« la literatura o Podemos participan del mismo compromiso : cambiar la realidad »

SONY DSC

Isabel Alba est écrivaine, scénariste et photographe. Elle est également engagée dans la vie politique espagnole. Mercredi 30 septembre, elle était invitée au CRL par la Département d’études hispaniques et hispano-américaines de l’Université pour sa conférence de rentrée sur le thème : « Escritura y compromiso político ».

L’occasion de présenter son roman tout juste traduit en français, La véritable histoire de Matías Bran, une saga familiale qui commence en Hongrie à la fin du XIXe siècle et se termine à Madrid au début du XXIe siècle.

SONY DSC

Entourée de sa traductrice Michelle Ortuño et de Michèle Soriano,enseignante à l’Université, Isabel Alba a donné sa vison de la littérature, engagée de toutes façons : parce qu’écrire c’est prendre parti, parce que raconter, c’est lutter contre l’oubli. L’engagement politique et littéraire répondent à une même motivation : transformer la réalité.  Il ne peut y avoir de changement politique sans changement culturel.

SONY DSC

La fonction de l’écriture est de faire revenir au visible une histoire qui n’est pas l’histoire, c’est d’ouvrir les valises du passé…

Une rencontre des plus animées, en version originale avec traduction en simultanée par les étudiants du CETIM

SONY DSC

 

SONY DSC

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.