Qui a donc inventé les pâtes ? Rappels historiques et curiosités

Écrit le 18 mai 2018 par renatomarino dans Food made in Italy, Pasta

Traduction de: Ilénia Agloboe

« Les pâtes », c’est vite dit. Aliment typique de la cuisine italienne, les pâtes dans leurs différents formats, se prêtent au jeu de l’assaisonnement de mille façons différentes, des recettes les plus simples et les plus élaborées aux mets de fins gourmets. Où et quand sont donc nées les pâtes, c’est-à-dire qu’elle est l’histoire des pâtes ?

Brève histoire des pâtes

L’histoire des pâtes prend ses origines dans l’ère antique, bien avant les spaghettis chinois que Marco Polo, de retour de l’Orient en 1295, avait eu l’occasion de connaître. Déjà, les Étrusques et les Romains, d’après des découvertes archéologiques, préparaient et mangeaient la « lagana », l’ancêtre de la lasagne de nos jours, composée de feuilles de pâtes rembourrées de viande cuites au four. L’on a même retrouvé dans une tombe étrusque à Cerveteri (Rome), une planche et un rouleau à pâtisserie, un couteau, un petit sachet servant à saupoudrer la farine et même une roue qui l’on présume, servait à onduler les bords.

Tomba etrusca detta « dei leopardi »

Mais l’histoire des pâtes sèches, comme nous les connaissons aujourd’hui, selon différents historiens est liée à la domination arabe de la Sicile. On était en effet en 1154, lorsque le géographe arabe Edrisi mentionnait « une nourriture faite avec de la farine ayant la forme de fils fins », la « triyah », préparée à Trabia (l’actuelle Palerme). De la Sicile, les pâtes ainsi préparées étaient ainsi exportées vers le continent. Toujours selon ce géographe arabe, déjà à la moitié de l’an 1100 en Sicile et en particulier dans la zone de Trabia, l’on produisait « tant de pâtes » qu’on en exportait « de toutes parts, en région Calabre et dans les autres pays musulmans et chrétiens et que l’on envoie énormément de cargaisons sur des navires. »

Dans les livres de cuisine arabes du 9ème siècle, l’on parlait déjà des pâtes, avec des empreintes de la culture maure dans sa production : les pâtes sèches étaient adaptées pour une longue conservation tout en traversant les longs voyages dans le désert. Au fil des années, les pâtes sèches deviendront la « prérogative » productive des régions du sud de l’Italie et de la Ligurie : en effet, le climat sec et ventilé de ces terres était l’idéal pour le séchage à l’air libre.

Varietà e forme di pasta secca

Quand la consommation de pâtes devient une consommation de masse

Les pâtes ne deviendront un aliment de masse qu’au 17ème siècle et ce par nécessité : la très grave famine ayant éclaté dans la Région de Naples, mal gérée par les Espagnoles, couplée à la surpopulation démographique portèrent le peuple napolitain à la faim : on ne pouvait plus acheter de viande et encore moins du pain. Ainsi la population a commencé à lutter contre la faim avec les pâtes qui entre temps étaient devenues plus économiques grâce à l’invention de nouveaux instruments qui en rendait plus facile et plus rapide la production : la broyeuse et le pressoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *