Affichage : 11 - 20 sur 27 RÉSULTATS
Logo du festival de théâtre contemporain Universcènes

PODCAST / « Les conséquences du réchauffement climatique » de Giulia Lombezzi

« Les conséquences du réchauffement climatique » de Giulia Lombezzi a été choisi et joué radiophonique par une dizaine d’étudiants-es sous la direction du comédien Jean-Jacques Mateu.

Résumé

Le festival Universcènes est le festival universitaire, en langues étrangères, qui vise la participation des étudiants·es aux spectacles, surtitrés en français, et la diffusion de la dramaturgie contemporaine européenne.

Dans le cadre de ce festival, le service culturel de l’UT2J a conçu un atelier radiophonique autour d’un texte joué pendant l’édition 2022 du festival.

« Les conséquences du réchauffement climatique » de Giulia Lombezzi a été choisi et joué radiophonique par une dizaine d’étudiants-es sous la direction du comédien Jean-Jacques Mateu.

Fiche technique

Mise en voix : Jean-Jacques Mateu

Comédiens et comédiennes : Kevin Aziza, Sabrina Barale, Mélie Gagnepain, Chloé Guillossou, Enzo Mallet-Martiny, Mathilde Meert, Ondine Nassiet, Evelyne Royer, Martina Schiattarella

Producteur : Université Toulouse – Jean Jaurès

Enregistrement : Cédric Peyronnet

Montage : Jean-Jacques Mateu et Cédric Peyronnet

Mixage : Cédric Peyronnet

Editeur : LE VIDEOGRAPHE /  MIN / Université Toulouse – Jean Jaurès

Date de réalisation : Mai 2022

Durée du programme : 27 min

Langue : Français

Conditions d’utilisation / Copyright : Tous droits réservés à Université Toulouse – Jean Jaurès et aux auteurs.

SPECTACLE / “Hors de Moi”, Bord de scène.

powered by Advanced iFrame. Get the Pro version on CodeCanyon.

Résumé

Le 15 Novembre 2021, l’Université Toulouse-Jean Jaurès recevait à La Fabrique, la création scénique « Hors de moi » de Marie Astier dans le cadre de la semaine Handifac. Nous vous proposons ici un bord de scène réunissant Marie Astier (comédienne), Simon Gagnage (metteur en scène) et Pascale Chiron (chargée de la Mission handicap à l’UT2J). Nourri de nombreux extraits de la pièce, le débat revient sur le thème majeur de la pièce, à savoir la maladie chronique. Adapté de l’ouvrage de Claire Marin, « Hors de moi » est un seule en scène sur l’expérience intime de la maladie chronique, cette forme de vie qui intensifie l’existence. La maladie provoque l’urgence des questions. La place de l’anormalité dans son corps et son identité, la (re)construction face à l’épreuve, la transmission de l’expérience face à un langage trop pauvre pour tout dire. Dans la simplicité d’un espace clos, corps, conscience, illusions et peurs s’entrechoquent sans rien cacher. Malade ou non, cela importe finalement peu. 

Retrouvez Marie Astier (ancienne étudiante de l’UT2J) dans la série « Méchamment capable”.

Fiche technique

Auteurs : Marie Astié, Pascale Chiron, Simon Gagnage

Producteur : Université Toulouse – Jean Jaurès.

Réalisateur(s) : Franck Delpech

Éditeur : Service de Production / MIN / Université Toulouse – Jean Jaurès

Date de réalisation : Novembre 2021

Durée du programme : 29 min

Langue :  Français

Conditions d’utilisation / Copyright : Tous droits réservés à Université Toulouse – Jean Jaurès et aux auteurs.

DOC / TransMigrARTS : Transformer la migration par les arts

powered by Advanced iFrame. Get the Pro version on CodeCanyon.

Résumé

Inscrit sur cinq ans, le projet TransMigrARTS* va proposer de nombreux échanges entre les structures et les pays partenaires. Cette vidéo a été réalisée et projetée lors du premier temps fort (Work Package 1**) à Grenade en Espagne, en Janvier 2022. Le suivi quotidien du travail et des échanges donnera lieu à un documentaire vidéo autour du thème : Comment travailler ensemble et arriver à un résultat commun, en partant d’un vocabulaire, d’expériences et de cultures différentes ? La vidéo ici présente répond à une demande, celle de diffuser aux participants et aux partenaires réunis le dernier jour à Grenade, quelques images du travail vidéo récolté. Ce court montage peut être vu comme un regard porté sur le projet, mais aussi comme un « teaser » du documentaire à venir.

