Carlo Carrà (1880-1966) et le « retour à l’ordre »

Biographie :

Né en Italie en 1880, Carlo Carrà commence sa carrière comme décorateur mural à Milan, où il découvre les galeries, les musées et la peinture. Il participe à la décoration de l’Exposition Universelle de Paris, en 1900, et y découvre l’impressionnisme. De retour à Milan, il est reçu à l’Académie des Beaux-Arts de Brera. En 1910, il signe le Manifeste du futurisme de Marinetti. C’est alors qu’il côtoie Giorgio De Chirico, avec qui il fonde le mouvement de la pittura metafisica.

Son adhésion à la peinture métaphysique ne le détourne pas pour autant d’un certain réalisme. Son style évolue dans ce sens dès 1915, pour se tourner vers des sujets plus traditionnels, en s’inspirant notamment de la Bible. Ses œuvres sont volontairement archaïsantes, à travers l’utilisation de fromes simplifiées : il tente par là de retrouver la solidité de la forme et l’immobilisme, inspirés de Giotto (artiste du XIIIe siècle). Il s’inscrit ainsi dans la naissance du mouvement du « retour à l’ordre » en Europe, traduisant la volonté de certains artistes de prendre le pas sur les « excès » des mouvements nés dans les dernières années, à travers un « réalisme magique ». En effet, s’était développée une nouvelle vision de la peinture, de la façon de peindre et de voir un tableau. Avec le nabi, le fauvisme et puis le cubisme, la couleur prime sur le sujet. Le « retour à l’ordre » est le retour au vrai.

Carrà revient par la suite à des thèmes plus classiques : ses natures mortes et ses paysages… font penser à Cézanne.

Ses compositions nostalgiques et ses années d’enseignement à l’académie de Brera font de lui l’un des peintres italiens les plus influents de la première moitié du XXe siècle.

Œuvres :

Les filles de Loth (1919)

Résultat de recherche d'images pour "carlo carra public domain"

Avec cette huile sur toile, Carlo Carrà marque son passage de la métaphysique au « retour à l’ordre ».

Il y représente une scène de la Bible, et plus précisément de la Genèse : après la chute de Sodome et de Gomorrhe, les filles de Loth, survivantes, décident d’avoir une descendance. Pour ce faire, elles rendent leur père ivre afin de coucher avec lui chacune leur tour.

Sur le tableau, sont représentés :

  • A gauche, une femme enceinte avec une main posée sur le ventre, habillée en bleu et un voile sur la tête.
  • A droite, une femme en génuflexion devant elle, la main tendue.
  • Un chien au centre, entre les deux personnages.
  • Des constructions à l’arrière-plan, évoquant l’architecture de Bramante

Cette œuvre témoigne de l’intérêt de Carrà pour les modèles anciens, dans le contexte de l’entre-deux-guerres : le « retour à l’ordre » marque le retour à la figuration, à la perspective, et à des références classiques. Le thème central de ce mouvement pictural est l’éternelle jonction entre le passé et le présent.

Italien, Carrà est particulièrement marqué par l’archaïsme et l’inspiration picturale ancienne de Giotto. Cela se traduit par l’immobilité de la scène, la pose des deux personnages semblant gravée dans la peinture à travers un respect des codes de la statue.

Carrà multiplie les références : au-delà du récit de l’Ancien Testament, l’ensemble de cette scène rappelle une Annonciation. La coiffure des femmes revoie à la sculpture l’Apollon de Véies et leurs doigts fins et allongés rappellent l’iconographie byzantine.

https://1.bp.blogspot.com/-p-jttK-fxAE/WvVchDQxV9I/AAAAAAAAaPg/7LGMdaMoL5YIyM4LybYWxUisMIjZjqKLQCLcBGAs/s1600/001.jpg

Un pin au bord de la mer (1921)

Ce tableau fait apparaître deux plans :

  • Un bâtiment, un arbre et un étendoir
  • Une grotte et la mer

La notion de retour à l’ordre se perçoit dans sa composition même :

  • Un réalisme d’ensemble
  • L’observation de la règle des tiers
  • Une diagonale guidant l’œil du spectateur, de la pente du toit au tronc de l’arbre
  • La perspective
  • Des couleurs dites « naturelles », à opposer aux  couleurs utilisées dans le fauvisme

Bibliographie :

Comment identifier les mouvements artistiques, Giorgina Bertolino

https://fr.wikipedia.org › wiki › Carlo_Carrà

https://www.universalis.fr › encyclopedie › carlo-carra