Affichage : 21 - 26 sur 26 RÉSULTATS

Film d’animation / La vie de Sarah

powered by Advanced iFrame. Get the Pro version on CodeCanyon.

Résumé

Après plusieurs années de travail de bureau, Sarah se marie en 2013. Elle démissionne alors pour accompagner son mari en voyage d’études dans un pays du Golfe. De retour en Belgique durant leurs vacances d’été 2014, l’influence d’un couple d’amis de son mari les pousse à partir en Syrie. A leur arrivée, mari et femme sont immédiatement séparés. Sarah doit cacher son visage. C’est le premier signe de violence.

Fiche technique

Film réalisé dans le cadre du projet  Histoire en héritage

Auteur : Isabelle SERET

Réalisation graphique, animation, montage  : Michel GAUBERT – DTICE

Date de réalisation : Mai 2018

Durée du programme : 5 min 19

Thème : Lutte et sensibilisation contre la radicalisation.

Langue : Français

COLLOQUE / Parler du quotidien au quotidien dans les médias sociaux

powered by Advanced iFrame. Get the Pro version on CodeCanyon.

Résumé

Voir l’intégralité des journées d’étude sur Canal U

Journées d’études « Parler du quotidien au quotidien dans les médias sociaux » organisées par des doctorant.es en Sciences de l’Information et de la Communiation et Sociologie du laboratoire d’Études et de Recherches Appliquées en Sciences Sociales (LERASS) et du laboratoire Interdisciplinaire Solidarités, Sociétés, Territoires-Centre d’Etude des Rationalités et des Savoirs (LISST-CERS), Université Toulouse Jean-Jaurès, 22-23 mars  2017.

Fiche technique

Date de réalisation : 22 Mars 2017

Durée du programme : 31 min

Classification Dewey : Médias numériques (sociologie), Réseaux sociaux en ligne
Niveau : niveau Master (LMD), niveau Doctorat (LMD), Recherche
Disciplines : Processus sociaux, changements sociaux, Médias

Auteur(s) : NAULIN Sidonie
Producteur : Université Toulouse – Jean Jaurès – campus Mirail
Réalisateur(s) : SARAZIN Claire
Editeur : SCPAM / Université Toulouse – Jean Jaurès – campus Mirail
Langue : Français
Conditions d’utilisation / Copyright : Tous droits réservés à l’Université Toulouse – Jean Jaurès et aux auteurs.

La France de 2012 a t-elle encore une identité géographique ? / Armand Frémont

powered by Advanced iFrame. Get the Pro version on CodeCanyon.

Résumé

Voir la vidéo sur Canal-U

Conférence-débat organisée dans le cadre des Mercredis de la connaissance et les Cafés géographiques à l’Université Toulouse- II-Le Mirail, présentée par Bernard Charlery de la Masselière et animée par Robert Marconis.

L’identité de la France est un objet obscur. Le territoire national avait trouvé son aboutissement à la frontière physique. Aujourd’hui la solidarité, la socialité et l’être ensemble ne se définissent plus uniquement par référence à une étendue spatiale continue sur laquelle s’exerce la souveraineté de l’État-national. Les frontières qui se dessinent à travers les réseaux sociaux ou la conscience partagée d’enjeux devenus planétaires sont à géométrie variable.

De façon assez paradoxale, Paul Vidal de la Blache, le fondateur de l’École française de Géographie, voyait dans la carte de la répartition, sur le territoire français, des masses minérales qui constituaient la diversité des identités régionales, « une grande figure d’harmonie, une individualité maîtresse, mais dans laquelle s’inscrivent des individualités secondaires, des régions étendues de physionomies diverses […] une heureuse combinaison qui a facilité chez nous la fusion des races, qui a présidé à l’unité de notre histoire ». Le ou les territoires de cette « heureuse combinaison » sont aujourd’hui à réinventer.

Certes, l’identité géographique de la France est solidement fixée au moins depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, en fait depuis la Troisième République : le territoire de l’hexagone national est reconstitué (cas de l’Alsace et de la Lorraine réglé), la centralisation en tous domaines intégrée, la parcellisation communale intangible, les paysages constitutifs d’une image géographique unifiée assimilés, par l’école notamment.

Ces figures expriment une certaine permanence des champs de référence du débat sur la république nationale. De façon très incertaine, la République s’est imaginée et imposée, dans un esprit à la fois moderniste et nationaliste, à partir en particulier de trois lobbies : agricole, colonial et laïc. L’identité nationale a été travaillée en profondeur par ce qui, dans la violence souvent, a pris le statut de mythes, au sens anthropologique du terme. Il n’est donc pas étonnant de les retrouver – tels quels ou leurs avatars – réactivés dans le débat actuel sur l’identité de la France, au moment où la nation doutant à nouveau d’elle-même a du mal à se projeter dans une vision cohérente de son devenir.

On peut s’interroger sur la pérennité des formes de cette identité : l’Europe, la mondialisation, la mobilité de la population, internet… mais aussi les mouvements régionaux, la régionalisation, l’outre-mer, l’émigration et le passé colonial, l’école elle-même, modifient la donne initiale. Vers une autre France, plus ouverte sur le monde, ou bien vers un repli identitaire ? Le grand débat en cours comprend incontestablement une forte composante géographique.

Fiche technique

Auteur(s) : Armand FRÉMONT, Bernard CHARLERY DE LA MASSELIÈRE

Réalisateur(s) : Nathalie MICHAUD

Producteur : Université Toulouse-Jean Jaurès – Campus Mirail

Date de réalisation : 25 janvier 2012

Durée du programme : 125 min

Niveau : niveau Licence (LMD)

Disciplines : Sociologie des cultures, Géographie physique, humaine, économique et régionale

Editeur : SCPAM / Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail

Langue : Français

Conditions d’utilisation / Copyright : Tous droits réservés à l’Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail et aux auteurs.

