Affichage : 11 - 19 sur 19 RÉSULTATS

DOC / TransMigrARTS : Transformer la migration par les arts

Résumé

Inscrit sur cinq ans, le projet TransMigrARTS* va proposer de nombreux échanges entre les structures et les pays partenaires. Cette vidéo a été réalisée et projetée lors du premier temps fort (Work Package 1**) à Grenade en Espagne, en Janvier 2022. Le suivi quotidien du travail et des échanges donnera lieu à un documentaire vidéo autour du thème : Comment travailler ensemble et arriver à un résultat commun, en partant d’un vocabulaire, d’expériences et de cultures différentes ? La vidéo ici présente répond à une demande, celle de diffuser aux participants et aux partenaires réunis le dernier jour à Grenade, quelques images du travail vidéo récolté. Ce court montage peut être vu comme un regard porté sur le projet, mais aussi comme un « teaser » du documentaire à venir.

* TransMigrARTS c’est quoi ?

Lauréat de l’appel à projet européen H2020 MSCA RISE 2020, le projet TRANSformer la MIGRation par les ARTS, TransMigrARTS, réunit sept structures d’enseignement et de recherche et six entreprises culturelles dans le domaine des arts vivants (théâtre, danse, performance, clown, musique).
Ce réseau hispanophone coordonné par l’Université Toulouse Jean Jaurès (Laboratoire LLA-CREATIS, plateforme CRISO), regroupe des pays européens tels que l’Espagne et le Danemark ainsi que la Colombie et le Mexique.
En partant d’une hypothèse selon laquelle les arts vivants contribuent à transformer et à améliorer les modes d’existence des personnes migrantes en situation de vulnérabilité, TransMigrARTS se base sur une méthodologie de recherche création appliquée pour observer, évaluer et modéliser des ateliers artistiques à fonction transformatrice pour les personnes cibles.
https://www.transmigrarts.com/fr/ 

**Work package 1, quel but ?

– Création d’un outil d’observation et d’évaluation des ateliers artistiques à fonction transformatrice.
– Piloté par: AARHUS UNIVERSITET (Danemark)
– Activités clés : 10 Ateliers en France, Espagne et Colombie avec différentes typologies de personnes migrantes, rencontres interdisciplinaires organisées par REMIENDO TEATRO (Grenade) pour créer l’outil d’observation et d’évaluation.

Fiche technique

Auteur(s) : Franck Delpech

Producteur : Université Toulouse – Jean Jaurès. (DTICE / CPRS)

Réalisateur(s) : Franck Delpech

Editeur : SCPAM /  Université Toulouse – Jean Jaurès

Date de réalisation : Janvier 2022

Durée du programme : 6 min

Langue : Espagnol sous titré en français

Conditions d’utilisation / Copyright : Tous droits réservés à Université Toulouse – Jean Jaurès et aux auteurs.

DOCU / Furigraphier le vide : Art et poésie touareg pour le IIIème millénaire

Résumé

Comment exister hors des modèles hégémoniques imposés par la mondialisation ? Comment être touareg aujourd’hui ? Comment poursuivre la marche nomade qui multiplie les horizons ? Comment occuper le vide ? Ces questions douloureuses se posent avec une violence accrue dans les espaces arides du Sahara et du Sahel à l’économie asphyxiée, à la population criminalisée et aux territoires âprement convoités pour leurs richesses minières.

Pour résister au chaos et au non-sens, pour lutter contre l’ultime dépossession de soi : celle de l’imaginaire, quarante-quatre poètes touareg de l’Aïr, de la Tagama, de la Téshilé et de l’Azawagh, se sont réunis à Agadez pendant trois nuits et trois jours en novembre 2006. Dessinant des parcours sonores libérés des entraves qui immobilisent aujourd’hui leur société, ils réinventent à leur manière les trames du présent.

A travers un langage esthétique de l’intime, au plus près des visages, des corps, des regards, des gestes, des voix, ce film s’attache à saisir les émotions et la logique des acteurs en action. Il présente une facette ignorée du monde touareg, celle qui provient de l’intérieur de la société et fait découvrir la richesse insoupçonnée des productions poétiques et artistiques de cette culture originale et de ses cheminements esthétiques et éthiques dans la modernité.

[Poésies et entretiens en tamajaght (touareg, langue amazighe), sous-titrés en français].

