Archives de catégorie : Le Centre de ressources pour quoi faire ?

Espagne, Catalogne, Où en est-on ?

2 ans après la tenue d’un référendum en Catalogne dans des circonstances exceptionnelles et la dissolution du Parlement et du gouvernement catalans par l’Etat espagnol, 

1 an et demi après la motion de censure contre le chef du gouvernement espagnol M. Rajoy (PP) et l’accession au pouvoir de P. Sánchez (PSOE), 
8 mois après l’impossibilité du premier gouvernement socialiste de faire approuver le budget par le Parlement espagnol et l’annonce de nouvelles élections générales espagnoles,  
6 mois  après une campagne électorale qui a donné une majorité aux partis de gauche,  
4 mois après la fin d’un long procès sur les leaders catalans « autodéterminationnistes » et indépendantistes, 
2 mois après l’échec des négociations entre les partis de gauche pour former un gouvernement espagnol et l’annonce de nouvelles élections générales, 
1 mois après le verdict du Tribunal suprême espagnol au sujet des responsables catalans et des importantes manifestations en réaction, 
3 jours après les résultats des dernières élections générales espagnoles (les quatrièmes en quatre ans),
où en est-on ?

Voilà la question que se proposait d’aborder Fabrice Corrons, maître de conférences à l’UT2J devant le public des grands jours qui comme annoncé a eu droit à une remise en perspective de la situation politique actuelle.

Pour celles et ceux qui étaient motivé·e·s pour approfondir la question, le Collex Études ibérique proposait une sélection d’ouvrages d’actualité, sur place ou à emporter.

La biblothèque vivante du CRL à la nuit des étudiant·e·s du monde

Comme chaque année le Welcome Desk de l’Université de Toulouse organisait la semaine de l’étudiant, pour un programme de manifestations dans toute la région.

Le jeudi 10 octobre, pour la soirée de lancement au Métronum, le CRL a proposé avec le foyer d’espagnol La Peña, une « bibliothèque vivante » : des livres vivants et bilingues empruntés pour des « lectures » d’une dizaine de minutes, avec un thème commun : Toulouse (anecdotes, informations pratiques, quartiers à visiter…)

Vivement l’année prochaine, pour une nouvelle séance de lecture…

« Brexit means brexit… »

Coup de tonnerre à l’échelle européenne et mondiale, l’issue du référendum sur l’appartenance du Royaume-Uni à l’Union Européenne le 23 juin 2016 a révélé un pays perméable au populisme, un « Royaume Désuni », miné, entre autres, par des clivages sociaux, régionaux, générationnels et politiques. La période de négociations avec l’Union Européenne a quant à elle permis de jauger le manque de préparation de l’exécutif britannique et l’ampleur de la désinformation orchestrée par les partisans du Brexit pendant une campagne référendaire souvent indigne. Une sortie de l’Union Européenne permettrait, avaient-ils promis, de « reprendre le contrôle » des frontières, de l’économie et l’argent économisé pourrait être réinvesti dans les services publics, notamment le système de santé (NHS), particulièrement exsangue.

Le 12 mars 2019, lors d’une table ronde proposée dans le cadre du séminaire ATHIP du Laboratoire Cultures Anglo-Saxonnes (CAS), c’est devant une assistance particulièrement fournie que Nathalie DUCLOS et Vincent LATOUR , Professeur·e·s des Universités en civilisation britannique contemporaine au DEMA, ont apporté leur éclairage sur une situation particulièrement complexe.

Opération Manga au CRL

Vous feriez quoi avec 400 €, vous ?
Comme en 2018 et via les réseaux sociaux, le CRL propose aux étudiant·e·s de  gérer un budget destiné à alimenter la collection de mangas du CRL.

On retrouve maintenant dans nos collections la série  Jésus et Boudha de Hikaru Nakamaru, ou bien Je suis Shingo de Kazuo Umezu, ou encore 24 histoires d’un temps lointain de Leiji Matsumoto.

L’année du cochon de terre au CRL

Comme l’année dernière et toujours en partenariat avec les enseignant·e·s de la  section chinois de l’UT2J, c’était nouvel an au CRL…
Au programme, toute la journée du 6 février, Initiation au chinois par séance de 30mn avec PAN Beilei, séance de taijiquan avec Georges FAVRAUD.

A midi, la désormais traditionnelle dégustation de raviolis avec DAI Lixiu et Solène JABAUD en profitant d’un documentaire sur la cuisine traditionnelle chinoise.

Et l’après-midi ateliers de calligraphie avec DAI Lixiu
et jeux de société chinois avec Jonas DODET.

« DILAMI c’est comme une mère qui t’apprend à parler »

Le Dispositif Langues Accueil Migrants, DILAMI accompagne « les demandeurs d’asile bénéficiaires de la protection subsidiaire et réfugiés déjà présents en Occitanie, vers l’insertion sociale, universitaire et professionnelle ».

Avec le soutien de la région Occitanie, l’Université fédérale Toulouse – Midi-Pyrénées, et plus précisément les universités du Capitole, Paul Sabatier et Jean-Jaurès forment donc chaque année depuis l’année dernière, une soixantaine d’étudiant·e·s réfugié·e·s.

A l’UT2J c’est le Département d’études du français langue étrangère, le DEFLE, qui se charge de cette formation.

Comme l’année dernière c’est au CRL que tous et toutes se sont regroupé·e·s pour présenter leurs créations en musique, en vidéo, en chanson, mais surtout en français…

Deux journée d’études et une fête au CRL

Une première pour le Département des langues étrangères et Marc Gruas son directeur : les journées d’études « Imaginaires et pratiques de la fête ». Des journées d’études de département pour « échanger, mieux connaître les recherches des uns et des autres et surtout exploiter cette caractéristique du département des langues qu’est la richesse culturelle, de par sa variété et son nombre de chercheurs ».

La fête ? « un sujet vaste et interdisciplinaire. Si les définitions sont variées selon les disciplines, le point commun à toutes ces théories sur la fête est qu’il s’agit d’abord d’un moment collectif et d’une interaction culturelle. »

Et pour clore ces journées un concert du groupe Blue Light (à la guitare, on aura reconnu Vladimir Beliakov, par ailleurs, directeur de l’UFR des Langues…)