Le programme du festival Sexe, Genre et Archéologie 2020

L’exposition Archéo-Sexisme

Le festival est organisé autour de sa venue dans notre belle ville de Toulouse ! Elle sera visible à partir du 5 octobre 2020 et jusqu’au 3 décembre 2020 dans le hall de la Maison de la Recherche sur le campus de l’Université Toulouse 2 Jean Jaurès !

Pour l’accès, voir le plan ci-dessous. Et pour plus de détails sur l’exposition, n’hésitez pas à aller lire notre article qui lui est spécialement consacré : https://blogs.univ-tlse2.fr/aparea/2020/03/12/lexposition-archeo-sexisme/

La conférence d’introduction à l’exposition : « Les discriminations sexistes en archéologie, du terrain à la recherche : histoire, enjeux et perspectives. »

A défaut de pouvoir faire un vernissage en bonne et due forme (mesures liées au Covid-19), nous avons invité les créatrices de l’exposition à venir nous parler de leur projet de sa genèse à sa création !

– Quand ? le 22 octobre 2020 à 17h
– Où ? Dans la salle E412 de la Maison de la Recherche, 5 allées Antonio Machado, 31100 Toulouse (campus UT2J)
– Avec deux des trois créatrices de l’exposition « Archéo-Sexisme » : Ségolène Vandevelde (UMR 7041 ArScAn) et Beline Pasquini (UMR 7041 ArScAn).

La conférence s’intitule « Les discriminations sexistes en archéologie, du terrain à la recherche : histoire, enjeux et perspectives. »
Elles présenterons la genèse de l’exposition archéo-sexisme et une introduction au féminisme en archéologie:

  • La situation dans la profession aux USA, et en France
  • Les causes de cet état de fait (inégalité) et qu’est-ce que les mouvement féministes ont apporté.
  • Les discriminations insidieuses : présentation rapide de quelques résultats d’enquêtes (anglophones et hispanophones)-
  • Présentation des initiatives de collecte de témoignages-
  • Présentation de l’exposition Archéo-Sexisme et de ses visées
  • Présentation de la charte chantier éthique et du vade-mecum qui l’accompagne

Café-Archéo : le sexisme en archéologie

– Quand ? Le 2 novembre 2020 à 18h30
– Où ? Au local du Chat Noir, 33 rue Antoine Puget, 31200, Toulouse.
– Avec Esther Lopez-Montalvo (UMR 5608 TRACES) comme intervenante, chargée de recherches au CNRS et spécialiste des manifestations graphiques des sociétés néolithiques européennes dans leur contexte culturel, notamment de l’art levantin.
 
Cet événement traitera du sexisme en archéologie sous toutes ses formes avec quelques chiffres à l’appui :

Le sexisme et les femmes archéologues (historique d’accès au métier pour les femmes, conditions d’accès à l’emploi et inégalités dans la discipline actuellement – quelques chiffres sur le nombre de femmes diplômées par rapport au nombre de femmes recrutées, titularisées et mises en valeur dans les publications en recherche ;  quelques chiffres sur le nombre de femmes diplômées par rapport au nombre de femmes responsables d’opérations ; la question du sexisme sur les chantiers avec les remarques, gestes déplacés, etc. ; la question des inégalités de salaire à poste égal…)

Le sexisme dans la discipline en soi : une archéologie androcentrée (invisibilisation des femmes dans l’histoire générale de l’archéologie : pionnières, chercheuses, etc. ; erreurs d’interprétations des données…)

Les solutions : quelques projets/sujets de recherches tels que les vôtres dont vous avez connaissance qui tentent de remédier à tout cela

Café du Quai des Savoirs : une archéologie du genre

– Quand ? le 24 novembre 2020 à 18h
– Où ? au Quai des Savoirs, 39 Allée Jules Guesde, 31000 Toulouse
– Avec Sandra Péré-Noguès (UMR 5608 TRACES)

Cet évènement est un peu particulier car il s’inscrit également dans la programmation des Cafés du Quai organisés par le Quai des Savoirs, en partenariat avec la Maison de la Recherche de Toulouse Jean Jaurès. Il s’agit d’un événement de médiation scientifique tournée vers le grand public afin de faire connaître la discipline de l’étude du genre en archéologie.

Atelier de parole « Sortir de l’archéo-sexisme »
Quelle archéologie demain ?

– Quand ? le 1er décembre 2020
– Où ? On vous donne l’info très rapidement !
Avec : cet évènement est en cours de construction. Il s’agira d’un espace où les étudiant·e·s en archéologie mais aussi les profanes, amateurs, ou chercheurs/chercheuses pourront venir s’exprimer autour de leur vécu par rapport au sexisme en archéologie et débattre des solutions possibles. Cet évènement servira de clôture au festival !

Les évènements du festival sont ouverts à toutes et à tous. Chacun·e pourra s’exprimer sur sa ou ses propres expériences vis-à-vis du sexisme en archéologie dans un cadre d’écoute et de bienveillance. Nous vous y attendons nombreux !

Ce contenu a été publié dans Activités de l'association, Festival Sexe Genre et Archéologie, Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.