Appel à communication : Bâtiments intelligents dans la ville durable

La deuxième conférence « Smart and Sustainable Cities » sur le thème de Smart Buildings in Smart cities aura lieu le 12/07/2019, à l’Université Catholique de Lille. Elle sera l’opportunité de réunir des universitaires, des entreprises et des institutions publiques. Des contributions sont sollicitées sur les enjeux et les retours d’expérience des Smart Buildings.

Dates importantes:

  • Soumission de communication avant le: 14 avril 2019
  • Inscription : mai-juin
  • Conférence : 12 juillet 2019, 41 rue du port, Lille

Plus d’information sur le site de l’évènement :

https://www.smart-and-sustainable.org/

La fabrique des vulnérabilités à l’heure des transitions

Programme_Seance_Vulnerabilites_(atelier_ACDD)

Onzième journée de l’atelier HABITER LA TRANSITION, Des pratiques existantes aux politiques de transition : circulations et ambiguïtés – Cycle « Pratiques sociales et politiques de transition » Réseaux ACDD et REHAL.

Journée croisée des ateliers du REHAL « HABITER LA TRANSITION « et « VULNÉRABILITÉS RÉSIDENTIELLES »

En partenariat avec l’Unité Mixte de Recherche ART-Dev

Mardi 12 mars 2019 9h30-17h00

Université Paul-Valéry Montpellier 3 – site Saint Charles, Rue du Professeur Henri Serre Auditorium – Montpellier

LE MONDE PRIVE DES FEMMES. Bilan et perspectives.

Journée d’étude INED, autour de l’ouvrage :

Flyer_Le monde privé des femmes_Programme 2018(1)

LE MONDE PRIVE DES FEMMES. Bilan et perspectives.

 12 mars 2019, 14H00-19H00

INED, SALLE SAUVY, 133 BD DAVOUT 75020 PARIS

Organisation : Anne Lambert, Pascale Dietrich-Ragon, Catherine Bonvalet

Inscription sur : www.ined.fr

« Quoi de neuf, acteur(s) ? » Journée d’actualité du Réseau des acteurs de l’habitat

Journée d’actualité du Réseau des acteurs de l’habitat : mercredi 20 mars 2019, Espace Saint-Martin – PARIS

Programme 20 03 2019 – Programme et inscriptions sur ce lien :

https://www.union-habitat.org/evenements/quoi-de-neuf-acteurs-la-journee-d-actualite-des-acteurs-de-l-habitat

La loi Elan promulguée le 23 novembre 2018 prévoit de très nombreuses dispositions venant modifier en profondeur le secteur du logement social. Dans un contexte de fragilisation économique du secteur Hlm entrainé par la loi de finances pour 2018, elle incite aux regroupements des organismes de logement social et à la recherche de nouvelles sources de financement. La circulation des fonds propres est favorisée, la vente Hlm facilitée, une incitation au développement de nouveaux métiers est proposée. Plus globalement, c’est l’ensemble du modèle Hlm qui s’en trouve questionné, avec un renouvellement de la place des organismes dans le développement des territoires. (suite…)

Marchés du logement et inégalités patrimoniales : contrat post-doctoral

Offre de contrat post-doctoral :

 Marchés du logement et inégalités patrimoniales : Théoriser les marchés locaux du logement par leurs contextes et leurs acteurs

  • Laboratoire Centre Max Weber (UMR 5283), Lyon 2
  • Contrat de post-doctorat / ingénieur de recherche, 12 à 14 mois
  • Date limite des candidatures : 1er février 2019

Détails et caractéristiques du poste en document attaché. Offre post doc theoriser marchés du logement

 

QUITTER PARIS? LES CLASSES MOYENNES ENTRE CENTRES ET PÉRIPHÉRIES

QUITTER PARIS? LES CLASSES MOYENNES ENTRE CENTRES ET PÉRIPHÉRIES

STÉPHANIE VERMEERSCH, LYDIE LAUNAY, ÉRIC CHARMES AVEC LA COLLABORATION DE MARIE-HÉLÈNE BACQUÉ

CREAPHIS EDITIONS, Collection Lieux habités – Parution 03 janvier 2019

fiche_QuitterParis_CREAPHIS

Comment les classes moyennes habitent-elles une région capitale dont le cœur leur est de plus en plus inaccessible ? Quelle place Paris intra-muros peut-elle conserver dans leur vie quotidienne ? La banlieue et les couronnes périurbaines ne sont-elles que des territoires de relégation, un choix par défaut, faute de pouvoir vivre au centre ? N’est-il pas temps de reconnaître les attraits des territoires situés au-delà du boulevard périphérique, et même au-delà de la Francilienne ?

Les études urbaines abordent la relation des classes moyennes à la ville sous trois angles principaux : la gentrification, la périurbanisation, la dualisation des métropoles – avec la mixité sociale comme question transversale et la région parisienne comme terrain privilégié d’observation. Ces analyses restent trop souvent distinctes : ce livre établit les liens indispensables pour comprendre la métropolisation et les relations systémiques entre les différentes dynamiques qui la constituent. (suite…)