Furigraphier le vide : Art et poésie touareg pour le IIIème millénaire

powered by Advanced iFrame. Get the Pro version on CodeCanyon.

Résumé

Comment exister hors des modèles hégémoniques imposés par la mondialisation ? Comment être touareg aujourd’hui ? Comment poursuivre la marche nomade qui multiplie les horizons ? Comment occuper le vide ? Ces questions douloureuses se posent avec une violence accrue dans les espaces arides du Sahara et du Sahel à l’économie asphyxiée, à la population criminalisée et aux territoires âprement convoités pour leurs richesses minières.

Pour résister au chaos et au non-sens, pour lutter contre l’ultime dépossession de soi : celle de l’imaginaire, quarante-quatre poètes touareg de l’Aïr, de la Tagama, de la Téshilé et de l’Azawagh, se sont réunis à Agadez pendant trois nuits et trois jours en novembre 2006. Dessinant des parcours sonores libérés des entraves qui immobilisent aujourd’hui leur société, ils réinventent à leur manière les trames du présent.

A travers un langage esthétique de l’intime, au plus près des visages, des corps, des regards, des gestes, des voix, ce film s’attache à saisir les émotions et la logique des acteurs en action. Il présente une facette ignorée du monde touareg, celle qui provient de l’intérieur de la société et fait découvrir la richesse insoupçonnée des productions poétiques et artistiques de cette culture originale et de ses cheminements esthétiques et éthiques dans la modernité.

[Poésies et entretiens en tamajaght (touareg, langue amazighe), sous-titrés en français].

Voir d’autres documentaires sur Canal U

Fiche technique

Date de réalisation : 1 Juin 2009
Durée du programme : 54 min
Classification Dewey : Sociologie et anthropologie , Ecologie humaine, Tamazight, Littérature tamazight
Niveau : niveau Master (LMD)
Disciplines : Anthropologie et Ethnologie, Langue et littérature amazigue
Auteur(s) : CLAUDOT-HAWAD Hélène
Producteur : Université Toulouse II-Le Mirail , Portique nomade (Agadez)
Réalisateur(s) : MICHAUD Nathalie
Editeur : SCPAM Université Toulouse II-Le Mirail
Langue : Langue amazighe, Français
Conditions d’utilisation / Copyright : Tous droits réservés à l’Université Toulouse II-Le Mirail et aux auteurs.

Hitos y ritos en los Montes de Pas

powered by Advanced iFrame. Get the Pro version on CodeCanyon.

Résumé

Esta pelÍcula nos invita a descubrir los Montes de Pas, en Cantabria (España). Altomar posesión de sus ayuntamientos y de su territorio, los hombres de 1689 ignoraban que aquellos rituales eran anteriores a nuestra era y se integraban en un sistema de señas de identidad de rancio abolengo. Hoy día, esos, hitos y paisajes, que por magia de la cámara nos descubren los archivos, siguen conservando una fuerza evocadora como símbolos de una comunidad regida por unas instituciones cuya transcendencia, más fundamental de lo que parece, llega hasta nosotros, como un eco, a través de los siglos. Espacio natural y cultural, los Montes de Pas, con su belleza, son un aldabonazo en nuestra consciencia y merecen un amparo especial.

Ce film nous invite à découvrir les Montes de Pas, en Cantabrie, dans la nord de l’Espagne. En prenant possession de leurs municipalités et de leur territoire, les hommes de 1689 ignoraient que ces rituels étaient bien antérieurs à notre ère et s’intégraient dans un système de signes identitaires de longue tradition. Ces pierres dressées, ces paysages, ainsi que les images d’archives, tirées du Privilegio de Villazgo, revivent grâce à la magie de la caméra. Ils possèdent toujours une force évocatoire forte, symboles d’une communauté régie par des institutions dont la transcendance, plus fondamentale qu’il n’y paraît, parvient jusqu’à nous, tel un écho, à travers les siècles. Espace naturel et culturel, les Montes de Pas, par leur beauté et leur mystère, frappent notre conscience et méritent une protection particulière. Conservé aux archives de Vega de Pas, le texte de constitution des trois municipalités des Montes de Pas, le Privilegio de Villazgo de 1689, comporte de nombreuses pages consacrées à la délimitation et au bornage du territoire ainsi qu’à la description des scènes rituelles de possession qui ont eu lieu, aussi bien au village que sur les confronts. En empruntant à nouveau les chemins parcourus par les hommes de 1689, coulant notre regard dans leur paysage en évoquant les conduites symboliques in situ, ce film devait souligner combien reste importante cette reconnaissance de l’identité de l’espace d’une communauté.

D’autres documentaires produits par l’Université Toulouse-Jean Jaurès sont à voir sur Canal-U.

Fiche technique

Date de réalisation : 1 Février 1996
Durée du programme : 31 min
Niveau : niveau Licence (LMD), niveau Master (LMD)
Disciplines : Anthropologie et Ethnologie, Civilisation espagnole et latino-américaine, Géographie physique, humaine, économique et régionale
Auteur(s) : LEAL Arnaldo
producteur : Université Toulouse II-Le Mirail
Réalisateur(s) : JIMENEZ Jean
Editeur : SCPAM Université Toulouse II-Le Mirail
Langue : Espagnol
Conditions d’utilisation / Copyright : Tous droits réservés à l’université Toulouse II-Le Mirail et aux auteurs.