Un site du Master Études romanes de l'UT2J

Catégorie : Histoires des passés

Toulouse, une ville hispanique à la fin du Moyen Âge ?

« La Géographie et l’Histoire s’unissent pour faire de Toulouse une sorte de microcosme hispanique, dans lequel on aurait l’illusion de voir parfois reparaître un reflet de l’ancienne unité de l’Hispania romaine. Car, comparable en cela au seul cœur de Madrid, celui de Toulouse bat à l’écho de tout ce qui se passe en Espagne, dans toutes les Espagnes »

Jean sermet

Lorsqu’on évoque la présence des Espagnols à Toulouse, la première idée qui nous vient à l’esprit est La Retirada. Cependant, saviez-vous qu’ils s’étaient établis dans la ville rose bien avant cela ? Permettez-moi de vous montrer à quel point on observe leur influence sur la vie culturelle, sociale et économique toulousaine de la fin du XVe siècle et début du XVIe. On en trouve notamment des traces dans les livres qui ont été imprimés en espagnol et en catalan dans la capitale du Languedoc, à la fin du XVe . Dans cette exploration, je vous invite à plonger dans les pages méconnues et captivantes de cette histoire, dévoilant ainsi les racines de l’empreinte espagnole à Toulouse.

Continue reading

Le vizir dans la culture pop occidentale: caricature ou écho lointain des légendes médiévales?

Quel est le rapport entre Iznogoud, protagoniste caricatural d’une bd franco-belge des années 60 et des légendes médiévales?

Vous n’en voyez pas vraiment et pourtant je vous assure qu’on peut lier les deux en y regardant de plus près. Si je vous dis que Iznogoud et la figure épique andalusí d’Almanzor pourraient avoir plus en commun que vous ne le pensez… Entre pastiche grossier, imaginaire oriental faussé et représentation historiographique, qu’en est-il alors de la figure du vizir que l’on diabolise tant? Y a-t-il un fond de vérité?

Continue reading

Il était une fois… Esther dans la General Estoria d’Alphonse X le Sage

Peut-on parler de plagiat au Moyen Âge ?

Il existe une idée fondée selon laquelle les copistes recopiaient les textes bibliques, tout comme la General Estoria a souvent été qualifiée de simple compilation de textes déjà existants.

Eh bien non ! Non seulement elle représente une nouveauté par ses proportions, mais également parce qu’elle est rédigée en castillan. De ce fait, l’apparition de néologismes est inévitable ; il y a donc une considérable dimension créative.

Miniature représentant le roi Alphonse X, Las Cantigas de Santa María, Bibliothèque de l’Escurial, fol. 4v.
Source : https://rbdigital.realbiblioteca.es/s/rbme/item/11337#?c=&m=&s=&cv=16&xywh=-1720%2C-1%2C7183%2C5616
Continue reading

Auctores damnati : les auteurs damnés de l’Inquisition

On les connaît comme Auteurs damnés ou condamnés et non ! Ils n’ont rien à voir avec Baudelaire ni Rimbaud, même si le crime et les interdits en font partie.

On compte environ 3 200 de ces auteurs (fig. 1), dont on interdit presque la totalité de leurs écrits dans les Index des livres interdits . Ils furent des figures importantes non seulement dans l’évolution de la pensée religieuse, mais également dans d’autres disciplines telles que la botanique, la philosophie ou même la médecine.
Mais pourquoi et surtout, qui sont-ils ?

Licht is op den kandelaer gestelt, Gravure modifiée de Jan Houwens. Pays-Bas, XVIe siècle.
Figure 1 : Licht is op den kandelaer gestelt, gravure modifiée de Jan Houwens. Pays-Bas, XVIe siècle.
Continue reading

Margarita à la guerre comme à la guerre : l’intimité d’un combat au temps des conflits carlistes.

Et bien non ! Nous ne parlerons pas des anecdotes croustillantes des chefs de guerres ni des petits papiers des politiques de l’époque.

Par contre, il y aura bien du papier ! Après Martine à la plage, vous découvrirez, grâce à la correspondance d’une anonyme, l’histoire d’une de ces femmes classée au second plan.

Mais comment faire pour que sa mémoire dépasse les quatre murs qui délimitent l’espace que l’Histoire leur a attribué ?

Ne bougez pas et venez découvrir prendre son récit au pied de la lettre !

Figure 1 – Bataille de la première guerre carliste
(1833-1846), Francisco de Paula Van Halen. Huile sur toile exposée au Museo del Carlismo, Estella, Navarre.
Continue reading

La bomba: l’héritage africain de Porto Rico ?

Dans les rues de Porto Rico, le son de la bomba résonne de plus en plus fort depuis des années. Cette musique traditionnelle, est devenue très populaire dans le pays mais aussi à l’international. 

Aujourd’hui, incontestable patrimoine culturel portoricain, hier pourtant, elle était considérée comme le vilain petit canard du monde musical parce que, crée par des Africains réduit en esclavage il y a des siècles dans les villages de San Juan, Loíza où ils se sont retrouvés en grand nombre.

Cet article se propose de revisiter le début de sa création ainsi que la place qu’elle occupe actuellement dans l’univers culturel portoricain.

Continue reading

Les divinités aztèques en danger ?

La découverte de l’Amérique en est-elle vraiment une ?

Revenons ensemble sur ce récit occultant la réalité du choc subi par les indigènes : entre construction, déconstruction et hybridation, qu’en est-il de l’héritage aztèque ? Et l’iconographie ? Plutôt anéantie, influencée ou résistante ?

Nous confronterons deux représentations de Xolotl (divinité psychopompe, de la dualité et des monstruosités) provenant de manuscrits différents : le Borbonicus (précolonial) et le Ixtlilxochitl (colonial). 

Temps de lecture estimé : 8 minutes.

Glyphes des capitales de l’Empire aztèque : Texcoco, Mexico-Tenochtitlan et Tlacopan (de haut en bas)
Continue reading