Détail des enseignements du M1

PREMIER SEMESTRE

(en cours de mise en place)

GEOF701V – Fondements théoriques sur la ruralité

Coordination : Michaël Pouzenc

Intervenants : M.Pouzenc, F. Wallet , M. Gafsi, H. Guétat

Objectifs : La diversité des formations initiales des étudiants et la perspective inter-disciplinaire de la formation obligent à une présentation des principaux outils théoriques des quatre disciplines au cœur du dispositif de formation. L’objectif est de construire des ancrages disciplinaires et des dialogues entre ces quatre disciplines autour de l’objet scientifiquement et socialement construit de la ruralité.

Contenu (par séance de trois heures):

  1. Deux séances introductives : regards croisés sur des situations concrètes (terrain, film,….), une sur le Nord, une sur le Sud. L’objectif est de montrer comment le regard interdisciplinaire peut saisir, comprendre et analyser ces dynamiques. C’est une introduction à l’apport de chaque discipline (Economie, Géographie, Gestion, Sociologie), son entrée, son cadre analytique et ses outils).
  2. Deux séances par discipline sur les fondamentaux : la ruralité comme concept ou la ruralité comme contexte
  3. Trois séances par discipline abordant 4 mêmes thèmes sous un angle disciplinaire:
  • Nature/environnement/ ressources naturelles
  • Territoires / gouvernance territoriale
  • Socialités, mobilités, identités
  • Productions, échanges

Compétences : savoir diversifier ses ressources disciplinaires + maîtriser les fondamentaux

La pédagogie est celle des travaux de groupes (3/4 étudiants) avec exposés à partir de textes choisis à l’avance. Chaque étudiant participera à un groupe qui fera donc 2 exposés (Sur deux thématiques et deux disciplines différentes).

Evaluation : exposés + petit dossier (5 pages) à partir de lectures et une dissertation en temps limité à partir d’un sujet transversal aux disciplines et portant sur les enjeux contemporains de la ruralité.

Indications bibliographiques 

BERTRAND, N. (1998). Les interactions au cœur de la relation entre entreprise et milieu rural. Sciences de la Société, n° 45, pp. 45-63.

CALMET, I., HAMELIN, J., LAFONTAINE, J.P. (2003). Introduction à la gestion, Paris, Ed. Dunod.

DIRY, J.-P. (2004). Les espaces ruraux, Paris, Armand Colin, 195 p.

DUFUMIER, M. (2004). Agricultures et paysanneries des Tiers-Monde, Karthala, 600 p.

GUIBERT, M., JEAN, Y. (dir.), (2011). Dynamiques des espaces ruraux dans le monde Paris, Armand Colin, 407 p.

PERRIER-CORNET, P. (dir.), (2002). Repenser les campagnes, Ed. de l’Aube/Datar, 279 p.

RENARD, J. (2002). Les mutations des campagnes, paysages et structures agraires dans le monde, Paris, Armand Colin, 224 p.

 

GEOF702V – Développement agricole

Coordination : Mohamed Gafsi

Intervenants (principaux) :

Objectifs : Au-delà d’une apparence d’uniformisation, l’agriculture présente aujourd’hui une grande variété de formes, des liens nouveaux avec des sociétés rurales qui connaissent elles-mêmes de profondes mutations, et une multiplicité des inscriptions territoriales. L’objectif est de saisir ces nouveaux enjeux des agricultures et leurs inscriptions dans les dynamiques sociales et territoriales.

 Contenu : Les enseignements et travaux présentent les liens réciproques entre les formes des agricultures, l’organisation des sociétés et les configurations des territoires ruraux aujourd’hui aussi bien au Nord qu’au Sud. Plusieurs thématiques sont abordées :

  • Histoire des développements agricoles ;
  • Diversités des formes d’agriculture : dynamiques des systèmes de production, dynamiques des espaces ruraux
  • Transformations de l’agriculture localisée : entre terroir et proximités.

