecture naïve. anne.coignard@gmail.com

     GASSIN Alexia est Docteure en Études slaves. Elle a soutenu sa thèse à l’Université Paris-Sorbonne sur « L’œuvre de Vladimir Nabokov dans le contexte de la culture et de l’art allemands à l’époque de l’expressionnisme ». Elle est également titulaire d’un D.E.S.S. de Marketing Opérationnel et d’un CAPES d’Allemand. Ses recherches portent sur une approche multidisciplinaire de la littérature et des arts (art pictural, cinéma, psychopathologie, multilinguisme, dérives du modernisme). Elle est membre associé du laboratoire du LIS (Lettres, Idées, Savoirs) à l’Université Paris-Est Créteil Val de Marne. gas.alex@wanadoo.fr

     JACINTO Gilles est doctorant en Arts du Spectacle à l’Université Toulouse – Jean Jaurès, au sein du laboratoire LLA-CREATIS (Le corps à l’œuvre : présence, représentation, image. Approches croisées dans les arts de la scène, le roman et les arts plastiques, sous la direction de Muriel Plana), enseignant en pratique théâtrale et artiste performeur (danse, théâtre, arts visuels). Il est également chargé de cours en licence Arts du Spectacle (théâtre et danse). Ses recherches se concentrent sur la question du corps et de la corporéité à travers les différentes pratiques artistiques, et sur la performativité et la politicité des corps. Depuis 2013, il est également chargé de missions de recherche et d’expertise artistique pour le Laboratoire Commun « RéInventer le Media Congrès ». giljacinto@aol.com

KAHIA Béchir est Docteur ès lettres, et a soutenu, en janvier 2015, à Aix-en-Provence, une thèse consacrée à L’ironie dans l’œuvre d’après-guerre de Jean Giono. Membre du groupe Littérature française 19-21 au centre CIELAM (Université Aix-Marseille) et URLDC (Université de Sfax). Ses recherches portent sur la littérature du sud. be_kahia@yahoo.fr

     LÉVÊQUE-FOUGRE Mélanie est en sixième année de thèse en littérature française du Moyen Âge à l’Université Paris-Sorbonne – Paris IV sous la direction de Madame Jacqueline Cerquiglini. Son travail porte sur la poétique et le milieu socio-littéraire des trouvères lorrains du XIIIe au début du XIVe siècle. Ces recherches s’inscrivent dans la continuité de son mémoire de Master II, Géographie et identité littéraire : la vision de la Lotharingie au Moyen Âge, soutenu en 2008. Certifiée de Lettres modernes, elle enseigne actuellement à l’Université Paris Diderot – Paris VII en qualité d’ATER, où elle dispense des CM et TD d’histoire de la langue et de littérature médiévale.melanie.fougre.leveque@gmail.com

     MALAN David a obtenu son Master 2 « Arts du Spectacle » à l’Université Toulouse – Jean Jaurès, master axé sur l’éthique virile et les personnages efféminés dans le premier théâtre romantique français. Il est détenteur d’un master de Sociologie de l’Université Toulouse – Jean Jaurès spécialisé dans la sociologie de l’art et les études féministes. Parallèlement, il a suivi trois ans de formations de comédien, au groupe Envers Théâtre, au Théâtre du Ring, et au Théâtre du Hangar. Depuis 2012, il écrit et met en scène ses textes dans le milieu universitaire et squat.davidma@gmx.fr

     M’BESSO Anicet est Jeune docteur de l’université de Toulouse Jean-Jaurès, Membre associé du laboratoire LLA-Créatis. Il a publié « L’ostinato dans Philippines Prédelles » dans Revue Champs du signe n° 31-32, Musiques et littérature II, Poétique de l’ostinato, Editions universitaires du Sud, 2012. mbessoanicet@yahoo.fr

     MOSER Olivier est un ancien étudiant de l’Université de Lausanne en Suisse. Il suit actuellement une formation dans une Haute Ecole Pédagogique suisse pour enseigner la philosophie en classes de Lycée. Il a rédigé plusieurs articles et donné plusieurs conférences en France et en Suisse sur Platon. Il s’intéresse principalement à la structure narrative des dialogues platoniciens et étudie leur impact sur le lecteur.olivier.moser@students.hepvs.ch

