Affichage : 1 - 10 sur 22 RÉSULTATS

PODCAST / Mondes Sociaux #5 : Les défis de la médiation en ligne pour les bibliothèques

Résumé

Les podcasts de Mondes Sociaux constituent une autre façon de découvrir la recherche en sciences humaines et sociales. Sous forme de dialogue avec son auteur ou autrice, ces podcasts discutent d’un article scientifique publié récemment. En quelques minutes, sont présentés les principaux résultats de la recherche, la démarche ainsi que les enjeux soulevés par ce travail. Dans l’esprit de Mondes Sociaux, le but de cette collection est de rendre accessibles au plus grand nombre des recherches récentes en sciences humaines et sociales.

PODCAST #5 : Les défis de la médiation en ligne pour les bibliothèques

Les podcasts originaux de Mondes Sociaux sont de retour. Pour cet épisode, nous accueillons Mylène Costes, maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’Université Toulouse – Jean Jaurès. Elle présente une recherche sur les dispositifs de médiation en ligne proposés dans les bibliothèques. Mais comment les bibliothécaires réagissent-ils aux incitations à utiliser le numérique et les nouveaux médias dans leurs pratiques professionnelles ?

Avec la numérisation des œuvres, les sites web ou encore l’utilisation des réseaux sociaux numériques, les bibliothécaires ne manquent pas de dispositifs pour mettre leurs collections patrimoniales en valeur. Mais alors que ce personnel n’est généralement pas formé à l’utilisation des nouveaux médias, il doit souvent redoubler d’imagination pour attirer un public varié.

Fiche technique

Auteur(s) : Mylène Costes

Interview : Hugo Raynaud

Producteur : Université Toulouse – Jean Jaurès / MIN / Mondes Sociaux

Réalisateur(s) : Cédric Peyronnet

Editeur : SCPAM /  Université Toulouse – Jean Jaurès

Date de réalisation : 21/06/2022

Durée du programme : 17 min

Langue : Français

Conditions d’utilisation / Copyright : Tous droits réservés à Université Toulouse – Jean Jaurès et aux auteurs.

Transcription

ITW / R1+2 / D’ENTRE DEUX EAUX

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Résumé

La Résidence 1+2 est une résidence Photographie et Sciences qui s’intéresse au territoire toulousain et midi-pyrénéen. 

Tous les ans, elle associe un.e photographe confirmé.e et deux photographes émergent.e.s qui entrent en relation avec des chercheur.e.s et leurs laboratoires du site toulousain. Ensemble, ils discutent alors des projets des photographes qui vont s’alimenter des discussions avec les scientifiques pour nourrir leur projet artistique. 

La résidence donne lieu à une exposition et une édition des productions photographiques ainsi qu’à un colloque au cours duquel les binômes ou trinômes de photographes et de chercheur.e.s explicitent leur démarche de travail. 

En 2022, Jean Larive (photographe) et Anaïs Marshall (géographe) ont croisé leurs regards et leurs pratiques pour donner lieu au projet « D’entre deux eaux ». Ils se sont penchés sur les traces de l’inondation de 2018 dans l’Aude. Cette interview tente de décrypter la façon dont ils ont cheminé ensemble pour produire un ensemble d’images cohérent et significatif. 


Fiche technique

Auteur(s) : Marion Gautreau, Jean Larive, Anaïs Marshall

Producteur : Université Toulouse – Jean Jaurès.

Réalisateur(s) : Nathalie Michaud

Editeur : Pôle Production LE VIDEOGRAPHE /  Université Toulouse – Jean Jaurès

Date de réalisation : Octobre 2022

Durée du programme : 50 min

Langue : Français

Conditions d’utilisation / Copyright : Tous droits réservés à Université Toulouse – Jean Jaurès et aux auteurs.