Evaluation

Indication bibliographiques

 

GEOF703V – Politiques publiques et développement territorial

Coordination : Corinne Eychenne

Intervenants (principaux) : C. Eychenne, L. Barthe, X. Cinçon, A. Terrieux

Objectifs : Cette UE a pour objectif l’acquisition par les étudiants d’un certain nombre de connaissances générales et pratiques sur le développement territorial en lien avec les :

  • Politiques publiques transversales d’aménagement territorial.
  • Politiques sectorielles : agricole, environnementale, habitat, patrimoine…
  • Entreprises et actions économiques dans le développement territorial.

 

Contenu : L’UE est structurée autour de 2 modules :

1/ Action publique de développement des territoires ruraux :

  • Les principes et les référentiels de l’action publique.
  • La gouvernance de l’action publique.
  • Mise en perspective historique : de l’aménagement au développement local/durable.
  • Etudes de cas : Politique de cohésion de l’UE, Politique de la montagne, Politique agricole commune, Politiques environnementales, Territoires de projet, etc.

2/ Dynamiques entrepreneuriales dans les espaces ruraux :

  • Place de l’entreprise dans le développement territorial.
  • Stratégies d’entreprises et développement territorial.
  • Etudes de cas : Porteurs de projets en milieu rural, Valorisation des ressources territoriales, etc.

 

Evaluation : Travail écrit individuel pouvant porter sur une question transversale ou reposer sur l’analyse d’un cas concret.

Indications bibliographiques :

ALVERGNE, C., TAULELLE, F. (2002). Du local à l’Europe, les nouvelles politiques d’aménagement du territoire, Paris, PUF, 304 p.

AUBERT, F., PIVETEAU, V., SCHMITT, B., (dir.), (2009). Politiques agricoles et territoires,  Paris, Quae, Coll Update, 223 p.

BOUSSAGUET, L., (dir.), (2010). Dictionnaire des politiques publiques, Presses de la fondation nationale des sciences politiques, 3° ed., 771 p.

DEBARBIEUX, B., RUDAZ, G. (2010). Les faiseurs de montagne, imaginaires politiques et territorialités, Paris, CNRS Editions , 373 p.

MULLER, P., SUREL, Y. (1995). L’analyse des politiques publiques, Paris, Montchrestien, 156 p.

HERVIEU, B., (dir.), (2010). Mondes agricoles en politique, Paris, Presses de Sciences Po.

LASCOUMES, P., LE GALES, P. (2007). Sociologie de l’action publique, Pars, A. Colin, Coll. 128, 127 p.

LOYAT, J., PETIT, Y. (2008, 3° ed. ; 1° ed. 1999). La politique agricole commune – Une politique en mutation. Paris, La Doc française / Coll réflexion Europe, 206 p.

 

 GEOF704V: Méthodologie d’analyse

Coordination :

Intervenants :

 Objectifs : Cet enseignement de formation à l’analyse vise à amener les étudiants à acquérir et maîtriser les différentes étapes d’une démarche de recherche. Cet enseignement vise aussi le développement des capacités des étudiants à saisir les enjeux et à construire les questions et la mise en problème dans le rapport au terrain. Enfin l’objectif est d’acquérir des capacités d’analyse et de distanciation, nécessaires à l’exercice des futurs métiers. Les étudiants ont à construire par la suite une véritable démarche de recherche dans le cadre de la réalisation de leur propre mémoire de Master du M1 et du M2.

 

Contenu : Les différents stades qui, de la question de recherche à la rédaction du mémoire de recherche, structurent le travail de recherche doivent être identifiés, puis reconstruits, formulés et mis en cohérence. Les principales étapes de recherche (question de départ, littérature et exploration empirique, problématique, modèle d’analyse, choix méthodologiques et réalisation de la recherche, analyse des données et discussion) seront abordées de manière approfondie avec des applications sur des cas concrets de textes scientifiques.

