Le décor d’architecture industrielle par F. Hundertwasser

Friedensreich Hundertwasser (1928-2000) est un artiste autrichien qui s’est notamment fait connaître pour ses principes architecturaux précurseurs. Egalement peintre, philosophe, ingénieur, cet architecte a milité toute sa vie pour que l’homme puisse profiter de la nature au sein de la ville. Fervent défenseur de l’écologie avant l’heure, ses principes ont pour but de rendre à la nature les portions de végétation que l’homme a détruit pour construire, en plaçant cette végétation sur le toit et sur les façades. Après être intervenu pour la première fois sur un lot de HLM situé à Vienne, Hundertwasser sera intervenu sur différents types d’architecture, notamment l’architecture industrielle. L’exemple de la centrale d’incinération des déchets de Spittelau à Vienne illustre les principes de Hundertwasser, qui défend que l’homme ne peut être heureux en travaillant dans un univers bétonné et régi par le rationalisme de l’architecture moderne. Cette usine a été décorée de céramiques, de peintures, d’arbres, de plantes grimpantes, et aujourd’hui elle est devenu un lieu d’effervescence culturelle: en effet, en plus de la salle d’exposition et du bar que comprend la centrale de Spittelau, des concerts y ont lieu l’été. Cette architecture est le témoin d’un investissement peu onéreux et présentant de nombreux avantages, comme le respect de la nature et de la dignité de l’homme.

Centrale thermique de Spittelau, Vienne, Décor : 1988-1992.

KunstHaus, Vienne. Décor : 1989-1991. Ancienne fabrique de meubles réhabilitée en musée, comprenant jardin, salles d’exposition, café, boutique.

Post navigation