     PELLUS Anne est Agrégée de Lettres Modernes, Anne Pellus est actuellement doctorante et chargée de cours en Arts du Spectacle à l’Université de Toulouse 2-Jean Jaurès. Son travail de recherche, mené sous la direction de Muriel Plana, professeure en Études Théâtrales, s’enracine dans une expérience pratique de la danse et du théâtre en tant qu’interprète. Il porte sur les dispositifs d’hybridation expérimentés ces dernières années dans la danse contemporaine française et sur leur possible portée politique. Anne Pellus est l’auteure de plusieurs articles consacrés aux dernières créations des chorégraphes Maguy Marin, Alain Buffard, Hooman Sharifi, Héla Fattoumi et Éric Lamoureux.

     RAYNAL-ZOUGARI (Fondatrice et Éditrice de la revue) est Maître de conférences en Littérature, Cinéma et Études Visuelles, Département Art&Com,  Laboratoire LLA-CREATIS, Université de Toulouse Jean Jaurès. Après une thèse sur René Char et la peinture, elle consacre sa recherche à la relation entre les textes et les images (poésie, prose), à la littérature moderne et contemporaine (Duras, Beckett, Robbe-Grilllet, Albiach, Hocquard, Goffette), et au cinéma (Bresson,  Almodóvar, Pollet, Gus Van Sant, Pasolini). La revue Plasticité se veut un espace de réflexion et de création autour de la notion de Plasticité et, plus largement des problématiques de recherche liées aux Études Visuelles. raynal@univ-tlse2.fr

     VAN HAESEBROECK Elise, après un cursus dans la finance internationale, est aujourd’hui maître de conférences en études théâtrales à l’Université Toulouse Jean-Jaurès. Elle a publié un ouvrage intitulé Identité(s) et territoire du théâtre politique contemporain. Claude Régy, le Théâtre du Radeau, le Groupe Merci : un théâtre apolitiquement politique. (L’Harmattan, collection « Univers Théâtral », 2011) et publie actuellement un essai intitulé L’éros d’une voix sans bouche. Essai sur l’érotisme dans le théâtre de Claude Régy. Elle a écrit de nombreux articles sur la question du corps comme scène. Elle collabore avec la compagnie de théâtre Le Groupe Merci en tant que dramaturge et assistante à la mise en scène. elise.van-haesebroeck@univ-tlse2.fr

     VAULÉON Florian est professeur de littérature et culture françaises dans le Département de Langues et Littératures Étrangères de l’Université de Purdue – Calumet Campus. Il a aussi enseigné pendant quatre années à l’université de Stetson en Floride. Ses recherches se concentrent sur l’importance du jeu d’échecs au XVIIIe siècle en France et sur les cafés comme lieux d’échanges et de débats démocratiques. fvauleon@purdue.edu

     VOEGELE Augustin, après un Master de littérature comparée (Action morale et fictions littéraires : une relation problématique) et un DU d’Etudes Helvétiques (Hétérotopies et arrière-pays chez Jean-Pierre Schlunegger), prépare un doctorat de littérature française (Fantastique et scandale chez Jules Romains : un art de l’inconfort), sous la direction de Frédérique Toudoire-Surlapierre à l’Université de Haute-Alsace. Il est par ailleurs pianiste concertiste, titulaire du Diplôme Supérieur de Concertiste de l’Ecole Normale de Paris et lauréat de concours internationaux, et il enregistré trois disques. Il est l’auteur d’une dizaine d’articles à paraître en revue (Carnets) ou en volume (chez Classiques Garnier : De l’écriture et des fragments, études rassemblées par Frédérique Toudoire-Surlapierre et Peter Schnyder, et L’Oeuvre et ses miniatures, recueil publié sous la direction de Luc Fraisse et Eric Wessler ; chez Orizons : Manger et être mangé et Tous malades !, tous deux édités par Florence Fix). augustinvoegele@yahoo.fr

Commentaires fermés.