Les événements de l’année dernière ont profondément affecté notre communauté. Les meurtrissures liées à la situation de paralysie de notre université ont été renforcées par le sentiment que se jouait l’éternel affrontement entre des camps très établis, entre des forces politiques embourbées dans des oppositions anciennes et parfois éloignées des véritables enjeux.

Ces sentiments, même confus, traduisent une volonté profonde de notre communauté de changer les pratiques de gouvernance et de renouer avec une autre idée de notre université : celle  d’une  université cohésive où chacun.e peut prendre part aux débats, placer sa confiance dans le dialogue social  et retrouver ainsi le sens de son engagement personnel et professionnel.

Les élections aux conseils centraux devront répondre à ces attentes ; les listes Ensemble pour l’Université seront au rendez-vous.

Certains voudront voir dans ces listes un simple effet d’habillage du collectif « Ensemble Autrement ». Tout en assumant cette filiation, nous sommes résolu.e.s à mettre en œuvre l’ouverture et le renouvellement, nécessaires pour que notre université retrouve stabilité et apaisement.

Le contexte actuel déplace certaines lignes et voit apparaître des convergences – et des divergences – nouvelles. Tous les membres de notre communauté, quelles que soient leurs positions et leur appartenances d’hier, ont vocation à poursuivre leurs engagements selon le projet dans lequel ils se reconnaîtront et auquel ils voudront s’associer. C’est pourquoi nous invitons celles et ceux qui partagent les grandes orientations de notre projet à entretenir le dialogue et à trouver avec nous les voies d’un consensus constructif, au service de notre Université.

Mais l’ouverture ne saurait se limiter aux déplacements de personnes qui ont déjà eu des responsabilités au sein de notre université. Depuis plusieurs mois, en réaction aux troubles que notre université a traversés, de nombreux membres de notre communauté (enseignants, enseignants-chercheurs, personnels BIATSS), exempts des clivages passés et soucieux du devenir de notre université, se retrouvent dans une dynamique d’engagement et de responsabilité. Ils sont l’expression du renouvellement auquel une grande partie de notre communauté aspire ; les listes Ensemble pour l’Université leur accorderont une place significative pour redonner du souffle à nos instances.

Pour autant, nous ne pouvons nier l’urgence et la complexité de certains dossiers. C’est pourquoi nous ne souhaitons pas nous priver des expériences fortes et reconnues pour les mener à bien. Le renouvellement ne saurait justifier un « dégagisme » qui serait tout aussi inconscient des enjeux qu’irrespectueux des compétences et des personnes.

Les listes Ensemble pour l’Université portent la conviction que notre université est forte et mérite que se conjuguent les engagements, les visions et les compétences si nous souhaitons être à la hauteur des véritables enjeux qui nous attendent

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.