Le dadaïsme

Le dadaïsme est un mouvement littéraire, artistique et intellectuel qui a fait son apparition au milieu de la première guerre mondiale.  Le principe de cette idée est d’oser l’extravagance et la dérision pour dédramatiser le contexte historique chaotique. Selon les historiens, Tristan Tzara, écrivain et poète roumain, est considéré comme l’instigateur du dadaïsme qui cherchait à détruire les conventions propres à l’art. Hugo Ball, metteur en scène, écrivain et poète allemand, et sa femme Emmy Hennings créèrent en 1916le Cabaret Voltaire, à Zurich, qui devient le lieu incontournable des adeptes du dadaïsme. Ce lieu avait pour principe de présenter des spectacles musicaux et poétiques  exécutés par des artistes présents dans le public.

Le mouvement s’étend à l’internationale est plus particulièrement dans la ville de New-York.

C’est en 1918 que le dadaïsme est le plus important est de nombreux artistes sont adeptes du  mouvement comme Marcel Duchamp  peintre et sculpteur français, Francis Picabla peintre dessinateur et écrivain lui aussi français ou encore Sophie Taeuber-Arp peintre sculptrice et danseuse suisse. Dans cette même année le dadaïsme s ‘installe dans trois ville : Berlin, Cologne et Hanovre ou des collaborations on lieu entre les artistes.

La fin du dadaïsme ne connaît pas de véritable fin. Certains pensent que le jour du décès des artistes est une date de la fin du mouvement, d’autres s’entendent pour dire que le dadaïsme est mort entre 1920 et 1925 faisant place aux autres courants artistiques comme le surréalisme. Cependant, le dadaïsme vit toujours et il inspire encore de nombreux artistes.

 

Marcel Duchamp, Fontaine daté de 1917 est signé sous le pseudonyme R.Mutt

Il existe une réplique de l’œuvre exposée au musée d’art moderne Georges Pompidou, réalisé en 1964. Ses dimensions sont 63 x 48 x 35cm fait en faïence blanche recouverte de glaçure céramique et de peinture. La signature et la date sont fait avec de la peinture noire. Une plaque de cuivre est fixée sous l’urinoir avec l’inscription de l’artiste, la date, ainsi que la maison d’édition. On ne sait pas ce qu’est devenu l’œuvre originel.

 

 

Sophie Taeuber-Arp, Tête dada daté de 1920

Les dimensions de la sculpture est de 29,43 cm est de 14 cm de diamètre fait de bois tourné et peint. Cette œuvre est la dernière de la série des « Têtes dada ». L’œuvre demeurée dans la famille Arp jusqu’en 2003 ou elle à été vendu au Centre Pompidou.

 

 

Francis Picabia, Parade amoureuse daté de 1917

Cette peinture à été produite avec de la peinture à l’huile.

Les dimensions sont de 38 x 29 cm et elle est actuellement dans une collection privée a Chicago aux États-Unis.

 

Audrey Ferrec

 

Liens :

www.le-dadaisme.com

www.dadart.com

www.centrepompidou.fr

www.artsy.net