Le Pop art et Andy Warhol

Le Pop art, mouvement artistique moderne, est apparu dans les années 1950, tout d’abord en Angleterre avec des artistes tels que Richard Hamilton, Paolozzi, Lawrence Alloway, puis a poursuivi sa route jusqu’aux États-Unis où des artistes comme Roy Lichtenstein, Andy Warhol ou encore Tom Wesselman en deviennent les maîtres. Loin d’être conventionnel, le Pop art s’inscrit dans un désir de représenter la culture populaire en sortant des limites imposées par le cadre artistique. Entre jeux de couleurs, formes, et multitude d’éléments visuels particuliers, ce mouvement propose une vision nouvelle de l’art, une vision dans laquelle l’objet basique et ordinaire devient le centre d’attention. Les artistes de ce mouvement voulaient désacraliser l’œuvre d’art afin qu’elle devienne un simple objet. L’objet devient alors œuvre d’art, tandis que l’œuvre d’art devient l’objet.

Ainsi, des artistes comme Andy Warhol ont réussi à provoquer un réel intérêt pour l’objet en lui-même, en brisant toutes les barrières.

Campbell’s Soup Cans, 1962, acrylique et liquitex, sérigraphie sur toile, 510 x 410 cm, 32 toiles de

50,8 × 40,6 cm chacune

Andy Warhol est né le 6 août 1928 à Pittsburgh, et est décédé le 22 février 1987 à New York. Considéré comme le grand représentant du mouvement artistique Pop art, Warhol a d’abord commencé sa carrière en tant qu’illustrateur commercial. En effet, après avoir étudié au Carnegie Institute of Technology (université privée des États-Unis consacrée à la recherche en sciences politiques, informatique et théâtre), Warhol trouve un travail de dessinateur pour le magazine Glamour puis se tourne vers Vogue. Ce n’est qu’en 1962 que Warhol expose ses premiers tableaux, à la galerie Eleanor Ward’s Stable de New York. Pour ses tableaux, Warhol utilise un procédé de sérigraphie et transpose des photographies sur lesquelles il rajoute des couleurs vives et intenses.

Diptyque Marilyns, 1962, acrylique, sérigraphie sur toile, 205,4 x 144,8 cm, 50 toiles (25 en couleurs, 25 en noir et blanc)

Huit Elvis, 1963, sérigraphie sur toile, 200 x 370 cm