Affichage : 1 - 10 sur 110 RÉSULTATS

COLL / Territoires de diplomatie : Le monde anglo-américain et ses relations extérieures

Visual Portfolio, Posts & Image Gallery for WordPress

Résumé

48e colloque annuel de la société d’Etudes Anglo-Américaines des XVIIe et XVIIIe siècles

Le territoire a fait l’objet d’un renouvellement théorique sous l’impulsion de Stuart Elden (The Birth of Territory, 2013). Dans sa lecture de Shakespeare, Elden explique que « le territoire n’est pas un produit, mais un processus ». De même, la diplomatie n’est plus envisagée comme pur événement mais comme processus. Ce colloque in-terrogera l’interaction entre territoire et diplomatie aux XVIIe et XVIIIe siècles dans le monde anglo-américain et ses relations extérieures à l’aune de ces changements théo-riques. Territoire et diplomatie seront envisagés comme mots, concepts et pratiques. Les approches sollicitées sont celles de l’histoire (diplomatique, politique, économique et sociale), de la littérature, de la philosophie, du droit, ainsi que celle de la nouvelle histoire diplomatique (croisant littérature, histoire et philosophie). Les communications en anglais ou en français porteront sur le monde anglo-américain ou d’autres aires géographiques dans une perspective comparatiste avec la sphère anglophone des XVIIe et XVIIIe siècles. In The Birth of Territory (2013), Stuart Elden reenvisaged the theoretical and practical approaches to the concept of territory. In his analysis of Shakespeare’s plays, Elden ex-plains that “territory is not a product, but a process.” Likewise, diplomacy is not viewed as a series of events but as a process. Considering these fundamental theoretical evo-lutions, this conference seeks to analyse the relationship between territory and diplo-macy in the 17th and 18th centuries in the Anglo-American world and its international relations. Territory and diplomacy are examined as words, concepts and practice. The methodological approaches to be used will be those of history (diplomatic, political, economic and social), literature, philosophy, law and the new diplomatic history which articulates literature, history and philosophy.

Date : 20 et 21 janvier 2022

Fiche technique

Organisation : Lucien Bély (Sorbonne Université), Florence March (Université Paul Valéry Montpellier 3), Nathalie Rivèrede Carles (Université ToulouseJean Jaurès), Bertrand Van Ruymbeke (Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis)

Producteur : Université Toulouse – Jean Jaurès / MIN

Editeur : LE VIDEOGRAPHE /  Université Toulouse – Jean Jaurès

Langue : Anglais / Français

Conditions d’utilisation / Copyright : Tous droits réservés à Université Toulouse – Jean Jaurès et aux auteurs.

PODCAST / Mondes Sociaux #1 : Qui sont les fondateurs des entreprises «innovantes» en France ?

Résumé

Les podcasts de Mondes Sociaux constituent une autre façon de découvrir la recherche en sciences humaines et sociales. Sous forme de dialogue avec son auteur ou autrice, ces podcasts discutent d’un article scientifique publié récemment. En quelques minutes, sont présentés les principaux résultats de la recherche, la démarche ainsi que les enjeux soulevés par ce travail. Dans l’esprit de Mondes Sociaux, le but de cette collection est de rendre accessibles au plus grand nombre des recherches récentes en sciences humaines et sociales.

PODCAST #1 : Qui sont les fondateurs des entreprises « innovantes » en France ?

Pour ce premier podcast de Mondes Sociaux, nous avons invité Michel Grossetti, sociologue et directeur de recherche au CNRS, membre du LISST. Il rend compte d’une enquête collective réalisée sur les différents profils des fondateurs de start-up, dites « innovantes », en France. Qui sont ces entrepreneurs et pourquoi s’engagent-ils dans cette aventure ?

 Il existe deux grands types de fondateurs de start-up en France : le premier, plus ancien, est constitué de créateurs aux profils techniques et aux parcours professionnels variés ; le second, plus récent, est composé de jeunes diplômés issus de formations de commerce ou de gestion. Comme le montre cette recherche, le mythe du génie fondateur se révèle finalement bien loin de la réalité. Par ailleurs, cette étude souligne le fait que les créateurs d’entreprises s’exposent de manière inégale à des risques multiples en s’embarquant dans cette aventure difficile.

Fiche technique

Auteur(s) : Michel Grossetti

Interview : Hugo Raynaud

Producteur : Université Toulouse – Jean Jaurès / MIN / Mondes Sociaux

Réalisateur(s) : Cédric Peyronnet

Editeur : SCPAM /  Université Toulouse – Jean Jaurès

Date de réalisation : 14 mars 2022

Durée du programme : 48 min

Langue : Français

Conditions d’utilisation / Copyright : Tous droits réservés à Université Toulouse – Jean Jaurès et aux auteurs.

