Frida Kahlo – Réalisme

Frida Kahlo est une peintre mexicaine de la première moitié du XXe siècle. Elle s’est nourrie de ses expériences de vie et leurs conséquences douloureuses pour forger son art. C’est notamment à l’issue d’un accident de bus en 1925 où elle s’est retrouvée alitée pendant de nombreux mois qu’elle s’est formée en autodidacte. Son œuvre comporte 143 tableaux, dont 70 portraits sur les thèmes de la souffrance physique et morale, seule ou avec des animaux, des portraits de famille, et souvent empreint de la culture mexicaine.

« Ils pensaient que j’étais une surréaliste, mais je ne l’étais pas. Je n’ai jamais peint de rêves, j’ai peint ma réalité. » (Frida Kahlo)

Si Frida Kahlo a souvent été qualifiée de surréaliste, elle a toujours réfuté cette étiquette et correspond davantage au mouvement du réalisme, bien qu’il soit né en France et en Grande-Bretagne au milieu du XIXe siècle. En effet, le réalisme est caractérisé par une quête du réel, une représentation de la vie quotidienne de manière brute et l’exploration de thèmes sociétaux sans pour autant imiter le réel. Et c’est ce qu’elle peint tout au long de sa vie, non pas en représentant la réalité telle qu’elle est, mais à travers son regard, son ressenti sur sa vie, son quotidien, ses épreuves qui est empreint d’une profonde vérité et d’intimité : « …pintando las cosas tal y como yo las veia… » (Je peins les choses telles que je les vois). De plus, l’art mexicain est aussi imprégné par la vie politique et l’envie de dénonciation des pouvoirs politiques, tel qu’est représenté le capitalisme dans les nombreuses fresques murales. Et Frida s’engage aussi en 1928 en s’inscrivant au Parti Communiste Mexicain et à travers son travail, lorsqu’elle représente Léon Trotski dans son tableau Sous les rideaux (1937). Elle défend aussi l’émancipation des femmes mexicaines et prend position en assumant pleinement sa liberté de femme moderne, notamment à travers sa bisexualité.

L’un de ses plus célèbres tableaux est La Colonne brisée de 1944, où elle représente sa souffrance à travers ses larmes, son corset et les clous qui recouvrent son corps. La colonne ionique grecque la traverse et permet de la soutenir, mais celle-ci est fragilisée. On y voit aussi de la solitude dans le paysage désertique qui l’entoure. C’est un moyen pour elle d’exorciser sa souffrance, tout en prouvant son courage et sa détermination que l’on ressent dans sa posture et son regard dans la peinture.

La colonne brisée, Frida Kahlo, 1944, Huile sur bois aggloméré, 40 cm x 35 cm, Musée de Mexico

L’Hôpital Henry Ford ou Le Lit volant est peint en 1932, dans son lit d’hôpital, la semaine même de sa première fausse couche. En effet, depuis son accident, elle ne peut plus avoir d’enfants et c’est une souffrance qui la suit tout au long de ses œuvres. Elle se représente ici sur son lit, relié à 6 éléments différents qui symbolisent les raisons de sa fausse couche, son mari, son enfant et les conditions difficiles de son accouchement. C’est ici un témoignage d’une expérience personnelle, qui est réaliste de par les sentiments qu’elle expose. Cette peinture caractérise l’ensemble de son rapport à la maladie, à ses fausses couches et à l’environnement médical qui ont marqué sa vie.

L’Hôpital Henry Ford ou Le Lit volant, 1932, 32.5cm x 40.2cm, Musée Dolores Olmedo, Mexique

Représentée à travers deux portraits sur la même toile, elle oppose deux parties de son identité dans Les Deux Fridas (1939). D’un côté, la femme mariée en souffrance suite à la perte de son grand amour. Et de l’autre, la Frida forte, divorcée, arborant une robe traditionnelle mexicaine. Peint suite à son divorce, elle y montre son lien et l’importance de son mari dans vie, mais aussi son appartenance à son pays et ses origines dont elle était fière. C’est aussi un moyen de montrer la culture mexicaine en incarnant autant les costumes traditionnels que la femme mexicaine indépendante et libre de ses choix.

Les Deux Fridas, Frida Kahlo, 1939, 173.5 cm x 173 cm, Huile sur toile, Musée d’Art Moderne, Mexico

Bibliographie

http://www.vivamexico.info/Index1/frida-kahlo.html

http://www.ville-geneve.ch/themes/culture/offre-culturelle/bibliotheques/interroge/archives-interroge-question-reponse/?id_detail=479

https://www.rivagedeboheme.fr/pages/arts/peinture-20-21e-siecles/l-art-mexicain.html

https://www.rivagedeboheme.fr/pages/arts/peinture-20-21e-siecles/

https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9alisme_(peinture)

http://www.3e-art.fr/2014/04/la-colonne-brisee-de-frida-kahlo.html

http://www.3e-art.fr/2014/12/lhopital-henry-ford-de-frida-kahlo.html

http://www.3e-art.fr/2014/05/les-deux-fridas-de-frida-kahlo.html