Espaces audiovisuels

Création-recherche des espaces audiovisuels :
interférences entre cadres de production, processus de conception et choix esthétiques

du 14 novembre au 16 décembre 2021

Le mot latin spatium, racine d’« espace », révèle combien cette idée recouvre d’interprétations.
Le spatium est à la fois étendue et durée, parcours et mesure, champ de course et arène. L’espace se dessine alors comme principe structurant, se définissant par ses limites, son positionnement ou son agencement – en somme, par ce qui le « borde »,

ce à quoi il s’oppose – dès lors qu’il s’établit comme rapport relationnel.
Les espaces dépendent en ce sens de la perspective à partir de laquelle on les observe.

Cet événement hybride, alliant Recherche et Création, se décline en deux volets interdépendants :
un colloque scientifique et une incursion artistique (« Triptyque »).

15 & 16 novembre 2021
Le colloque jeunes chercheurs se situe dans une perspective interdisciplinaire : combinant des domaines tels que l’histoire des arts, la philosophie, la sociologie et les sciences-politiques ou technologiques, il proposera d’étudier les interférences entre les différents espaces audiovisuels et leur influence sur la chaîne de création- réception des oeuvres. Cette manifestation scientifique portera un regard critique sur la constitution des différents espaces audiovisuels – physiques, filmiques ou imaginaires – en portant une attention particulière aux enjeux techniques, socio-historiques, esthétiques ou encore philosophiques qui les informent.

du 14 novembre au 16 décembre 2021
L’incursion artistique intitulée Triptyque, véritablement prolongement au colloque, rassemblera scientifiques et grand public, étudiants et artistes, afin d’encourager la réflexion autour des espaces audio-visuels dans tous les sens que ce terme comprend. Véritable temps de rencontres informelles, Triptyque proposera un parcour de projections filmiques et d’expositions artistiques. Seront interrogés les espaces filmiques, salles de cinéma, salons privés ou encore salles de cours… mais aussi les espaces visibles et invisibles à l’intérieur d’un film, des espaces de création et de techniques… autant de lieux, connus et méconnus, qui trouvent pourtant toujours un certain écho en chacun d’entre nous.

Envisagé comme une proposition expérimentale, venant engager intervenants et spectateurs dans une appropriation spatiale, au-delà de sa portée scientifique, l’événement se déroulera ainsi en plusieurs lieux et proposera un ensemble de projections et d’expositions.