DOC / Monts d’Olmes, 80 ans de ski en Pyrénées Cathares

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Résumé

La station des Monts d’Olmes née lors de l’hiver 1967-1968. Elle résulte d’une trajectoire originale où, dès les années 1930 et juste après le Second conflit mondial, des passionnés locaux de ski se sont lancés à l’assaut des champs de neige de la montagne de Tabe, avant de projeter d’y créer leur station. Les besoins exprimés en Pays d’Olmes, ajoutés à la dynamique produite par le plan neige de 1964, poussent André Roudière, un grand patron du tissage d’habillement de la laine, à créer les Monts d’Olmes. L’étude de cette station permet d’apporter des éléments fondamentaux de connaissance sur l’aménagement des stations de moyenne montagne en général. Le fonctionnement quatre saisons est pensé d’emblée mais non réalisé. Les données d’enneigement sont initialement négligées car la promotion immobilière apparaît en fait comme la motivation déterminante. Le changement climatique accroît les difficultés d’exploitation, alors que la désindustrialisation des années 2000 impose l’intervention des collectivités territoriales parce que la station est devenue un des éléments vitaux du développement local.

Fiche technique

Auteur : Jean-Michel MINOVEZ

Réalisation : Jean JIMENEZ

Producteur : Université Toulouse Jean Jaurès

Partenaires : Région Occitanie, Conseil Départemental de l’Ariège, Communauté de Communes du Pays d’Olmes et du Pays de Mirepoix, préfecture de la région Occitanie, Communauté Européenne, SAVA-SEM

Durée : 80 min

Langue : français

@ UT2J 2019

COLL / Medieval and Early Modern Orients

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Résumé

« Medieval and Early Modern Orients est une plateforme de recherche décoloniale et un centre numérique visant à fournir un contenu accessible et pertinent aux universitaires et aux chercheurs travaillant dans le domaine des études historiques, littéraires et culturelles de la première modernité et s’intéressant aux « Orients » ou au monde islamique, tout en rendant la recherche universitaire accessible à un public non universitaire ayant des intérêts similaires.
Il vise également à créer une communauté académique riche et mondiale de chercheurs travaillant sur les premières histoires du monde islamique et ses rencontres avec l’Europe.

Au cours de cet exposé, Nat Cutter (université de Melbourne), Peter Good (université du Kent) et Aisha Hussain (université de Salford) présentent un aperçu des idées qui ont façonné le projet, sa conception et son développement, ainsi qu’une visite de la plate-forme elle-même.
Cela comprend des explications sur le contenu, y compris le cadre temporel de la première modernité, l’aire géographique, la terminologie, ainsi que les diverses méthodologies et disciplines de recherche qui sous-tendent la création et l’utilisation de la plateforme.

La présentation explore également l’organisation numérique de la page et la façon dont elle est conservée, en s’inspirant des pratiques les plus efficaces et récentes dans les humanités numériques et de l’orientation décoloniale de la recherche et la pédagogie. L’accent est mis sur quelques domaines de recherche spécifiques couverts par les membres du groupe, en accordant une attention particulière à la recherche sur le voyage et la migration, l’hospitalité et la diplomatie, et la transculturalité.

Les conférenciers présentent également certaines des données obtenues jusqu’à présent et montrent comment celles-ci sont utilisées pour mettre à jour et continuer le développement de la plateforme. Ils soulignent certains de leurs partenaires clés et les projets de collaboration entrepris pour produire des recherches à la fois académiques et publiques, en travaillant avec des institutions telles que la Folger Shakespeare Library, la Hakluyt Society, la British Library et la Society for Renaissance Studies. Enfin, ils évoquent quelques-unes des orientations futures de MEMO. »

Date : 19 janvier 2022

Conférenciers :

– Nat Cutter, University of Melbourne

– Peter Good, University of Kent

– Aisha Hussain, University of Salford

Fiche technique

Auteur(s) : Nat Cutter, Peter Good et Aisha Hussain

Producteur : Université Toulouse – Jean Jaurès / MIN

Editeur : LE VIDEOGRAPHE /  Université Toulouse – Jean Jaurès

Date de réalisation : 19 janvier 2022

Durée du programme : 1h40

Langue : Français

Conditions d’utilisation / Copyright : Tous droits réservés à Université Toulouse – Jean Jaurès et aux auteurs.

DOC / TransMigrARTS : Transformer la migration par les arts

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Résumé

Inscrit sur cinq ans, le projet TransMigrARTS* va proposer de nombreux échanges entre les structures et les pays partenaires. Cette vidéo a été réalisée et projetée lors du premier temps fort (Work Package 1**) à Grenade en Espagne, en Janvier 2022. Le suivi quotidien du travail et des échanges donnera lieu à un documentaire vidéo autour du thème : Comment travailler ensemble et arriver à un résultat commun, en partant d’un vocabulaire, d’expériences et de cultures différentes ? La vidéo ici présente répond à une demande, celle de diffuser aux participants et aux partenaires réunis le dernier jour à Grenade, quelques images du travail vidéo récolté. Ce court montage peut être vu comme un regard porté sur le projet, mais aussi comme un « teaser » du documentaire à venir.

* TransMigrARTS c’est quoi ?