THÉÂTRE / « La donna più grassa del mondo »

Résumé

Une grosse fissure menace la sécurité de l’immeuble où vivent les protagonistes de cette histoire. Un seul semble s’en rendre compte : c’est « L’Homme de l’étage au-dessous », qui depuis des mois tente en vain de convaincre ses voisins d’entamer des travaux de rénovation. Mais la fissure se situe exactement sous le sofa où vit « La Femme la plus grosse du monde », qui pèse 460 kg et ne peut plus bouger. La seule solution serait de la faire maigrir, mais le bonheur que la nourriture lui procure est trop grand pour que la femme et son mari puissent y renoncer. Un final surprenant ouvre cette situation comique à des horizons plus universels, en plaçant la dystopie face à la réalité.

Dans une époque où notre société semble avoir atteint son plus haut degré de richesse et de satisfaction, cette pièce – grotesque et paradoxale – nous pousse à imaginer une alternative à notre mode de vie, où le bonheur ne soit pas synonyme d’autodestruction.

Fiche technique

Auteur-e-s : Emanuele ALDROVANDI

Metteur en scène : Jean-Claude BASTOS

Acteurs / intervenants : Edoardo Ortolani, Claudio Pirisino, Estelle Crétier

Equipe technique : Georges Malka

Date : Mai 2021

Mots clés : Italien, théâtre politique, société de consommation, dystopie

Public / niveau : B1-C2

Discipline : Italien

Conditions d’utilisation / Copyright : Tous droits réservés aux auteurs.

DOC / Autour de l’album « Les deux géants »

LIEN VERS LA RESSOURCE

Résumé

Depuis 2012, chaque année en janvier, le Service de documentation Inspé Toulouse Occitanie-Pyrénées participe au Festival du Livre Jeunesse Occitanie. Nous invitons un artiste à travailler avec des étudiants et formateurs et à rencontrer le public du festival lors d’une soirée à la bibliothèque, et depuis 2019, nous exposons des originaux de l’invité.

En 2022, c’est le peintre et illustrateur Martin Jarrie, connu du grand public par ses dessins de presse, qui nous a prêté les originaux de son album Les deux géants, et qui est venu nous parler de son parcours.

Sous la houlette du Service de documentation de l’INSPE et du Festival,

des élèves du cours pour adolescents de l’Institut supérieur des arts et du design de Toulouse ont travaillé sur les thématiques chères à l’artiste pour proposer des livres « à la manière de »,

et des étudiants du master Conception de ressources numériques pédagogiques ont travaillé avec ceux du master Ingénierie d’Accompagnement et d’Intervention pour une société inclusive, à l’INSPE, et avec le Département de traduction, d’interprétation et de médiation linguistique, de l’Université Jean-Jaurès, pour proposer une ressource numérique inclusive présentant :

– trois lectures de l’album, une en langue des signes, une lecture immersive et une en Facile à Lire et à Comprendre

– des extraits de la rencontre tout public avec Martin Jarrie

– une interview de l’auteur du texte, Régis Lejonc, une interview de l’éditeur de l’album, Loïc Jacob , de HongFei

  • Une trace des ateliers de dessin et peinture de l’ISDAT
  • des jeux imaginés par les étudiants.

LIEN VERS LA RESSOURCE

Fiche technique

Auteurs : Festival du Livre Jeunesse Occitanie – Service de Documentation de l’INSPE Toulouse Occitanie-Pyrénées – master Conception de Ressources Numériques pédagogiques – master Ingénierie d’Accompagnement et d’Intervention pour une société inclusive – Département de traduction, d’interprétation et de médiation linguistique – cours pour adolescents de l’Institut supérieur des arts et du design de Toulouse

Réalisateurs : Claire Bisset, Emilie Bazzo, Bilal Ouguigui, Anis Abdmeziem, Anael Maviel, Maun Duvauchelle, Marine Daumail

Année de réalisation : 2022

Mots-clé : illustration – album – littérature pour la jeunesse – cosmogonie – inclusion

Disciplines : arts plastiques, littérature, sciences de l’éducation

Niveau : Grand public. Cette ressource est à destination des enfants, des adolescents et des adultes. Elle vise un public large, pas forcément spécialisé dans ce domaine.

