Doctorante en 1ère année.

Sujet de thèse : 

L’émotionalité des représentations artistiques anthropomorphes non-réalistes : un essai d’esthétique empirique.

Sujet pluridisciplinaire en Art et psychologie cognitive. Je cherche à étudier l’impact émotionnel des représentations artistiques anthropomorphes non réalistes (ex : masques des arts premiers) sur le spectateur. Je me focalise sur les images à expressions faciales. Mon hypothèse est que les figures anthropomorphes non réalistes suscitent plus d’émotion que les figures réalistes. Car, selon la théorie des neurones miroirs, le spectateur imite, au niveau du cerveau et des muscles faciaux, les expressions observées, par ailleurs les expressions des figures non réalistes étant exagérées et non naturelles, l’intensité de l’activité imitative est plus grande d’où une émotion plus importante. Pour la vérification de cette hypothèse, j’envisage d’effectuer des expériences d’électromyographie afin de mesurer l’activité des muscles faciaux des personnes observant des images artistiques anthropomorphes, parfois réalistes et parfois non réalistes et faire une comparaison des résultats.

Préoccupations :

Je souhaiterais avoir un échange avec des doctorants qui travaillent aussi sur des sujets pluridisciplinaires ou qui ont des points communs avec mes principaux axes de recherche.
Je suis à la recherche d’un co-directeur en psychologie cognitive ou  neurosciences, ou du moins d’un soutien dans ces domaines. J’aimerais savoir si il y a des doctorants qui étaient ou qui sont dans le même cas que moi et avoir des idées sur les solutions envisageables.

Proposition :

– Atelier 1 fois toutes les 2 semaines.
– Réunion (sur 1 ou 2 séances) des doctorants travaillant sur des sujets pluridisciplinaires : partage des expériences, discussion des difficultés, échange d’informations utiles, choix d’un thème fédérateur…
– Création de séances à thème regroupant des sujets ou problématiques proches durant lesquels les doctorants concernés peuvent partager leur recherche et discuter leur état d’avancement, relever les problèmes scientifiques rencontrés et débattre les questions soulevées…
– Voir la faisabilité de la participation via skype (ou équivalent) pour les doctorants qui ne pourront pas se déplacer jusqu’à Toulouse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.