Le pouvoir des sentiments

Dans le cadre de la semaine franco-allemande, l’office allemand d’échanges universitaires (DAAD), en coopération avec le Consulat général d’Allemagne à Bordeaux proposait une exposition documentaire et photographique inaugurée jeudi 30 janvier à 14h00 par la Consule générale, Verena Gräfin von Roedern.

Christina Stange-Fayos, vice-présidente déléguée aux relations européennes et internationales
Hélène Leclerc, responsable de la section allemand de l’UT2J

Une exposition faisant systématiquement le lien avec notre présent, une époque marquée d’une constante agitation. Notre politique étant semble-t-il de plus en plus dominée par les émotions, les extrémistes de tout bord attirent de plus en plus de monde.

En utilisant des textes concis, 140 photos et fac-similés historiques ainsi que des accompagnements multimédias, l’exposition « montre » 20 émotions comme point de départ pour mettre en lumière les continuités et les ruptures qui ont marqué les 100 dernières années, et témoigne ainsi de la nécessité d’un travail éducatif dans le domaine historico-politique.

La Consule a commenté l’exposition à la lumière de ses propres expériences. Elle s’est notamment penchée sur le sentiment de « la fierté » faisant référence au Mondial de 2006 accueilli par l’Allemagne qui en était très fière. Elle était à cette époque en poste au Pakistan d’où elle a suivi les matchs avec enthousiasme.

Derrière « l’affection », la question de savoir si les dirigeants politiques doivent s’aimer. Une occasion de retracer l’histoire de l’amitié franco-allemande depuis de Gaulle et Adenauer pour arriver jusqu’au tandem Merkel-Macron. 

Son discours a suscité de nombreuses questions des étudiant·e·s, qui s’interrogeaient par exemple sur les sentiments qui lient la Consule à sa patrie au vu de sa carrière de diplomate qui l’amena entre autres au Népal, en Irlande et en Inde. 

Verena Gräfin von Roedern n’a pas manqué de féliciter les étudiant·e·s pour leur bon niveau en langue allemande pour une rencontre qui justement s’est déroulée entièrement en VO…

Stéphanie Eckert a coordonné toute l’opération dans le cadre du DAAD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.