En 2013, le CIAM recevait l’exposition « LE CONCEPT DU HERISSON » et “ÉPINES”.
Cette vidéo revient sur cette exposition avec un entretien croisé entre Jérôme Carrié, chef de projet Arts Plastique au CIAM et Florence Carbonne, artiste plasticienne.
 

Le mot de Jérôme Carrié, commissaire de l’exposition :

« Temps fort de la programmation en art contemporain 2012-2013 du CIAM, les expositions « Le concept du hérisson » et « Épines » sont présentées simultanément dans les trois espaces d’exposition de La Fabrique : la Galerie, le Tube et le Cube. Conçue en rapport direct avec la dimension architecturale de La Fabrique à l’entrée du campus, cette production du CIAM associée au colloque international « L’interdisciplinarité en sciences de l’information et de la communication », permet de croiser d’une part, art, design et architecture, création et recherche d’autre part. Inscrite dans une réflexion autour des rapports entre design et art contemporain, cette exposition transdisciplinaire procède d’une interaction constante entre objet, architecture et lumière. Prenant la forme d’une intervention sur le bâtiment, visible à la fois de l’intérieur et de l’extérieur, cette installation in situ évolue en fonction des heures du jour et de la nuit, offrant à La Fabrique une ouverture sur son environnement urbain.

En contrepoint de cette exposition collaborative, Florence Carbonne présente dans le Cube une installation personnelle intitulée « Épines ». Une grande structure réalisée avec du fil de fer barbelé se déploie dans l’espace minimal du Cube projetant sur les murs des ombres portées à la fois sinueuses et inquiétantes. Dans une tension permanente entre ligne, espace, transparence, lumière, ombre et couleur, l’ensemble de cette manifestation artistique propose au public une expérience immersive dans un lieu profondément transformé et métamorphosé pour l’occasion…

Non sans une pointe d’humour, le titre du premier volet de la manifestation « Le concept du hérisson » fait référence à une fable grecque qui oppose le renard au hérisson. Le renard déploie des ruses complexes pour attaquer sa proie. Le hérisson, au contraire, n’a qu’une idée : se mettre en boule quand il est attaqué. Florence Carbonne semble adopter un comportement analogue à celui du renard ou du hérisson tantôt en ramenant ses décisions à un concept très simple ou en exploitant toutes ses potentialités… « 

Réalisateur : Franck Delpech
Durée : 16 mn
Date : Février 2013
Producteur : Université Toulouse – Jean Jaurès / CIAM

 

 

Le mot de Jérôme Carrié,