Fortipolis – 4 : réaliser un sondage archéologique dans une fortification

En archéologie, sonder une fortification permet de comprendre sa morphologie, sa structure interne, son histoire (fondation, utilisation, abandon/destruction), mais aussi son lien avec le site en lui-même (fortification construite dès l’origine ou non). Pour avoir une bonne vision d’ensemble, le sondage est implanté perpendiculairement à la fortification et prend toute la largeur de celle-ci. Le décapage de la terre végétale et des autres recouvrements naturels (branches, mousse, herbe) donne une première vision d’ensemble (A-B). Il est rapidement apparu que le talus était uniquement composé d’un amas de blocs calcaires de taille irrégulière, non jointifs et instables. Dans le temps imparti à cette opération, et pour des mesures de sécurité, des paliers ont été réalisés durant la fouille et n’ont pas été démontés (C-D). Le rocher naturel a été mis au jour au pied des deux versants du talus sous quelques couches archéologiques correspondant à des niveaux de fondation et de circulation au contact du talus. Le rare mobilier collecté lors de la fouille de ces couches (tessons d’amphore italique) et le relevé de la coupe nord du sondage (E) ont indiqué qu’il s’agissait d’un rempart à talus massif de blocs calcaires qui fut en usage durant la fin de l’âge du Fer (IIe-Ier s. av. n. ère). Conservé sur 30 m de longueur, avec 6,3 m de large et jusqu’à 2,3 m de hauteur, il assurait la défense de l’angle sud-ouest du site, dans un secteur où le relief naturel est moins accidenté qu’ailleurs. Ce type de fortification est encore très mal connu dans la région, mais il existe sous des formes plus spectaculaires ailleurs en France sur des sites contemporains où la terre reste le matériau le plus employé pour son édification. #Archeorama

Le talus défensif de l’Escalère à Saint-Martory (31) : les différentes étapes d’étude (photographies et DAO – Th. Le Dreff, dessin – A. Denysiak, St. Adroit)

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.