Evaluation : Validation par un travail de groupe et un travail personnel dans lequel les étudiants reproduiront la méthodologie de recherche dans l’analyse d’un cas concret (commande de stage, article scientifique).

Indications bibliographiques 

DÉPELTEAU, F. (2000). La démarche d’une recherche en sciences humaines, Bruxelles, Éditions De Boeck Université.

MACE, G., PÉTRY, F. (2000). Guide d’élaboration d’un projet de recherche en sciences sociales, Éditions De Boeck Université.

QUIVY, R., VAN CAMPENHOUDT, L. (1995). Manuel de recherche en sciences sociales, Paris, Dunod.

 

GEOF755V – Diagnostic territorial

Coordination :

Intervenants : Professionnels

Objectifs : Ce module vise à apporter aux étudiants les outils et méthodes pour les démarches de diagnostic de territoire. En plus de ces outils, l’enseignement entraînera les étudiants à la démarche de prospective, ainsi qu’à la maîtrise des outils d’aides à la décision et la mobilisation des sources d’informations diversifiées. Cette UE est conçue en étroite liaison et basée sur un terrain commun avec l’UE 801 dédiée à l’ingénierie territoriale et entrepreneuriale.

 

Contenus : Il s’agit, de placer les étudiants en situation professionnelle pour réaliser un diagnostic de territoire engagé dans une démarche de développement. Après une approche globale de ce territoire, de son organisation, de son histoire, de ses atouts et de ses handicaps, les étudiants sont amenés à analyser les dynamiques et les stratégies des acteurs en présence. Dans le cadre de la mise en œuvre d’une démarche de développement local à caractère participatif, les étudiants sont amenés à identifier : les acteurs publics et privés concernés par le développement de ce territoire ; leurs préoccupations, leurs projets ; les collaborations possibles ; les alliances stratégiques, les verrous ; présenter et mettre en débat les stratégies différenciées et les éventuels conflits d’usage. Le module articulera stage de terrain, phases de travail personnel et séances d’accompagnement pédagogique.

 

Evaluation : Un travail écrit individuel à travers lequel les étudiants produiront une fiche évaluative d’un projet en cours de mise en œuvre

 

145 – Langue vivante

Objectifs : maîtrise de l’anglais ou de l’espagnol comme langue de travail et d’échanges

Contenu, organisation et évaluation : sont définis en concertation avec les autres formations présentes sur le site de Foix avec lesquelles il y a mutualisation de cet enseignement.

 


Deuxième SEMESTRE

 

GEOF801V – Mémoire

Coordination :

Intervenants : toute l’équipe pédagogique

Objectifs : à travers la mise en pratique des enseignements, soit sur une recherche (mémoire) soit sur une mission réalisée dans un cadre professionnel (stage non obligatoire), ce module a pour objectifs de développer les compétences (capacité à mettre en œuvre des savoirs et savoir-faire) qui seront nécessaires aux étudiants dans le cadre de leurs activités professionnelles.

Contenu : Le mémoire est lié aux UE Diagnostic du territoire, Ingénierie de projet, méthodologie d’analyse et ateliers d’application. L’objectif est que l’étudiant s’approprie personnellement les différentes démarches d’analyse et de construction de projet. Le choix du sujet de mémoire est validé par l’équipe enseignante. Il doit préparer l’étudiant à l’élaboration d’un projet de stage ou à la construction d’un projet de recherche en master 2, par une première connaissance d’un sujet précis et de son contexte, des questions concrètes qui se posent, de la façon dont on transforme une question sociale en question de recherche, de l’état de l’art et de la formulation d’une première problématique.

Ce mémoire peut s’appuyer sur un stage non obligatoire

Evaluation : Le choix du sujet de mémoire ou du lieu/sujet de stage sera validé au préalable par l’équipe enseignante, l’étudiant sera accompagné par un enseignant. La réalisation d’un mémoire académique constituera l’aboutissement du travail.

