Calendrier des soutenances de Mémoire de M2 2018

Le 3 mai à 15h, Cité de la Santé, salle 3 : soutenance de Mme Connie Tuerlings pour son mémoire intitulé : « Où est le sujet/objet en psychiatrie ? ». Jury composé de Mme Flora Bastiani et Docteur Pascale Ildis.

Le 17 mai à 9h, UT1, salle AR122 : soutenance de Mme Roxanne Cedelle pour son mémoire intitulé : « Le temps dans les soins palliatifs ». Jury composé de Mme Flora Bastiani et Mme Frédérique De La Morena

Le 11 juin à 14h, UT2, bureau GA256 : soutenance de Mme Héloïse Hiron pour son mémoire intitulé : « A qui appartient le corps du soldat ? ». Jury composé de M. David Messelker, Mme Flora Bastiani et M. Pierre Montebello.

Le 19 juin à 11h, Cité de la Santé, salle 1 : soutenance de Mme Charlotte Piarulli pour son mémoire intitulé : « Le dire en milieu de soin ». Jury composé de Mme Poirot-Mazères , Mme Flora Bastiani et M. Sébastien Couarraze.

Le 19 juin à 14h, UT2, bureau GA256 : soutenance de M. Léo Trocmé-Nadal pour son mémoire intitulé : « Emergence et information, les enjeux épistémologiques et politiques de l’usage du Big Data dans les sciences du vivant ». Jury composé de M. Emmanuel Barot, Mme Bastiani et M. Isaac Hernandez.

Le 20 juin à 14h, UT2, bureau GA256 : soutenance de Mme Jeanne Bertona pour son mémoire intitulé : « Le rapport affectif de l’humain avec les robots et agents conversationnels ». Jury composé de M. Sébastien Miravète et Mme Flora Bastiani.

Le 25 juin à 8h, Paule de Viguier, salle de réunion du CECOS, soutenance de Mme Lisa Fériol pour son mémoire intitulé : « Les nouvelles technologies en génétique médicale ; comment légitimer une régulation à leur accès ; quel humain de demain ? ». Jury composé du Docteur Louis Bujan, M. Paul-Antoine Miquel et M. Isaac Hernandez.

Le 25 juin à 10h, UT1, bureau AR145 : soutenance de M. Pierre Roda pour son mémoire intitulé : « Y a-t-il un devoir de vérité chez les patients adultes atteints de maladie(s) incurable(s) ? ». Jury composé de M. Xavier Bioy, Docteur Emilie Gilbert-Fontan et Mme Flora Bastiani.

Le 28 juin à 9h, UT2, bureau GA256 : soutenance de Mme Juliette Dumont pour son mémoire intitulé : « L’ingérence de la technique dans les soins en obstétrique, quelle influence sur la patiente ? ». Jury composé de Mme Sophie Lefèvre et Mme Flora Bastiani.

Le 28 juin à 14h, (lieu à préciser) : soutenance de Mme Béatrice Galibert pour son mémoire intitulé : « L’accompagnement des étudiants infirmiers en stage par les soignants ». Jury composé de Mme Nadia Péoc’h et Mme Flora Bastiani.

L’épigénétique aujourd’hui. Que devient la petite soeur sans gène ?

Depuis son émergence au milieu du XXème siècle, l’épigénétique a suscité maints questionnements et remises en question. Après la déflagration de son boom initial, elle reste au cœur des interrogations de la communauté scientifique, comme l’illustre la récente attribution du grand prix INSERM 2017 à une spécialiste de la discipline, le Professeur Edith Heard.

Mais comment et pourquoi l’épigénétique en est-elle arrivée là ? Le potentiel rôle majeur qu’on lui prête pour l’évolution de la science est-il justifié ? Quelle crédibilité y accorder ? Quels scénarios paraissent réalisables et comment encadrer les dérives qui semblent inévitablement devoir en découler ?

Au travers de cette journée d’étude nous souhaitons faire état de la question de l’épigénétique au travers des spectres de la science et de la philosophie. Ainsi nous vous proposons de passer en revue les aspects historiques et scientifiques, avant d’aborder des perspectives plus concrètes en termes d’organisation biologique, de médecine et de thérapeutique, pour finalement mettre en lumière une éthique qui peine à suivre le rythme effréné imposé par les chercheurs du monde entier.

Programme

9h : Accueil des participants

9h15 : Histoire de l’épigénétique, de son émergence jusqu’à sa place actuelle

Léa SAINTOUIL et Rudy ORGANINI, étudiants en Master Ethique du Soin et Recherche, Toulouse I, II et III.

10h : Epigénétique : l’hérédité non-génétique ou la fin du « tout-ADN »

Dr Delphine GOURCILLEAU, chercheuse au Laboratoire Evolution et Diversité Biologique, Toulouse III – Paul Sabatier.

11h : L’épigénétique et la question du changement scientifique

Dr Gaelle PONTAROTTI, chercheuse au Laboratoire d’Excellence « Who am I ? », Paris-Diderot.

12h – 14h : Pause Déjeuner

14h : Le rôle de l’épigénétique dans le cancer

Dr Jean-Pascal CAPP, Maître de conférences à l’INSA de Toulouse.

15h : Contribution de l’épigénétique à l’analyse des inégalités sociales de santé

Dr Cyrille DELPIERRE, Directeur de Recherche Inserm, Responsable Equipe EQUITY UMR1027, Toulouse.

16h : Pause-Café

16h20 : Remarques finales

Pr Paul-Antoine MIQUEL, Professeur de philosophie contemporaine, Toulouse II – Jean Jaurès.

 

Students Ex Machina

Dans le cadre du colloque du Groupe pour la Recherche, l’Education et la Prospective (GREP), du 5 au 7 avril, nous sommes heureux que le projet Students Ex Machina permette la participation de quatre étudiant.e.s du Master 1 Ethique du Soin et Recherche.

Margaux Rollin, Noémie Dubruel, Rudy Organini et Gabrielle Léonétout prendront part aux discussions dans les différentes séquences thématiques.

Le détail des groupes de discussion se trouve ici. 

Margaux Rollin interviendra jeudi 5 avril à 10h50 dans le groupe « Les nanotechnologies, biotechnologies, informatique et sciences cognitives (NBIC) sont-elles l’avenir des soins de santé ? » dont le responsable est Jean-Pierre Madier.
Noémie Dubruel et Rudy Organini interviendront jeudi 5 avril à 14h55 dans le groupe « Les limites morales doivent-elles évoluer en fonction des avancées scientifiques ? » dont le responsable est Paul-Antoine Miquel.
Gabrielle Léonétout interviendra vendredi 6 avril à 10h40 dans le groupe « Doit-on fixer des limites à la manipulation du vivant ? » dont le responsable est Didier Vilette.

 

Café éthique

Gabrielle Léonetout, Florian Martinet et Rudy Organini, trois étudiant.e.s du Master 1 éthique du soin et recherche, ont pris l’initiative d’organiser un café éthique. Deux séances ont déjà eu lieu avec succès. Les prochaines séances seront annoncées ici.

« Ce café éthique sera un lieu de débat et de rencontre. Environ une fois par mois, un intervenant présentera un sujet sur lequel il fait des recherches et publie.

Chaque séance d’une durée d’environ 1h30 sera divisée équitablement en deux : la première partie consistera en une présentation du sujet par l’intervenant qui laissera place dans un second temps au débat.

Les intervenants pourront être des professionnels de santé, des juristes, des philosophes, des essayistes… Rassurez-vous donc, ces séances ne s’apparenteront en rien aux cours magistraux que nous pouvons avoir dans nos cursus, mais seront un véritable lieu d’échanges et d’ouverture d’esprit !

Le projet sera fédératif. Il sera progressivement ouvert aux autres étudiants de santé puis à différents cursus, ceci dans le but que chacun puisse apporter des arguments au débat en fonction de ses expériences tant scolaires que sociales ou culturelles.»

MasterClass avec Baptiste Beaulieu

Le 7 mars 2018, nous accueillerons Baptiste Beaulieu pour une MasterClass sur le thème de la relation soignant-soigné.

Baptiste Beaulieu est médecin généraliste, auteur de plusieurs romans – Alors vous ne serez plus jamais triste (2015), La Ballade de l’enfant-gris (2016) – mais également d’un ouvrage, Alors voilà. Les mille et une vies des urgences (2013) inspiré de son blog Alors voilà. Journal de soignées/soignantes réconciliées – également adapté en BD (2017).