Voir d’autres documentaires sur Canal U

Fiche technique

Date de réalisation : 1 Juin 2009
Durée du programme : 54 min
Classification Dewey : Sociologie et anthropologie , Ecologie humaine, Tamazight, Littérature tamazight
Niveau : niveau Master (LMD)
Disciplines : Anthropologie et Ethnologie, Langue et littérature amazigue
Auteur(s) : CLAUDOT-HAWAD Hélène
Producteur : Université Toulouse II-Le Mirail , Portique nomade (Agadez)
Réalisateur(s) : MICHAUD Nathalie
Editeur : SCPAM Université Toulouse II-Le Mirail
Langue : Langue amazighe, Français
Conditions d’utilisation / Copyright : Tous droits réservés à l’Université Toulouse II-Le Mirail et aux auteurs.

DOCU / Miracle au Sertão?

Résumé

Le film « Miracle au Sertão ? » a été tourné dans l’intérieur de l’État de Bahia, au Nordeste du Brésil, dans un sertão marqué depuis toujours par la sécheresse, la misère paysanne et un féodalisme agraire encore puissant. Il rend compte de l’une des expériences les plus impressionnantes de développement rural qu’aient connue les campagnes brésiliennes.

Une expérience qui est d’abord une aventure humaine exceptionnelle, celle de l’APAEB, une association de paysans des environs de Valente, petite ville de la région de production du sisal. Soutenue par l’aile progressiste de l’Église catholique qui aide l’organisation de mouvements paysans, elle a réussi en moins de vingt-cinq ans à restructurer la culture du sisal et à promouvoir, contre vents et marées, un développement tous azimuts, économique, social et culturel.
A travers le témoignage des principaux acteurs de l’APAEB, le film raconte les épisodes les plus marquants de cette longue marche et montre une économie solidaire en action, qui combine esprit d’entreprise et exigences sociales. La renaissance surprenante de tout un territoire, au cœur de la région du sisal : un miracle au sertão ?

* Ce film a obtenu le Grand prix Macif du film d’Économie Sociale et Solidaire en 2009.

Voir d’autres documentaires sur Canal U

Fiche technique

Date de réalisation : 2 Décembre 2008

Durée du programme : 53 min
Classification Dewey : Géographie du Brésil, Production agricole (aspects économiques de l’agriculture…)
Niveau : niveau Licence (LMD), niveau Master (LMD)
Auteur(s) : HUBSCHMAN Jacques
Producteur : Université Toulouse II-Le Mirail
Réalisateur(s) : SARAZIN Claire
Editeur : SCPAM Université Toulouse II-Le Mirail
Langue : Français, Brésilien
Conditions d’utilisation / Copyright : Tous droits réservés à l’Université Toulouse II-Le Mirail et aux auteurs.

DOCU / Camps de femmes

Résumé

Le 21 janvier 1939 fut créé, à Rieucros (près de Mende, en Lozère), le premier camp de concentration français, dénomination officielle retenue par le Préfet du Tarn, le 31 décembre 1941. D’abord peuplé par des étrangers suspects, il sera réservé, après la déclaration de guerre, aux femmes étrangères et françaises. Ce camp se déplacera à Brens (près de Gaillac, dans le Tarn) en février 1942, puis à Gurs (Pau) en juin 1944.

Grâce aux témoignages des dernières rescapées, dispersées à travers l’Europe, grâce aussi au regard porté par l’écrivain Michel Del Castillo, interné avec sa mère à Rieucros, ce film retrace la vie quotidienne et les luttes de ces femmes à l’intérieur du camp, internées politiques ou de droit commun, militantes communistes ou résistantes opposées au régime de Vichy, françaises, allemandes, polonaises ou espagnoles antifascistes, juives, prostituées raflées à Toulouse, femmes accusées de marché noir, etc.

Sur l’internement de ces femmes, l’historienne Rolande Trempé apporte une mise en perspective politique et historique, entrecoupée des témoignages de Fernande Valignat Cognet, Dora Schaul Davidson, Reina Melis Wessels, Michel Del Castillo, Angelita Bettini Del Rio, Camille Planque Alvarez, Raymonde David Fitoussi, Colette Sanson Lucas, Janina Socha, Steffi Spira, Ursula Katzenschein.

* Film produit avec le soutien du Ministère des anciens combattants et victimes de guerre.Utilisation d’archives photographiques issues du fonds documentaire de l’Association pour Perpétuer le Souvenir des Internées des Camps de Brens et Rieucros (A.P.S.I.C.B.R.) ou bien d’archives personnelles].

Voir d’autres documentaires sur CanalU

Fiche technique

Date de réalisation : 1 Novembre 1994

Durée du programme : 63 min
Classification Dewey : Histoire de France 1939-1945
Niveau : Tous publics / hors niveau

Auteur(s) : TREMPÉ Rolande
producteur : SCPAM Université Toulouse II-Le Mirail
Réalisateur(s) : AUBACH Claude
Langue : Français