Lauréat de l’appel à projet européen H2020 MSCA RISE 2020, le projet TRANSformer la MIGRation par les ARTS, TransMigrARTS, réunit sept structures d’enseignement et de recherche et six entreprises culturelles dans le domaine des arts vivants (théâtre, danse, performance, clown, musique).
Ce réseau hispanophone coordonné par l’Université Toulouse Jean Jaurès (Laboratoire LLA-CREATIS, plateforme CRISO), regroupe des pays européens tels que l’Espagne et le Danemark ainsi que la Colombie et le Mexique.
En partant d’une hypothèse selon laquelle les arts vivants contribuent à transformer et à améliorer les modes d’existence des personnes migrantes en situation de vulnérabilité, TransMigrARTS se base sur une méthodologie de recherche création appliquée pour observer, évaluer et modéliser des ateliers artistiques à fonction transformatrice pour les personnes cibles.
https://www.transmigrarts.com/fr/ 

**Work package 1, quel but ?

– Création d’un outil d’observation et d’évaluation des ateliers artistiques à fonction transformatrice.
– Piloté par: AARHUS UNIVERSITET (Danemark)
– Activités clés : 10 Ateliers en France, Espagne et Colombie avec différentes typologies de personnes migrantes, rencontres interdisciplinaires organisées par REMIENDO TEATRO (Grenade) pour créer l’outil d’observation et d’évaluation.

Fiche technique

Auteur(s) : Franck Delpech

Producteur : Université Toulouse – Jean Jaurès. (DTICE / CPRS)

Réalisateur(s) : Franck Delpech

Editeur : SCPAM /  Université Toulouse – Jean Jaurès

Date de réalisation : Janvier 2022

Durée du programme : 6 min

Langue : Espagnol sous titré en français

Conditions d’utilisation / Copyright : Tous droits réservés à Université Toulouse – Jean Jaurès et aux auteurs.

SÉRIE / O Delà du Labo #11 / Anne Condamines

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Résumé

Passionnée par les mots et leur sens, Anne Condamines leur dédie depuis des années son travail de recherche. Linguiste, directrice de recherche CNRS au laboratoire CLLE, elle cherche à comprendre comment des formes, comme les mots et les phrases, peuvent véhiculer du sens. Un pan de son travail s’intéresse plus particulièrement aux langues spécialisées, c’est-à-dire l’utilisation de la langue dans des contextes de compétences expertes.

Loin d’être infaillible, la langue peut générer des problèmes de communication pouvant avoir de lourdes conséquences en fonction du domaine professionnel concerné. L’objectif d’Anne Condamines, via la linguistique, est alors d’aider les organisations à limiter les risques liés à une mauvaise compréhension des échanges.

Au cours de ses années en DUT information-communication, Anne Condamines découvre et se passionne pour la linguistique. Loin de se douter qu’elle y consacrera toute sa carrière, elle décide cependant de poursuivre son cursus dans cette voie.

Effectuant ensuite sa thèse au laboratoire IRIT (Institut de Recherche en Informatique de Toulouse) et son post-doctorat à Matra Marconi Space (aujourd’hui Airbus Defense and Space), elle découvre alors deux mondes où la linguistique est bien peu connue. Loin de s’arrêter à ce fossé, Anne Condamines en crée plutôt un pont et contribue à montrer l’utilité que peuvent avoir la linguistique et la terminologie dans la gestion des échanges, humains ou via des outils, dans les organisations. Son implication se voit récompensée par l’obtention du prix ANVIE/CNRS de valorisation de la recherche en sciences humaines dans les entreprises. Cette reconnaissance est un vrai déclic, elle se sent alors investie de la nécessité de valoriser la linguistique dans les entreprises et démontrera tout au long de sa carrière au CNRS le formidable aspect applicatif de ses recherches.

En prise directe avec la société, les travaux d’Anne Condamines peuvent concerner les domaines de l’aérospatial et de l’espace par exemple, pour lesquels elle a travaillé à la constitution de langues contrôlées, séries de recommandations de rédaction ou de communication orale, afin d’éviter la polysémie ou les incompréhensions langagières. Elle a notamment co-encadré une thèse visant àaméliorer la transmission d’informations via les écrans d’annonce présents dans les cockpits d’Airbus.

Bien ancrée dans le réel, la chercheuse pourrait cependant rêver de rencontrer des êtres issus d’autres planètes, à l’apparence, à l’histoire et aux besoins différents des nôtres afin de voir comment ils communiquent, pour enrichir encore et toujours ses questionnements et sa recherche.

Fiche technique

Auteur(s) : Anne Condamines, Franck Delpech, Elodie Hérréro, Nathalie Michaud.

Producteur : Université Toulouse – Jean Jaurès. (DTICE / CPRS)

Réalisateur(s) : Franck Delpech

Editeur : SCPAM /  Université Toulouse – Jean Jaurès

Date de réalisation : Décembre 2021

Durée du programme : 6 min

Langue : Français

Conditions d’utilisation / Copyright : Tous droits réservés à Université Toulouse – Jean Jaurès et aux auteurs.