« Je crois qu’on a trouvé notre public… »

Dans les rêves de …

Mélisande Ferry, responsable du Centre de ressources des langues

Mélisande Ferry a été recrutée en octobre 2010 pour préparer, en duo avec Françoise Lorand,  chargée de missions au Service Commun de la Documentation, la fusion des bibliothèques de l’UFR de langues et de l’espace d’auto-apprentissage en langues en une seule entité, le Centre de ressources des langues de l’UTM, dont elle est maintenant responsable.

Mélisande Ferry

Cela fait maintenant plus d’un an que le Centre des langues est ouvert au public, quel regard portez-vous sur ces mois passés ? Vous semblez assez détendue…

Oui, c’est vrai, ça va bien. On peut dire que 2014 s’annonce bien : fini le rush, oubliée la course contre la montre qui a précédé l’ouverture au public.  Après des mois de réunions, d’élaborations de plannings, de réflexions sur l’organisation des collections et le fonctionnement de l’accueil, on souffle enfin. Nous avons ouvert  le Centre des langues depuis plus d’un an, et  il me semble qu’on a trouvé notre rythme. Il est long le chemin parcouru depuis mon arrivée à l’UTM en octobre 2010, alors que ce bâtiment sortait à peine de terre et que la plupart des collègues que vous voyez ici aujourd’hui, travaillaient déjà depuis de longs mois à organiser le déménagement. C’était un projet de longue haleine.

 

 

Est- ce que vous pouvez nous dire si tout fonctionne à peu près comme attendu ?

Je ne sais pas si vous vous rappelez, mais il y a encore quelques mois tous les bibliothécaires du Centre de langues travaillaient dans 5 structures différentes.  Aujourd’hui nous sommes tous rassemblés dans un même espace, et il me semble que le premier de nos objectif est en passe d’être atteint : le Centre de langues est devenu un lieu incontournable. Étudiants et enseignants sont ici comme chez eux.    C’est vraiment ce qui nous réjouit le plus, car si nous travaillons dans un lieu convivial avec, comme aujourd’hui, un agréable soleil le matin, c’est surtout de constater que le Centre est pleinement utilisé, de l’espace multimédia sur votre  droite, au magasin et à la salle d’exposition , sur votre gauche,  en passant par la salle de lecture, bien sûr et les salles de travail en groupe.  Les lecteurs ont pris leurs marques : on a ceux qui sont irrésistiblement attirés par la lumière des baies vitrées et la verdure du jardin, ceux aiment à se retirer dans les espaces plus intimes où se détendre dans les fauteuils du « coin presse ». De nouveaux lecteurs arrivent tous les jours…  Nos efforts n’ont pas été vains.

Aujourd’hui on peut dire, me semble-t-il,  que nous avons réussi à conserver la convivialité qui était une des spécificités des anciennes bibliothèques d’UFR, cette proximité entre les bibliothécaires, les étudiants et les enseignants. Il faut dire que les équipes des différentes bibliothèques et de l’espace d’auto-apprentissage en langues ont elles fusionné, et dans une très bonne ambiance.  Nous sommes contents de travailler ensemble, et j’imagine que les usagers le ressentent. Bien sûr, nous avons encore des choses à améliorer, d’autres à inventer. Mais pour un début c’est vraiment tout à fait encourageant…

Merci, bravo, et bon courage pour la suite

Merci à vous et revenez quand vous voulez, le Centre des langues est à votre disposition…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.