Constructivisme

Le constructivisme est un courant de l’abstraction qui s’est développé en Russie à partir de 1913. Basé sur le cubisme et le futurisme, cet art non-figuratif représente une nouvelle forme de pensée au sein de l’art moderne. Les artistes constructivistes relèguent les problèmes esthétiques au second plan, le « fonctionnel » est privilégié. En d’autres termes, les formes sont simplifiées au maximum. Les arts touchés par le constructivisme sont l’architecture, la sculpture les arts appliqués et, plus rarement, la peinture. Ce mouvement est divisé en deux périodes.
Le précurseur est Vladimir Tatline. Son œuvre Monument à la IIIe Internationale (1920) – qui resta à l’état de projet – devint le symbole du constructivisme. Le sculpteur Naum Gabo eut également son importance dans l’essor de ce mouvement grâce à la rédaction, en collaboration avec son frère, d’un manifeste en 1920 qui est aujourd’hui considéré comme le manifeste du constructivisme russe. Ils furent rejoints par d’autres artistes comme Alexandre Rodtchenko, Lioubov Popova ou Nicolas Taraboukine et Ossip Brik, des théoriciens du mouvement.

« L’objectif n’est pas dans la connaissance abstraite de la couleur et de la forme, mais dans l’habileté à résoudre sur un plan pratique n’importe quelle tâche consistant à mettre en forme un objet concret ».
Alexandre Rodtchenko

Monument à la IIIe Internationale (1920)

Vladmir TatlineMonument à la IIIe Internationale, 1920.

Cette sculpture monumentale devait être construite à Petrograd. Elle devait être bâtie à partir de matériaux industriels comme le fer, le verre et l’acier et atteindre une hauteur de 400 mètres.

Ici, reconstruction de la maquette de la Tour Tatline: réalisée en 1979, en bois et en métal, d’une hauteur de 5 mètres et d’un diamètre de 300 centimètres. Elle est exposé au Centre Pompidou de Metz.

rodtchenko

Alexandre Rodtchenko – Couleur rouge pure, Couleur jaune pure, Couleur bleue pure, 1921

En 1921, Rodtchenko participe à l’exposition « 5×5 = 25 » à Moscou avec quatre autres artistes (Popova, Exter, Vesnine et Stepanova ). L’artiste y présente un triptyque de même format : le premier rouge, le deuxième jaune et le troisième bleu. Ce triptyque est la première œuvre qui présente des surfaces de peinture totalement monochromes.

Dimensions de chaque tableau : 62,5 x 52,5 cm