Producteurs : Festival du Livre Jeunesse Occitanie – Service de Documentation de l’INSPE Toulouse Occitanie-Pyrénées

Durée : plus d’une heure en tout, mais sous forme de courts extraits classés sous différentes rubriques, dans une présentation interactive. On se promène et on choisit ce qu’on veut regarder.

Editeur : INSPE /  Université Toulouse – Jean Jaurès

Langue : Français

Conditions d’utilisation / Copyright : Tous droits réservés à Université Toulouse – Jean Jaurès et aux auteurs.

PODCAST / « Les conséquences du réchauffement climatique » de Giulia Lombezzi

Résumé

Le festival Universcènes est le festival universitaire, en langues étrangères, qui vise la participation des étudiants·es aux spectacles, surtitrés en français, et la diffusion de la dramaturgie contemporaine européenne.
Dans le cadre de ce festival, le service culturel de l’UT2J a conçu un atelier radiophonique autour d’un texte joué pendant l’édition 2022 du festival.
« Les conséquences du réchauffement climatique » de Giulia Lombezzi a été choisi et joué radiophonique par une dizaine d’étudiants-es sous la direction du comédien Jean-Jacques Mateu.

 

Fiche technique

Mise en voix : Jean-Jacques Mateu

Comédiens et comédiennes :

Kevin Aziza
Sabrina Barale
Mélie Gagnepain
Chloé Guillossou
Enzo Mallet-Martiny
Mathilde Meert
Ondine Nassiet
Evelyne Royer
Martina Schiattarella

Producteur : Université Toulouse – Jean Jaurès

Enregistrement : Cédric Peyronnet

Montage : Jean-Jacques Mateu et Cédric Peyronnet

Mixage : Cédric Peyronnet

Editeur : LE VIDEOGRAPHE /  MIN / Université Toulouse – Jean Jaurès

Date de réalisation : Mai 2022

Durée du programme : 27 min

Langue : Français

Conditions d’utilisation / Copyright : Tous droits réservés à Université Toulouse – Jean Jaurès et aux auteurs.

 

SPECTACLE / “Hors de Moi”, Bord de scène.

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Résumé

Le 15 Novembre 2021, l’Université Toulouse-Jean Jaurès recevait à La Fabrique, la création scénique « Hors de moi » de Marie Astier dans le cadre de la semaine Handifac. Nous vous proposons ici un bord de scène réunissant Marie Astier (comédienne), Simon Gagnage (metteur en scène) et Pascale Chiron (chargée de la Mission handicap à l’UT2J). Nourri de nombreux extraits de la pièce, le débat revient sur le thème majeur de la pièce, à savoir la maladie chronique. Adapté de l’ouvrage de Claire Marin, « Hors de moi » est un seule en scène sur l’expérience intime de la maladie chronique, cette forme de vie qui intensifie l’existence. La maladie provoque l’urgence des questions. La place de l’anormalité dans son corps et son identité, la (re)construction face à l’épreuve, la transmission de l’expérience face à un langage trop pauvre pour tout dire. Dans la simplicité d’un espace clos, corps, conscience, illusions et peurs s’entrechoquent sans rien cacher. Malade ou non, cela importe finalement peu. 

Retrouvez Marie Astier (ancienne étudiante de l’UT2J) dans la série « Méchamment capable”.

Fiche technique

Auteurs : Marie Astié, Pascale Chiron, Simon Gagnage

Producteur : Université Toulouse – Jean Jaurès.

Réalisateur(s) : Franck Delpech

Éditeur : Service de Production / MIN / Université Toulouse – Jean Jaurès

Date de réalisation : Novembre 2021

Durée du programme : 29 min

Langue :  Français

Conditions d’utilisation / Copyright : Tous droits réservés à Université Toulouse – Jean Jaurès et aux auteurs.