* TransMigrARTS c’est quoi ?

Lauréat de l’appel à projet européen H2020 MSCA RISE 2020, le projet TRANSformer la MIGRation par les ARTS, TransMigrARTS, réunit sept structures d’enseignement et de recherche et six entreprises culturelles dans le domaine des arts vivants (théâtre, danse, performance, clown, musique).
Ce réseau hispanophone coordonné par l’Université Toulouse Jean Jaurès (Laboratoire LLA-CREATIS, plateforme CRISO), regroupe des pays européens tels que l’Espagne et le Danemark ainsi que la Colombie et le Mexique.
En partant d’une hypothèse selon laquelle les arts vivants contribuent à transformer et à améliorer les modes d’existence des personnes migrantes en situation de vulnérabilité, TransMigrARTS se base sur une méthodologie de recherche création appliquée pour observer, évaluer et modéliser des ateliers artistiques à fonction transformatrice pour les personnes cibles.
https://www.transmigrarts.com/fr/ 

**Work package 1, quel but ?

– Création d’un outil d’observation et d’évaluation des ateliers artistiques à fonction transformatrice.
– Piloté par: AARHUS UNIVERSITET (Danemark)
– Activités clés : 10 Ateliers en France, Espagne et Colombie avec différentes typologies de personnes migrantes, rencontres interdisciplinaires organisées par REMIENDO TEATRO (Grenade) pour créer l’outil d’observation et d’évaluation.

Fiche technique

Auteur(s) : Franck Delpech

Producteur : Université Toulouse – Jean Jaurès. (DTICE / CPRS)

Réalisateur(s) : Franck Delpech

Editeur : SCPAM /  Université Toulouse – Jean Jaurès

Date de réalisation : Janvier 2022

Durée du programme : 6 min

Langue : Espagnol sous titré en français

Conditions d’utilisation / Copyright : Tous droits réservés à Université Toulouse – Jean Jaurès et aux auteurs.

Photo d'Emmanuelle Perez Tisserant pour la série de portait O Delà du Labo

Amanda Rueda / O Delà du Labo #9

powered by Advanced iFrame. Get the Pro version on CodeCanyon.

Résumé

Maîtresse de conférences au laboratoire LERASS, Amanda Rueda dédie tout son travail de recherche à cet objet de communication et de médiation si spécifique qu’est le festival de cinéma, d’Amérique latine et du Sud plus spécifiquement. Dans le détail, elle analyse les acteurs à l’œuvre ainsi que les logiques éditoriales et discursives qui accompagnent ces évènements, concourant à mettre à l’honneur un certain type de cinéma.

Entamant son parcours professionnel dans sa Colombie natale, c’est une réorientation en école de communication qui lui fait trouver sa voie et ouvre à jamais sa vision sur le monde. Amanda Rueda poursuit ensuite son chemin, fait de rencontres décisives qui motiveront notamment sa venue en France. Elle terminera sa formation à l’ENSAV de Toulouse.

Passionnée et consciencieuse, elle rêve d’une mobilité totale pour aller voir les grands comme les petits cinémas à travers le monde, du cinéma soutenu au plus marginal, en ne cessant jamais de se poser toujours davantage de questions.

Fiche technique

Auteur(s) : Amanda Rueda, Franck Delpech, Elodie Herrero, Nathalie Michaud.

Producteur : Université Toulouse – Jean Jaurès. (DTICE / CPRS)

Réalisateur(s) : Franck Delpech

Editeur : SCPAM /  Université Toulouse – Jean Jaurès

Date de réalisation : Juillet 2021

Durée du programme : 6 min

Langue : Français

Conditions d’utilisation / Copyright : Tous droits réservés à Université Toulouse – Jean Jaurès et aux auteurs.

THÉÂTRE / Résidence artistique Catherine Froment

powered by Advanced iFrame. Get the Pro version on CodeCanyon.

Résumé

Plus nous nous battrons pour nous serrez dans les bras les uns des autres, plus nos corps seront marqués de bleus lorsque nous nous relèverons de ces étreintes. Peut-être faudra t-il que nous en passions par là ?! Car nous ne pourrons pas vivre sans étreinte ! […] Cette chose mauvaise a de nouveau séparé les corps.”