 

GEOF802V – séminaires thématiques

Coordination : Martine Guibert

Intervenants : l’équipe pédagogique et les chercheurs de Dynamiques Rurales ou invités

 

Objectifs : Cette UE a trois objectifs :

  • Impliquer les étudiants dans les questionnements des équipes de recherche afin qu’ils éprouvent et façonnent leur propre démarche de recherche et de développement
  • Les familiariser avec les différents questionnements scientifiques, les méthodes de recherche, les enjeux sociaux des territoires, les programmes et projets de recherche des équipes d’accueil sur cette thématique.
  • Les inciter à connaître et approfondir les concepts et paradigmes sur une thématique particulière dans le domaine du développement rural et agricole au Nord comme au Sud.

 

Contenu : Les thèmes des séminaires sont définis chaque année en fonction de l’état d’avancement des projets de recherche et la disponibilité des équipes d’accueil de la formation. Les étudiants choisissent un séminaire d’équipe. Ce choix peut être personnel mais peut aussi être effectué en concertation avec les co-encadrants du mémoire ou du stage.

 

Evaluation : note individuelle : l’apport du séminaire dans l’enrichissement du projet.

 

 

GEOF803V – Ateliers d’application /terrain. Méthodologie d’analyse, audiovisuel

Coordination : Jean-Pascal Fontorbes

Intervenants :

Objectifs : Sur la base d’un travail collectif de terrain,  ce module a pour objectif de mettre les étudiants en situation d’utiliser des bases méthodologiques de l’UE 703

 

Contenu : Il s’agit de construire, de mener et d’exploiter une enquête de terrain en mobilisant les techniques enseignées et en suivant les différentes étapes de la démarche d’analyse. L’accent sera mis spécifiquement sur l’usage de l’audiovisuel à la fois comme outil d’enquête et comme écriture scientifique.

Les étudiants bénéficieront d’un accompagnement méthodologique tout au long de cette activité jusqu’à la réalisation du document final.

 

Evaluation :

 

GEOF804V – Ingénierie de projet territorial et entrepreneurial

Coordination :

Intervenants :

 

Objectifs : Dans le prolongement de l’UE 701 dédiée au diagnostic territorial et à partir du même terrain, ce module vise à analyser les principes de la conduite de projet ; il doit permettre aux étudiants d’acquérir une méthodologie d’analyse des configurations et de la dynamique d’un projet de développement en vue d’en maîtriser la conduite.

 

Contenus : À partir d’exemples de projets déjà réalisés, il s’agit de montrer comment la dynamique (la trajectoire) d’un projet peut s’analyser comme une démarche itérative structurée par un certain nombre d’étapes. Par la suite, l’UE 801 prendra appui sur deux situations de projet relatives respectivement à un territoire et à une entreprise.

Dans ce cadre ; on s’intéressera à l’analyse du système d’acteurs défini par les situations de projet, aux processus de communication internes (entre acteurs du projet) et externes au projet (partenaires du projet). Seront abordées également des questions d’ordre juridique et financier attenantes à ces projets.

Indications bibliographiques 

 

GEOF805V – Statistique / Informatique

Coordination : Michael Pouzenc

Intervenants : M. Pouzenc, F. Buosi

 

Objectifs : Ce module est consacré à la maîtrise des outils statistiques et cartographiques. Cela concernera aussi bien la maîtrise des procédures techniques que celle de l’interprétation et de l‘usage des résultats, tant dans les démarches opérationnelles de développement que dans les travaux de recherche.

 

Contenu : Initiation à la statistique, aux techniques de la cartographie ; méthodologie du traitement et de la présentation des données localisées ; initiation aux techniques de la cartographie automatique, du traitement à l’impression. ; conditions et limites de l’interprétation des résultats.

Une offre d’auto-formation sera proposée en fonction des niveaux des étudiants en la matière.

 

Evaluation :

Indications bibliographiques 

 

 

Les commentaires sont fermés.