SPECTACLE / Les fâcheux d’après Molière

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Résumé

Représentation des Fâcheux d’après Molière
par les étudiants de l’université Toulouse – Jean Jaurès
Vendredi 8 avril 12h30 et 20h
À La Fabrique (Université Toulouse – Jean Jaurès, campus Mirail)
Les « fâcheux », ce sont des emmerdeurs. Ce sont ces importuns qui vous empêchent d’atteindre votre but. Et le but d’Eraste, c’est de rejoindre son amoureuse : Orphise. Mais ce chemin si simple, si clair, si intemporel qui les sépare devient un labyrinthe inextricable : un véritable dédale de fâcheux. Un cauchemar de casse-pieds à éviter, de bêtises à supporter, de bals inopinés qui vous entraînent à l’opposé de là où vous porte votre coeur.
Les Fâcheux, c’est une comédie-ballet.
C’est même la première comédie-ballet, créée au temps de Louis XIV.
Et une comédie-ballet, c’est (un peu) l’ancêtre de la comédie musicale.
Dans Les Fâcheux, il y a donc des musicien·ne·s, des comédien·ne·s, des danseurs et danseuses qui jouent ensemble.
Ces musicien·ne·s, comédien·ne·s, danseurs et danseuses sont des étudiant·e·s qui se sont réuni·e·s très régulièrement et se sont entouré·e·s de professeurs et de professionnel·le·s du spectacle vivant (musique, danse baroque et théâtre) pour amener le plus loin possible ces Fâcheux.
« Je suis partie sur l’idée du labyrinthe et du cauchemar loufoque, quelque part entre David Lynch et Lewis Caroll. L’idée est de jouer avec la fantaisie de cette accumulation d’empêcheurs de tourner en rond, qui permet de donner toute leur place à la fois à l’esthétique baroque et aux enjeux théâtraux, rendus ainsi à leur intensité presque vitale. Si l’on ne s’échappe pas du labyrinthe ou du cauchemar – aux fâcheux donc –, qui sait ce qu’il se passe ? » Alice Tabart, Mise en scène.
Résumé de la pièce
Éraste, un jeune gentilhomme amoureux d’Orphise, voit ses projets de mariage contrariés par le tuteur de celle-ci. Il doit se rendre à un rendez-vous amoureux avec elle, mais une dizaine d’importuns retardent à des titres divers et sous les prétextes les plus variés l’exécution de son projet : le malheureux doit tour à tour écouter les propos d’un musicien amateur qui vient de composer une courante (Lysandre), d’un vicomte qui lui demande d’être son témoin pour un duel (Alcandre), d’un joueur de cartes dépité de sa malchance (Alcippe), de deux amants qui s’interrogent sur un point de casuistique amoureuse (Orante et Clymène), d’un chasseur intarissable (Dorante, dont le portrait est suggéré à Molière par Louis XIV lui-même), d’un savant pédant souhaitant présenter un placet au roi, d’un homme voulant proposer au souverain le moyen de multiplier la fortune de l’État (Caritidès), d’un autre qui propose de transformer toutes les côtes en ports de mer (Ormin), d’un ami qui prétend ne plus le quitter pour le protéger de ses ennemis (Filinte). Enfin survient le tuteur (Damis), qui entend faire assassiner le jeune homme, mais qui est lui-même attaqué par les valets d’Éraste. Le généreux jeune homme le tire de ce mauvais pas et obtient ainsi la permission d’épouser Orphise.

Fiche technique

Auteur(s) : Collectif d’étudiants comédiens, danseurs, musiciens et chanteurs de l’UT2J

Producteur : Université Toulouse – Jean Jaurès / Service communication

Réalisateur(s) : Daniel Lacoste et Jessica Teso

Editeur : Université Toulouse – Jean Jaurès

Date de réalisation : 8 avril 2022

Durée du programme : 106 min

Langue : Français

Conditions d’utilisation / Copyright : Tous droits réservés à Université Toulouse – Jean Jaurès et aux auteurs.