Catherine Froment a commencé à écrire ce texte à la fin du confinement, au printemps 2020. Comment rendre compte au plateau de cette « incertitude » mélangée à ce sentiment de fin ?

En résidence au CIAM-La Fabrique en Février 2021, elle poursuit son écriture plateau et revient pour nous sur son travail, le temps d’un échange avec Thomas Vassort, le temps surtout de soulever de riches questionnements.
Artistes, publics, quels rapports entretenons nous les uns aux autres ? Quelle nécessité avons nous du théâtre ? Comment vivre cette privation, ce temps perturbé, cette absence des corps ? Et en même temps, que se passera t-il au moment des retrouvailles ?…  Drôle, engagée, stimulante et sincère, Catherine Froment nous invite à nous prendre en main et à choisir notre façon d’attendre, à “prendre soin de l’attente” dans “l’incertitude de ce crépuscule”.

Pour en savoir plus :  Le site de Catherine Froment > https://www.catherine-froment.fr/

Fiche technique

Producteur : Université Toulouse – Jean Jaurès.
Réalisateur(s) : Franck Delpech
Éditeur : Service de Production / MIN / Université Toulouse – Jean Jaurès
Date de réalisation : 8 et 9 février 2021
Durée du programme : 34 min
Langue : Français
Conditions d’utilisation / Copyright : Tous droits réservés à Université Toulouse – Jean Jaurès et aux auteurs.

SPECTACLE / Éloge de la main

Contes de la communauté juive marocaine

powered by Advanced iFrame. Get the Pro version on CodeCanyon.

Empreintes du Henné

powered by Advanced iFrame. Get the Pro version on CodeCanyon.

Résumé

Dans le cadre des programmations ”Éloge de la main”- “Cultures du Monde” du CIAM (Mohammed Habib Samrakandi)

Captation de “Contes de la communauté juive marocaine”, de Richard Abécéra, .
Enregistré à La Fabrique-CIAM/UT2J le 13 Décembre 2012. Durée 50 mn.
Exposition photos “Empreintes du Henné” de Pascale Marange, en collaborations avec la Bibliothèque Universitaire Centrale (Matilde Munoz) / UT2J.
Enregistré le 07 Février 2013. Durée 12 mn.
Avec la participation du danseur Michel Raji.
La photographe Pascale Marange a été invitée au sein de familles de Marrakech afin de suivre les cérémonies du Henné.

Fiche technique

Réalisateur : Franck Delpech

Durée : 50 min et 12 min

Date : le 13 décembre 2012 et le 07 Février 2013

Producteur : Université Toulouse – Jean Jaurès / CIAM

CONF / Femme mon école

powered by Advanced iFrame. Get the Pro version on CodeCanyon.

Résumé

Captation de “Femme mon école, conférence contée de Boubacar Ndiaye, dans le cadre des programmations “Cultures du Monde” du CIAM (Mohammed Habib Samrakandi). Enregistré à La Fabrique-CIAM/UT2J le 07 Février 2013. Durée 1h30.

Avec Boubacar Ndiaye, Baye Cheikh Mbaye, Lakhdar Hanou, Sandra Campas.
« Le code de ma vie est écrit et fait par les femmes ».
Ceci n’est pas une histoire mais un récit de vie dans lequel Boubacar nous raconte l’histoire de ses deux mères: « Oui, j’en ai deux : Yaye Fatou et Nabou. Toutes les deux m’ont nourri de leur propre lait, mais elles m’ont aussi nourri de leurs propres sueurs » dit-il. Elles sont pour lui « des femmes d’amour en l’absence d’un père, des femmes pères et pour des femmes école ». Pour Boubacar, partager sa parole c’est aussi être le porte-parole d’africains qui n’ont vécu qu’avec des femmes et n’ont peut-être pas les moyens de témoigner ce qu’ils ont reçus d’elles. Il parle de Femme avec un F majuscule, ses mères, sa grand-mère, ses soeurs, sa femme, l’école de sa vie. Boubacar relate ainsi des souvenirs d’enfance et témoigne de la grande richesse qu’il a reçue. À travers elles, il rend hommage à celles qui l’ont vu grandir et lui ont inculqué des valeurs fortes.

Fiche technique

Réalisateur : Franck Delpech

Durée : 1h30

Date : le 07 Février 2013

Producteur : Université Toulouse – Jean Jaurès / CIAM