Fortipolis – 2 : l’Escalère à Saint-Martory (31)

Le site de l’Escalère a été étudié dans le cadre du PCR Fortipolis en 2019. Il figurait parmi ceux que nous souhaitions sonder en priorité en raison de son fort potentiel induit par les premières recherches de N. Casteret dans les années 1920. Dominant la Garonne depuis une falaise de 90 m de hauteur, le site est masqué par un bois dense, correspond à une double plateforme de 4,5 ha séparée par une légère dépression centrale. Il jouit d’une position stratégique de premier plan, verrouillant l’accès à la partie commingeoise de la vallée, juste en amont de la cluse de Boussens. Les vestiges archéologiques visibles correspondent essentiellement à un réseau de murs en pierre sèche d’époque moderne ou contemporaine. Toutefois, l’opération de sondages menée en 2019 a confirmé l’appartenance à la Protohistoire (premier âge du Fer et fin de l’âge du Fer) de plusieurs ouvrages défensifs mis au jour (talus, terrasse parementée et mur défensif), en accord avec le mobilier céramique récupéré. #Archeorama

Le site de l’Escalère à Saint-Martory (31). Vue sur la Garonne depuis le versant sud et d’un des murs parcellaires modernes présents dans le bois (photographies – Th. Le Dreff)
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.