Revue des doctorants du laboratoire LLA-Créatis (UT2J)

Catégorie : Non classé (Page 2 of 2)

Comité Scientifique du n°7

Jacques BALLESTÉ – MCF en Littérature espagnole. Thèmes de recherche : roman, théâtre et histoire des idées de la première moitié du XIXème siècle espagnol, LLA-Créatis, Université Toulouse – Jean Jaurès.

Hélène BEAUCHAMP – MCF en Littérature comparée. Thèmes de recherche : théâtre (théorie du théâtre, théâtre satire et parodie, théâtre politique, agit’prop’) et marionnette, LLA-Créatis, Université Toulouse – Jean Jaurès.

Pierre-Yves BOISSAU – PR en Littérature comparée. Thèmes de recherche : francophonie européenne, mondes slaves, littérature, philosophie, Histoire, adaptations cinématographiques, LLA-Creatis, Université Toulouse – Jean Jaurès.

Anne COIGNARD – MCF en Philosophie. Thèmes de recherche : phénoménologie, herméneutique, théorie littéraire, phénoménologie et psychanalyse, philosophie et littérature, ERRAPHIS, Université Toulouse – Jean Jaurès.

Fabrice CORRONS – MCF en Littérature espagnole. Thèmes de recherche : théâtre de Catalogne et du reste de l’Espagne aux XXème et XXIème siècles ; intermédialité :  plurilinguisme : traduction et didactique (intercompréhension entre langues romanes), LLA-Créatis, Université Toulouse – Jean Jaurès.

Marie-José FOURTANIER – PR en Littérature française. Thèmes de recherche : mythes et les mythologies dans l’enseignement du français, lecture littéraire et enseignement de la littérature, littératures francophones, pratiques culturelles et formation de l’imaginaire du lecteur, LLA-Créatis, Université Toulouse – Jean Jaurès.

Emmanuelle GARNIER – PR en Littérature espagnole. Thèmes de recherche : le tragique au féminin ; Théâtre espagnol de femmes ; Dramaturgies postmodernes ; Baroque contemporain, LLA-Créatis, Université Toulouse – Jean Jaurès.

Euriell GOBBÉ-MÉVELLEC – MCF en Littérature espagnole. Thèmes de recherche : littérature pour la jeunesse contemporaine en Espagne et en France (album, théâtre jeune public), IUFM Midi-Pyrénées, LLA-Créatis, Université Toulouse – Jean Jaurès.

Mireille RAYNAL-ZOUGARI – MCF. Thèmes de recherche : littérature française des XXème et XXIème siècles, poésie moderne et contemporaine, relation entre la littérature et les autres arts, entre le texte et l’image, études cinématographiques, relation entre le cinéma, la littérature et les autres arts, plasticité en littérature et dans les arts, LLA-Créatis, Université Toulouse – Jean Jaurès.

Benoît TANE – MCF en Littérature comparée. Thèmes de recherche : relations texte/image, livre illustré, représentation et fiction au XVIIIe siècle, théorie et poétique du roman, projet A.N.R « I.C.A..R.E. » (Intermédialité, Communication des Arts et des Ressources Electroniques, dir. Stéphane Lojkine), LLA-Créatis, Université Toulouse – Jean Jaurès.

Emma VIGUIER – MCF en Arts plastiques et Théories de l’art. Thèmes de recherche : philosophie et anthropologie du corps, le corps dans l’art, les pratiques corporelles ritualisées, les jeux d’identité, esthétique/érotique, écriture(s) et plasticités, LLA-Créatis, Université Toulouse – Jean Jaurès.

Édition et Rédaction du n°7

Sarah CONIL – Doctorante en Lettres Modernes, Université Toulouse – Jean Jaurès

Nina JAMBRINA – Doctorante en Arts du Spectacle, Université Toulouse – Jean Jaurès

Agatha MOHRING – Doctorante en Langues et Littérature étrangères, Université Toulouse – Jean Jaurès

Rocío SUBÍAS MARTINEZ – Doctorante en Traductologie, Université Toulouse – Jean Jaurès

Édito du n°5

Chaque parcours, chaque itinéraire, avec halte ou d’un seul tenant, trace le chemin de la recherche vers l’hypothèse tendue, voire la découverte. Le doctorant, la doctorante, sont embarqués vers de nouveaux territoires qu’ils envisagent, arpentent et définissent.

