La représentation des costumes de théâtre aux XVIIe et XVIIIe siècles

Le sujet de mon master porte sur « La représentation des costumes de théâtre aux XVIIe et XVIIIe siècles » .

  Voici une présentation du thème en quelques lignes :

Le costume en tant que tel n’était, jusqu’au XVIIIe siècle, que le reflet des goûts ou de la richesse des acteurs, les habits de cour étaient alors adoptés lors de représentations de pièces classiques et de tragédies antiques. Il est essentiel de se demander quand et de quelle manière le costume de théâtre, qui est le reflet de la réalité, à été abordé. J’ai choisi de concentrer mes recherches sur la France aux XVIIe et XVIIIe siècles qui sont des époques foisonnantes et riches en matière d’habillement et de créativité. Au XVIIe siècle la mode avait une influence forte chez les français, au XVIIIe siècle, sous Louis XV les styles des vêtements sont devenus moins chargés tandis que les tissus devenaient plus précieux. Les silhouettes devenaient plus naturelles et moins volumineuses, et les couleurs commençaient à s’éclaircir vers le style Rococo. .

Il est généralement admis que les comédies de Molière constituent le fondement du répertoire de la Comédie-Française, tout au long de son histoire celle-ci, a d’abord été un théâtre vivant, un théâtre de création intensive, jusqu’à ce que lui soit ôté son monopole en 1791, et le reflet de la littérature dramatique de son temps jusqu’au milieu du XIXe siècle.Les œuvres classiques y prennent une nouvelle signification, y sont relues, revisitées, parfois déformées. La Comédie-Française a eu, dans cette suite de représentations, une responsabilité importante. Le parcours chronologique de l’histoire du théâtre, montre une évolution dans le domaine du costume et de la représentation.

Nous remarquerons que la mode et le costume de théâtre sont liés, nous pourrons également observer un décalage entre représentation et réalité.

Le sujet de mémoire est placé sous la direction de Mme Anne Perrin-Khelissa, maître de conférences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *