THÉÂTRE / Résidence artistique Catherine Froment

Résumé

Plus nous nous battrons pour nous serrez dans les bras les uns des autres, plus nos corps seront marqués de bleus lorsque nous nous relèverons de ces étreintes. Peut-être faudra t-il que nous en passions par là ?! Car nous ne pourrons pas vivre sans étreinte ! […] Cette chose mauvaise a de nouveau séparé les corps.”

Catherine Froment a commencé à écrire ce texte à la fin du confinement, au printemps 2020. Comment rendre compte au plateau de cette « incertitude » mélangée à ce sentiment de fin ?

En résidence au CIAM-La Fabrique en Février 2021, elle poursuit son écriture plateau et revient pour nous sur son travail, le temps d’un échange avec Thomas Vassort, le temps surtout de soulever de riches questionnements.
Artistes, publics, quels rapports entretenons nous les uns aux autres ? Quelle nécessité avons nous du théâtre ? Comment vivre cette privation, ce temps perturbé, cette absence des corps ? Et en même temps, que se passera t-il au moment des retrouvailles ?…  Drôle, engagée, stimulante et sincère, Catherine Froment nous invite à nous prendre en main et à choisir notre façon d’attendre, à “prendre soin de l’attente” dans “l’incertitude de ce crépuscule”.

Pour en savoir plus :  Le site de Catherine Froment > https://www.catherine-froment.fr/

Fiche technique

Producteur : Université Toulouse – Jean Jaurès.
Réalisateur(s) : Franck Delpech
Éditeur : Service de Production / MIN / Université Toulouse – Jean Jaurès
Date de réalisation : 8 et 9 février 2021
Durée du programme : 34 min
Langue : Français
Conditions d’utilisation / Copyright : Tous droits réservés à Université Toulouse – Jean Jaurès et aux auteurs.