L’objectif de la revue Littera Incognita initiée et dirigée par des doctorant-e-s est de rassembler puis de mettre en partage les avancées scientifiques de jeunes chercheurs et chercheuses du laboratoire LLA-CRÉATIS et d’ailleurs, dans les domaines spécifiques des Arts, de la Littérature et des Langues et selon des approches disciplinaires, interdisciplinaires ou transdisciplinaires (programmes de recherche fondamentale et programmes applicatifs).
Ce partage passe par la diffusion des travaux et résultats les plus récents de la recherche en Arts et Sciences Humaines, au plus près de la « Critique des Dispositifs ». Le comité scientifique de la revue, réuni autour de ce projet éditorial, valide et permet la publication de travaux originaux et souvent surprenants.
Ce partage passe par l’invitation à la discussion, l’échange entre de jeunes chercheurs et chercheuses d’ici ou d’ailleurs, qui se retrouvent autour de thématiques, problématiques et centres d’intérêts communs dans le but de nourrir ce questionnement et d’initier de nouvelles pistes de travail.
Enfin, ce partage passe par la possibilité donnée à notre groupe de doctorant-e-s de s’investir et de s’initier au rigoureux cahier des charges de l’édition, aventure à part entière.
Comme chaque année, Littera Incognita vous propose un nouveau numéro. Ce n°5 est nourri des actes de la Journée d’Étude des Doctorants de LLA-CRÉATIS du 29 mai 2012, intitulée « Image mise en trope(s) ». Cette manifestation a permis de rassembler autour d’une réflexion autour de la notion de trope et de la dichotomie induite par le jeu de mots entre “mise en trope” et “misanthrope”, des chercheurs et chercheuses issus de champ disciplinaires aussi variés que la philosophie, les arts plastiques, les arts du spectacle et la didactique par les arts.

Nous vous invitons au voyage et comptons sur vos participations, liens scientifiques constructifs, remarques, afin de permettre l’avancée de la revue.

Cet espace est à vous.

Bonne lecture.

Édito du n°4

Chaque parcours, chaque itinéraire, avec halte ou d’un seul tenant, trace le chemin de la recherche vers l’hypothèse tendue, voire la découverte. Le doctorant, la doctorante, sont embarqués vers de nouveaux territoires qu’ils envisagent, arpentent et définissent.

L’objectif de la revue Littera Incognita initiée et dirigée par des doctorant-e-s est de rassembler puis de mettre en partage les avancées scientifiques de jeunes chercheurs et chercheuses du laboratoire LLA-CRÉATIS et d’ailleurs, dans les domaines spécifiques des Arts, de la Littérature et des Langues et selon des approches disciplinaires, interdisciplinaires ou transdisciplinaires (programmes de recherche fondamentale et programmes applicatifs).
Ce partage passe par la diffusion des travaux et résultats les plus récents de la recherche en Arts et Sciences Humaines, au plus près de la « Critique des Dispositifs ». Le comité scientifique de la revue, réuni autour de ce projet éditorial, valide et permet la publication de travaux originaux et souvent surprenants.
Ce partage passe par l’invitation à la discussion, l’échange entre de jeunes chercheurs et chercheuses d’ici ou d’ailleurs, qui se retrouvent autour de thématiques, problématiques et centres d’intérêts communs dans le but de nourrir ce questionnement et d’initier de nouvelles pistes de travail.
Enfin, ce partage passe par la possibilité donnée à notre groupe de doctorant-e-s de s’investir et de s’initier au rigoureux cahier des charges de l’édition, aventure à part entière.
Comme chaque année, Littera Incognita vous propose un nouveau numéro. Ce n°4 est nourri des actes de la 8ème Journée d’Étude des Doctorants de LLA-CRÉATIS du 18 mai 2011, intitulée « L’hybride à l’épreuve des regards croisés ». Cette manifestation a permis de rassembler autour d’une réflexion sur les notions d’hybridité et d’hybridation des chercheurs et chercheuses issus de champ disciplinaires aussi variés que la philosophie, les arts plastiques, les arts du spectacle et la didactique par les arts.

Nous vous invitons au voyage et comptons sur vos participations, liens scientifiques constructifs, remarques, afin de permettre l’avancée de la revue.

Cet espace est à vous.

Bonne lecture.

Édito du n°3

Chaque parcours, chaque itinéraire, avec halte ou d’un seul tenant, trace le chemin de la recherche vers l’hypothèse tendue, voire la découverte. Le doctorant, la doctorante, sont embarqués vers de nouveaux territoires qu’ils envisagent, arpentent et définissent.

