Lumen ad revelationem gentium (1582)

[Laurent DANDIN], Instruction pour apprendre à chanter à quatre parties, selon le Plain chant, les Pseaumes, et Cantiques : ensemble les Antiphones, et Pneumes, qui se chantent ordinairement aux Eglises, suyvant les huict tons usitez en icelles (Caen : Macé, 1582), pp. 37-38 et 15-16.

 

Cette antienne se chante chaque année le 2 février, fête de la Chandeleur, en alternance avec les versets du cantique de Siméon (Nunc dimittis). Le faux-bourdon « qui se finit par Fa re fa sol fa » apparaît sur la deuxième ligne de chacune des voix du Magnificat du huitième ton reproduit ici à la suite de l’antienne.

 

EGB_Lumen

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.