Budget 2020 de l’UT2J

Le budget initial de l’année 2020 a été voté lors du conseil d’administration du 14 janvier.
Le budget constitue un enjeu majeur de compréhension du fonctionnement de notre université et mérite, de ce fait, que chaque membre de notre communauté puisse disposer d’informations claires et précises sur les caractéristiques de notre université ainsi que sur les contraintes et les opportunités qui ont présidé à l’élaboration du budget 2020.

Le budget initial (BI) 2020 de 187 977 281 € est basé sur une prévision de recette légèrement supérieure à celle du budget initial 2019. La subvention pour charge de service public (dotation de l’État) représente 89 % de ce montant. Le reste provient des recettes propres (6 %), d’autres financements publics (4 %) et de la CVEC (1 %).

La masse salariale globale de l’établissement représente environ 80 % des dépenses. Par ailleurs, l’offre de formation n’ayant que peu évolué, le volume des heures d’enseignement est à peu près stable à environ 435 000 heures pour l’année universitaire en cours.

Dans ce cadre contraint, plusieurs principes ont prévalu à l’élaboration du budget initial 2020 :

  • Élaborer un budget réaliste. Le ministère a confirmé qu’il n’accorderait plus de dotation complémentaire pour compenser le GVT (Glissement Vieillesse Technicité), correspondant à l’augmentation mécanique de la masse salariale hors recrutement (progression des carrières). Le GVT, estimé à 0,9 M €, a donc été intégré au BI, de manière à proposer un budget réaliste.

  • Consolider les dotations de base des composantes et des services. Le budget des UFR a été renforcé par le biais de dispositifs spécifiques. Cela s’est traduit par une augmentation des moyens (hors fonds propres) pouvant aller jusqu’à 25 %. Les deux IUT ont vu leur dotation de base augmenter sensiblement (78 000 € d’augmentation soit + 8% à Blagnac, et 81 000 € soit + 13,5 % à Figeac). Le fonctionnement de la Recherche a également été renforcé à hauteur de 100 000 €, soit une augmentation de 7 %. Les autres composantes et services ont eu des dotations globalement stabilisées.

  • Rechercher des marges de manœuvre. Un travail de grande ampleur a été entrepris pour optimiser le recouvrement des sommes dues à l’établissement (conventions, Fonds Social Européen, etc.). Les efforts opérés par les services de la Direction des affaires financières ont permis de récupérer un peu plus de 500 000 € en 2019. Pour 2020, ce sont près de 800 000 € qui devraient pouvoir abonder le budget.

  • Améliorer la lisibilité du budget. Le budget a donné lieu à une présentation détaillée des montants alloués à différents services et habituellement fondus dans des lignes techniques. Ainsi, les budgets des services du patrimoine (DPIGC) ou du SED ont été isolés et identifiés. Enfin, des lignes ont été clairement fléchées pour des champs d’actions spécifiques : culture, handicap, égalité, cellule de lutte contre les violences sexistes et sexuelles.

Processus d’élaboration et d’adoption du budget initial 2020
Début septembre 2019 : envoi d’une lettre de cadrage budgétaire à l’ensemble des composantes.
Septembre – octobre 2019 : rencontres avec l’ensemble des composantes par l’équipe de la Direction des Affaires Financières et le VP Moyens et prospective afin de préciser les demandes faites par les composantes à partir d’une série de tableaux indicatifs.
14 octobre 2019 : Discussion autour des grands principes du budget initial 2020 en commission des moyens.
Fin octobre 2019 : élaboration des synthèses et des arbitrages
20 novembre 2019 : présentation du budget initial 2020 en commission des moyens.
Début décembre 2019 : envoi des données techniques du budget initial 20120 au rectorat.
9 décembre 2019 : présentation prévue en CAc mais séance annulée.
10 décembre 2019 : présentation et vote prévus en CA mais décision de reporter le vote.
19 décembre 2019 : présentation prévue en CR mais séance reportée.
7 janvier 2020 : présentation prévue en CFVU mais séance reportée.
14 janvier 2020 : présentation et vote du budget initial 2020 en CA.

> En savoir plus : consulter le diaporama présenté en conseil d’administration le 14 janvier 2020