L’objectif de la revue Littera Incognita initiée et dirigée par des doctorant-e-s est de rassembler puis de mettre en partage les avancées scientifiques de jeunes chercheurs et chercheuses du laboratoire LLA-CRÉATIS et d’ailleurs, dans les domaines spécifiques des Arts, de la Littérature et des Langues et selon des approches disciplinaires, interdisciplinaires ou transdisciplinaires (programmes de recherche fondamentale et programmes applicatifs).
Ce partage passe par la diffusion des travaux et résultats les plus récents de la recherche en Arts et Sciences Humaines, au plus près de la « Critique des Dispositifs ». Le comité scientifique de la revue, réuni autour de ce projet éditorial, valide et permet la publication de travaux originaux et souvent surprenants.
Ce partage passe par l’invitation à la discussion, l’échange entre de jeunes chercheurs et chercheuses d’ici ou d’ailleurs, qui se retrouvent autour de thématiques, problématiques et centres d’intérêts communs dans le but de nourrir ce questionnement et d’initier de nouvelles pistes de travail.
Enfin, ce partage passe par la possibilité donnée à notre groupe de doctorant-e-s de s’investir et de s’initier au rigoureux cahier des charges de l’édition, aventure à part entière.
Comme chaque année, Littera Incognita vous propose un nouveau numéro. Ce n°3 est nourri des actes de la 7e Journée d’Étude des Doctorants de LLA-CRÉATIS du 5 février 2010 intitulée « Les Interactions II : Convergences, collaborations et dispositifs culturels croisés ». Cette manifestation a permis de rassembler autour d’une réflexion sur les relations entre différents espaces, auteurs, contextes et médias des chercheurs et chercheuses issus de champs disciplinaires aussi variés que la philosophie, les arts plastiques, les arts du spectacle et la didactique par les arts.

Nous vous invitons au voyage et comptons sur vos participations, liens scientifiques constructifs, remarques, afin de permettre l’avancée de la revue.

Cet espace est à vous.

Bonne lecture.

Édito du n°2

Chaque parcours, chaque itinéraire, avec halte ou d’un seul tenant, trace le chemin de la recherche vers l’hypothèse tendue, voire la découverte. Le doctorant, la doctorante, sont embarqués vers de nouveaux territoires qu’ils envisagent, arpentent et définissent.

L’objectif de la revue Littera Incognita initiée et dirigée par des doctorant-e-s est de rassembler puis de mettre en partage les avancées scientifiques de jeunes chercheurs et chercheuses du laboratoire LLA-CRÉATIS et d’ailleurs, dans les domaines spécifiques des Arts, de la Littérature et des Langues et selon des approches disciplinaires, interdisciplinaires ou transdisciplinaires (programmes de recherche fondamentale et programmes applicatifs).
Ce partage passe par la diffusion des travaux et résultats les plus récents de la recherche en Arts et Sciences Humaines, au plus près de la « Critique des Dispositifs ». Le comité scientifique de la revue, réuni autour de ce projet éditorial, valide et permet la publication de travaux originaux et souvent surprenants.
Ce partage passe par l’invitation à la discussion, l’échange entre de jeunes chercheurs et chercheuses d’ici ou d’ailleurs, qui se retrouvent autour de thématiques, problématiques et centres d’intérêts communs dans le but de nourrir ce questionnement et d’initier de nouvelles pistes de travail.
Enfin, ce partage passe par la possibilité donnée à notre groupe de doctorant-e-s de s’investir et de s’initier au rigoureux cahier des charges de l’édition, aventure à part entière.
Comme chaque année, Littera Incognita vous propose un nouveau numéro. Ce n°2 est nourri des actes de la Journée d’Étude des Doctorants de LLA-CRÉATIS. Cette manifestation a permis de rassembler autour d’une réflexion sur la place et la représentation du corps des chercheurs et chercheuses issus de champ disciplinaires aussi variés que la philosophie, les arts plastiques, les arts du spectacle et la didactique par les arts.

Nous vous invitons au voyage et comptons sur vos participations, liens scientifiques constructifs, remarques, afin de permettre l’avancée de la revue.

Cet espace est à vous.

Bonne lecture.

Édito du n°1

Chaque parcours, chaque itinéraire, avec halte ou d’un seul tenant, trace le chemin de la recherche vers l’hypothèse tendue, voire la découverte. Le doctorant, la doctorante, sont embarqués vers de nouveaux territoires qu’ils envisagent, arpentent et définissent.

