Outre la réforme des retraites et les conditions précaires des chargé.e.s de cours, nous dénonçons les objectifs du projet de Loi de Programmation Pluriannuelle de la Recherche (LPPR), qui n’apportent aucune solution à la dégradation dramatique de nos conditions de travail et à la précarisation des personnels BIATSS et ITA comme des jeunes chercheur.es déjà affecté.es par la réforme récente de l’assurance chômage. Ce projet vise à développer de nouveaux contrats précaires et met en danger le statut des personnels et ruinent leur capacité à assurer leurs missions de service public d’enseignement supérieur et de recherche.

En soutien et en participation aux luttes en cours, le comité de rédaction de Littera Incognit@ a décidé de se mettre en grève : à partir de maintenant et jusqu’à nouvel ordre, le comité n’examinera aucun article et ne lancera aucun numéro.

L’état de la mobilisation à l’Université Toulouse 2 Jean Jaurès : www.retraites-lppr-ut2j.cgt-utm.net