L’objectif de la revue Littera Incognita initiée et dirigée par des doctorant-e-s est de rassembler puis de mettre en partage les avancées scientifiques de jeunes chercheurs et chercheuses du laboratoire LLA-CRÉATIS et d’ailleurs, dans les domaines spécifiques des Arts, de la Littérature et des Langues et selon des approches disciplinaires, interdisciplinaires ou transdisciplinaires (programmes de recherche fondamentale et programmes applicatifs).
Ce partage passe par la diffusion des travaux et résultats les plus récents de la recherche en Arts et Sciences Humaines, au plus près de la « Critique des Dispositifs ». Le comité scientifique de la revue, réuni autour de ce projet éditorial, valide et permet la publication de travaux originaux et souvent surprenants.
Ce partage passe par l’invitation à la discussion, l’échange entre de jeunes chercheurs et chercheuses d’ici ou d’ailleurs, qui se retrouvent autour de thématiques, problématiques et centres d’intérêts communs dans le but de nourrir ce questionnement et d’initier de nouvelles pistes de travail.
Enfin, ce partage passe par la possibilité donnée à notre groupe de doctorant-e-s de s’investir et de s’initier au rigoureux cahier des charges de l’édition, aventure à part entière.
Comme chaque année, Littera Incognita vous propose un nouveau numéro. Ce n°1 est nourri des actes de la Journée d’Étude des Doctorants de LLA-CRÉATIS. Cette manifestation a permis de rassembler autour d’une réflexion sur la place et la représentation du corps des chercheurs et chercheuses issus de champ disciplinaires aussi variés que la philosophie, les arts plastiques, les arts du spectacle et la didactique par les arts.

Nous vous invitons au voyage et comptons sur vos participations, liens scientifiques constructifs, remarques, afin de permettre l’avancée de la revue.

Cet espace est à vous.

Bonne lecture.

Édition et Rédaction du n°6

Aurélien MERARD –  Doctorant en Lettres Modernes, Université Toulouse-Jean Jaurès

Sarah CONIL –  Doctorante en Lettres Modernes, Université Toulouse-Jean Jaurès

Béatrice DARMAGNAC – Doctorante en Arts Plastiques, Université Toulouse-Jean Jaurès

Nina JAMBRINA – Doctorante en Arts du Spectacle, Université Toulouse-Jean Jaurès

Agatha MOHRING – Doctorante en Langues et Littérature étrangères, Université Toulouse-Jean Jaurès

Anne PELLUS – Doctorante en Arts du spectacle, Université Toulouse-Jean Jaurès

Anne-Sophie TALAYSSAT –  Doctorante en Lettres Modernes, Université Toulouse-Jean Jaurès

Comité Scientifique du n°6

Jacques BALLESTÉ – MCF, Université Toulouse – Jean Jaurès. Littérature espagnole (roman, théâtre) et histoire des idées de la première moitié du XIXe siècle espagnol.

Hélène BEAUCHAMP – MCF, Université Toulouse – Jean Jaurès. La marionnette, théories du théâtre , théâtre satire, et parodie, théâtre politique, agit’prop’ (en particulier autour de la Guerre Civile espagnole, place de la marionnette dans les formes d’agit’prop’),

Fabrice CORRONS – MCF, Université Toulouse – Jean Jaurès. Théâtre de Catalogne et du reste de l’Espagne aux XXe et XXIe siècles, intermédialité, plurilinguisme, traduction et didactique (intercompréhension entre langues romanes).

Emmanuelle GARNIER – Professeure des Universités, Université Toulouse – Jean Jaurès. Le tragique au féminin,Théâtre espagnol de femmes, Dramaturgies postmodernes, Baroque contemporain.

Euriell GOBBÉ-MÉVELLEC – MCF, Université Toulouse -Jean Jaurès. Littérature pour la jeunesse contemporaine en Espagne et en France (album, théâtre jeune public).

Guy LARROUX – PR, Université Toulouse – Jean Jaurès. Littérature française des XIXe et XXe siècles (esthétique réaliste en particulier), critique et théorie littéraires, littérature française au présent.

Mireille RAYNAL – ZOUGARI – MCF, Université Toulouse-Jean Jaurès. Littérature française des XXe et XXIe siècles, études sur la poésie moderne et contemporaine, études transdisciplinaires portant sur la relation entre la littérature et les autres arts, entre le texte et l’image, études cinématographiques, relation entre le cinéma et la littérature.

Agnès SURBEZY – MCF, Université Toulouse-Jean Jaurès. Théâtre espagnol du XXe et XXIe siècle, théâtre postmoderne, théâtre quantique, traduction.

Elise VAN HAESEBROEK – MCF, Université Toulouse-Jean Jaurès. Théâtre politique contemporain, érotisme au théâtre, scénographie, théâtre et danse, théâtre et marionnette, théâtre et image, Claude Régy, Le Théâtre du Radeau, Le Groupe Merci, Maguy Marin.

Newer posts »

© 2022 Littera Incognita

Theme by Anders NorenUp ↑